Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

aidez-nous faire à décoller et promouvoir le forum en votant sur les topsites !
bienvenue sur wassup daegu, le forum a ouvert le 23/10/16 !
la partie histoire de la fiche de présentation est désormais obligatoire, mais totalement libre !
une fois que vous êtes validés, n'oubliez pas de remplir les champs de votre profil !
pensez à remplir votre fiche rps pour éviter d'être supprimés !
la version 9 a débarqué sur le forum le 20/06/17 ! ❅
bravo à lim suhee et moon sua, nos membres du mois
venez voir la maj par ici !
pour en savoir plus sur l'intrigue c'est parici !

Page 1 sur 1
mister daegu 2017
Voir le profil de l'utilisateur http://w-daegu.bbfr.net/t236-don-t-let-your-dreams-be-dreams-jus
avatar
more informations


 cause if i want you ☽ haejoo | Sam 11 Mar - 7:18



and i want you, babe, ain't going backwards, won't ask for space ♢ tenue Tu la dévorais des yeux. Ce rictus en disait long. Alors que tu t’imprégnais de son parfum, que tu l'écoutais parler, sa voix sonnait comme la plus belle des mélodies. Elle t'avait manqué, tu le savais, t'en étais certain, après tout, fallait voir la manière dont ton corps se retrouvait attiré par la brunette. Réciproque, étant donné que la demoiselle réduit la distance entre vous deux. Cette main qui se pose sur ta gorge, tu pouffes un rire, car ce contact t'avait manqué. Tu te mordilles la lèvre inférieur, impatient de sa prochaine action. Qui ne se fit pas attendre. Répondant à ce baiser, tant attendu. Rêvé. Espéré. Oh oui, la voleuse avait su se faire désirer comme il le fallait.

Ce contact bien vite rompu à ton goût et pourtant, aussi gourmand que tu pouvais être, tu n'en demandas pas plus. Pas si vite. Pas maintenant. Peut-être même pas ce soir. Une excuse bidon, qui te fit glousser. Haussant un sourcil, la main qui se trouvait sur la hanche de la demoiselle vient la tirer un peu plus vers toi. « Pourtant, t'savais où tu pouvais v'nir te réchauffer hein. » Tu jouais le jeu. Elle avait froid ? Tu étais le feu. Toujours présent pour faire disparaître ce froid d'hiver. Pourtant, aussi sérieux que tu pouvais l'être, il fallait bien avouer que sur ce coup-ci, tu ne jouais qu'avec son excuse. Si la demoiselle avait quittée ton radar, c'était pas simplement à cause du froid mais, bel et bien à cause d'autre chose. Ne sachant pas la vrai raison, ou du moins, pensant ne pas la savoir, tout ce qui t'importais, c'était qu'elle soit revenue dans ton champ de vision. Une beauté à tes yeux. Cette lèvre, que tu tourmentes, alors que tu fais tous ce que tu peux pour ne pas venir les poser sur la coréenne. Hochant ton visage, fier de la voir ici à cause de cette soit disant fête, tu ne réponds pas, préférant, apprécier ses paroles, ses gestes. Tu dégustes. Finalement un question alors, que tu serres la main d'Hae Soo qui est venue se perdre dans la tienne. Soupirant légèrement, tu viens faire rouler tes yeux. Tes compétences de danseurs n'étaient pas des meilleures. Grimaçant. « J'suis pas vraiment un bon danseur tu sais. Pourtant, avec la main qui tenait la sienne, tu viens la faire tourner pour qu'elle soit dos à toi. Te collant contre elle, tu baisses ton visage pour venir placer tes lèvres contre son oreille. Disons que j'suis bon frotteur ? Un rire franc s'échappe de tes lippes, car après tout, en boîte, dans ton monde, il n'y avait pas de chorégraphie, vu la place qu'il y avait, tout le monde se montait dessus. Un talent obtenu à force de bosser. Si on pouvait appeler ça, travailler. Ton corps se mouve au rythme de la musique, bougeant plus le bassin qu'autre chose en soit, tu fais en sorte d'entraîner dans la "danse" ta compagne. Venant pourtant, dans un élan de faiblesse, embrasser sa nuque, tu ne lâches pourtant pas cette main qui l'emprisonne. Impressionnant hein ? » Tu n'étais pas sérieux, tu étais DJ et rappeur du dimanche mais, t'étais loin d'être un danseur, ça se saurait sinon.




J'T'EMMÈNE DANS DES MAUVAIS DIEZ ♢ POUR T'FAIRE LA BISE J'TE BAISE.  en pantoufles dans l'game. a l'enterrement en ch'mise hawaïenne. a part faire du sale j'ai pas d'plan b. en bagarre y'a mon sexe en guise de troisième bras. j'suis le grand méchant loup qui fait peur dans les fables, j'ai 86 enfants et 132 femmes. n'oublie jamais que, du sale, je suis l'empereur.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
more informations


 cause if i want you ☽ haejoo | Sam 11 Mar - 11:08



and i want you, babe, ain't going backwards, won't ask for space ♢ tenue Tu le dévorais du regard, tout comme lui était en train de te manger du regard. Tu ne pouvais pas le nier, le fait de le voir, là, en face de toi, de sentir son odeur et de le toucher, c’était évident. Il t’avait manqué. Tu ressentais cet énorme manque d’un coup. Comme une sorte de bouffée de chaleur qui t’envahissait de toute part. Tu ne te gênais pas pour lui dire la vérité, tu n’avais strictement rien à cacher de toute façon. L’hiver sortir, ce n’était pas trop ton délire. Tu préférais rester au chaud, et puis tu avais un peu perdu ta motivation. Mais ça c’était autre chose. Tu le sentis t’attirer vers lui. Tu le laissais faire, posant simplement ta main sur son épaule, en souriant en coin. « Pourtant, t'savais où tu pouvais v'nir te réchauffer hein. » Un sourire s’étira sur tes lippes alors que tu te collais contre lui. Tu fermais tes yeux en humant son odeur. C’est dingue, comme son odeur pouvait t’enivrer. Il te rappelait des souvenirs qu’il ne valait mieux pas se souvenir maintenant. « Tu devrais pas me dire ça, je risque de venir me réchauffer dans tes bras, trop souvent. » Le ton de ta voix était plus qu’aguicheur, mais à la fois innocent. Parce que venir te réchauffer contre lui, n’était pas forcément une connotation sexuelle. Simplement dans ses bras, te réchauffer. Une épaule, sur qui te reposer. C’est dingue. Parce qu’au fond. Hojoo, tu ne le connaissais pas tant que ça. T’avais bien envie d’apprendre à le connaitre. D’où il venait, sa date de naissance, ses goûts, tout quoi. « J'suis pas vraiment un bon danseur tu sais. » Tu te laissais faire, te retrouvant d’un coup, dos à lui. Tu pouffais doucement en penchant ta tête en arrière. Ton rire était sincère. Rien de méchant, non, c’était un rire bien innocent. « Disons que j'suis bon frotteur ? » Tu tournais ton regard vers lui, en sentant son souffle contre ton oreille. « Alors montre-moi comment tu sais te frotter, oppa. » Tu susurrais à son intention, avant de fermer les yeux. Il pouvait se frotter à toi, il pouvait te trainer, faire ce qu’il voulait de toi, ta confiance en lui, était bien plus immense que la galaxie que vous entouriez. Tu sais que tu ne devrais pas lui faire confiance, mais tu pourrais avoir une pomme sur la tête et lui le couteau, que tu lui ferais toujours confiance. Tu le sentais se frotter à toi. Ce bassin, qui t’excitait un peu, tu te mouvais, bougeant aussi le bassin, alors que tu sentis un frisson en sentant ses baisers dans ta nuque. « Impressionnant hein ? » Tu passas ta langue sur tes lèvres, en serrant sa main dans la tienne. Te tournant, pour te retrouver face à lui, tu déposais un simple bisou sur sa joue. « Du Hojoo tout craché. »[/color] Tu le narguais avec un petit clin d’œil. « Laisse-moi te montrer la danse de Haesoo. » ta voix était bien plus sérieuse tout à coup. Tu ne lâchais pas sa main, mais une de tes jambes se glissait entre les siennes, et ta cuisse se plaqua sur son entre jambe. Tu plaçais une de ses jambes entre les tiennes, avant de coller ton corps au sien. Ta main libre se plaça sur sa hanche. « Laisse-toi faire. » Tu ne le quittais pas du regard avant de mouver ton bassin pour l’inciter à faire de main. Ta main l’aidait, alors que vous tourniez tout en vous mouvant. Ton front se posait contre le sien alors que tu te mis à rire en fermant les yeux. Bizarrement t’étais heureuse.






« Caught in a lie »
I want to stay, I want to dream more, but it seems it's come time to leave. Maybe I, I can't touch the sky, but even so I want to try to run just a little more.  © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
mister daegu 2017
Voir le profil de l'utilisateur http://w-daegu.bbfr.net/t236-don-t-let-your-dreams-be-dreams-jus
avatar
more informations


 cause if i want you ☽ haejoo | Lun 13 Mar - 17:18



and i want you, babe, ain't going backwards, won't ask for space ♢ tenue Ne dit-on pas bien souvent : Il y a une première fois à tout ? Aujourd'hui, c'était la première fois que tu te rendais compte que quelqu'un puisse te manquer. Pourtant, tu ne savais rien de la brunette. Rien du tout. Simplement qu'elle volait des conneries à droite à gauche, qu'elle s'appelait Hae Soo et que son travail c'était de la merde. Ni plus ni moins. Tu connaissais son corps, pour l'avoir goûté une seule et unique fois et pourtant, ces détails tu t'en souvenais très bien. Un coup d'un soir que tu avais espéré ne pas vraiment l'être qu'une fois. Pendant un long moment tu fis déçue, car tu ne l'avais pas revu. De quoi un peu vexé l'homme que tu étais, pourtant, la voilà, devant toi, à suivre ta "danse". Ton égo surdimensionné refit bien vite place d'ailleurs, car elle était revenue, vers toi, pour toi. Souriant, venant te mordiller la lèvre, lorsque ce surnom s'échappe de ses lippes. Démone. Elle te cherchait, tu le savais, après tout, elle ne s'en cachait pas.

Puis finalement, elle se retourne vers toi, te narguant. Cette voix, arrogante, ce regard, mesquin. Pourtant, tu glousses. Lui offrant simplement un "hunhun", tu te laissais faire, lui offrant carte blanche pour montrer elle aussi ses talents. Puis elle finit par se placer et tu viens torturer une nouvelles fois tes lippes. « Aigooo... Tu penches ton visage sur le coté, un rictus sur tes lèvres. Décidément, elle savait jouer avec le feu. Heureusement pour vous, dans cette soirée, vous n'étiez pas les seuls à vous dandiner, au contraire d'ailleurs, le jardin était noir de monde, et les danseurs/frotteurs du dimanche étaient aussi présent. De quoi ne pas faire tâche. J'aurais presque l'impression que j't'ai manqué. » Glousses-tu alors que tu suis le pas, venant bien vite, une nouvelle fois, déposer une de tes mains sur ses hanches. Pressant cette peau car t'avais besoin de la sentir. De la savoir sous tes doigts. Rien qu'à toi. Son front contre le sien, tu fermes un court instant les yeux, pour finalement les ouvrir et admirer la demoiselle. Tu n'y arrives pas, tu n'y arrives plus, non, tu ne voulais plus. Tu voulais agir comme tu le voulais, alors tu viens lui emprisonner ses lèvres. Passionnément, pas comme les précédents, exactement comme ceux de cette rencontre unique dans ce love hôtel. Pourtant, tu fais en sorte de continuer de bouger, t'essaies de suivre le mouvement. Libérant ses lippes, tu te recules pour finalement, placer tes mains dans le bas de son dos, avant de la soulever pour qu'elle s'accroche à toi. Tu souris, levant ton visage pour la regarder elle. « Un verre mad'moiselle ? » Tu la regardes, toujours avec ce sourire idiot. Pour finalement quelque seconde plus tard la déposer, lui attrapant la main, tu lui montres le chemin du bar avec ton visage. Vu que c'était toi, cela allait être gratuit et franchement, cela devait bien se fêter, cette retrouvaille, ce comeback des deux éléments les plus perturbateur de Daegu. Les légendes de cette ville.




J'T'EMMÈNE DANS DES MAUVAIS DIEZ ♢ POUR T'FAIRE LA BISE J'TE BAISE.  en pantoufles dans l'game. a l'enterrement en ch'mise hawaïenne. a part faire du sale j'ai pas d'plan b. en bagarre y'a mon sexe en guise de troisième bras. j'suis le grand méchant loup qui fait peur dans les fables, j'ai 86 enfants et 132 femmes. n'oublie jamais que, du sale, je suis l'empereur.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
more informations


 cause if i want you ☽ haejoo | Jeu 16 Mar - 11:31



and i want you, babe, ain't going backwards, won't ask for space ♢ tenueTu humais doucement l'air qui t'entourait. L'odeur de Hojoo t'enivrais au plus haut point. Ce parfum, ou simplement son odeur corporelle, peu importe, t'avais l'impression de la connaître et de pouvoir la reconnaître n'importe où. C'est dingue mais tu ne te posais pas de question, tu vivais le moment présent parce sue tu savais que tu étais venue ici pour lui et pour personne d'autre. Il t'avait manqué ce petit délinquant. Sa voix, sa présence, son odeur, ses yeux, ses mains, ses caresses. Bref maintenant qu'il était a tes cotés tu te sentais un peu comblé. "J'aurais presque l'impression que j't'ai manqué." Tu te mis à rire avant de glisser une de tes mains dans ses cheveux. "Va savoir. Peut-être que je suis venue ici pour te kidnapper et faire de toi ce que je veux." un petit rire sorti d'entre tes lippes alors que tu te mouvais contre lui. Sa main sur ta hanche te faisais frémir. Front contre front, tu continuais de bouger sur le rythme de la musique, tu caressais ses cheveux puis sa nuque, tu aimais bien toucher sa peau. Si tu t'écoutais, tu glisserais tes mains sous son haut. Les yeux fermés tu te figeais légèrement en me sentant t'embrasser. Le laissant faire tu répondais à son baiser en posant tes mains sur ses joues. Mal rasée légèrement piquante, tu le griffais doucement alors que ce baiser te rendait un peu toute chose. Rompant le baiser t'entrouvrais les yeux pour le regarder avant qu'il ne se mette a te porter. T'agrippant à ses épaules tu le devorais du regard.  "Un verre mad'moiselle ?" tu hochais la tête en guise de réponse alors qu'il te posait sur la terre ferme. Main dans la main tu suivais don mouvement de tête avant de te lover contre lui. "J'ai très soif oui." tu marquais une pause avant de te frayer un chemin pour aller vers le bar en sa compagnie. "Alors comme ça, tu es dj ? Tu sais faire quoi d'autre ? Je suis très curieuse je veux tout savoir hum." tu souriais doucement avant de t'arrêter devant le bar pour demander une bière. Simple mais suffisant pour toi. Un soupire s'échappa d'entre tes lèvres alors que tu vis une meuf, une blonde décoloré fixer Hojoo avec intensité. Tu fronçais les sourcils avant de poser une main sur la joue d'oppa avant de lui tourner le visage et l'embrasser franchement. Tu marquais le territoire. Ce soir tu étais là. Alors il était tien. Tu l'avais décidé.






« Caught in a lie »
I want to stay, I want to dream more, but it seems it's come time to leave. Maybe I, I can't touch the sky, but even so I want to try to run just a little more.  © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
mister daegu 2017
Voir le profil de l'utilisateur http://w-daegu.bbfr.net/t236-don-t-let-your-dreams-be-dreams-jus
avatar
more informations


 cause if i want you ☽ haejoo | Lun 20 Mar - 20:46



and i want you, babe, ain't going backwards, won't ask for space ♢ tenue Une question, qui te fit bien rire. Tu n'avais pas souvenir d'avoir discuté de ta vie avec elle, ou du moins de ton "métier". Et pourtant, tu en avais des histoires à raconter. Des marrantes, des moins amusantes et pourtant, elles étaient toutes aussi passionnantes les unes que les autres. Après tout, c'était normal, quand on bossait comme DJ, on vivait généralement la nuit et de ce fait, on était plus apte à se retrouver dans des situations plutôt bizarres. C'était les risques du métier. Pourtant, tu t’apprêtais à lui répondre mais, elle t'attaqua. Sans crier gare, elle t'embrassa. Non pas que ça te déplaise mais, tu te demandais bien pourquoi. Suivant son regard lorsqu'elle te libéra, tu compris bien vite. Souriant, tu ne dis rien mais, tu n'en penses pas moins. « Ouais, j'suis DJ, genre le mec qui normalement t'ambiance en boîte c'moi. Fier de ton travail. Tu l'étais, car voir tous ce monde bouger alors que c'était toi qui menait la danse, ça te faisait kiffer. Faisant signe au barman, qui te remarques directement, tu tournes ton visage vers Hae Soo. Rapper à mes heures perdues, j'essaie d"me faire un nom en dehors de celui que j'ai déjà fait en tant que DJ, c"qui est très difficile. Tu hausses les épaules. Un jour qui sait, t'y arriveras. Détournant ton attention vers le barman, tu passes commande. Des shooters, histoire de se mettre bien. Quelques secondes plus tard, le revoilà avec ces 6 petits verres qu'il aligne en face de vous deux. Les remplissant de vodka, tu fais passer la belle devant toi, lui évitant alors, de bien multiples collisions avec des inconnus trop éméchés. T'en profite pour te placer derrière elle. Et toi ? A part voler et faire kiffer les mecs au pieu, t'sais faire quoi d'autre huh ? » Ta main gauche vient une nouvelle fois se perdre sur sa hanche alors qu'avec de la main droite, tu attrapes un shooter, le levant en l'air comme pour trinquer, tu le vides d'un coup. La vodka venant directement s'attaquer à ta gorge. Pourtant, tu n'affiches pas un visage dégoûté comme beaucoup le ferait. Certainement à cause de toutes ces cuites que tu comptais à ton actif.

Tu ne t'en rendais peut-être pas compte mais, autours de vous, de plus en plus de monde se retrouvaient. Ce soir, c'était certainement la meilleure fête que Daegu ait pu avoir. La meilleure fête que tu ais organisé, celle où y'aura ton nom et prénom inscrit. Pourtant, t'y pensais pas, car sous tes doigts, y'avait cette petite poupée qui comblait beaucoup trop bien, tes désirs. Tu ne sais pas trop où cette soirée, cette fête va te mener. T'es curieux, tu veux avoir la réponse dès maintenant et pourtant, t'es obligé de laisser faire le temps car tu veux apprécier ce moment avec elle, t'as besoin de la retrouver, de t'amuser comme au premier jour. T'attendais du drama, quelque chose, car Hae Soo ne venait jamais seule. Elle apportait toujours le surprenant, le drame, le désir, la passion et la discorde.




J'T'EMMÈNE DANS DES MAUVAIS DIEZ ♢ POUR T'FAIRE LA BISE J'TE BAISE.  en pantoufles dans l'game. a l'enterrement en ch'mise hawaïenne. a part faire du sale j'ai pas d'plan b. en bagarre y'a mon sexe en guise de troisième bras. j'suis le grand méchant loup qui fait peur dans les fables, j'ai 86 enfants et 132 femmes. n'oublie jamais que, du sale, je suis l'empereur.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
more informations


 cause if i want you ☽ haejoo | Mer 29 Mar - 21:05



and i want you, babe, ain't going backwards, won't ask for space ♢ tenue« Ouais, j'suis DJ, genre le mec qui normalement t'ambiance en boîte c'moi. » Tu hochais la tête. Parce que tu buvais ses paroles comme du petit lait. Tu étais comme envoutée. C’était tout de même spécial comme sensation, mais ça ne te dérangeait pas tant que ça. Dj… Ça claquait. T’avais bien envie de le voir derrière le matériel pour donner sa performance. Mais tu savais que peut-être tu ne verrais pas ça ce soir. Un autre soir ? T’avais le temps, ce n’est pas comme si tu comptais l’abandonner. Non, tu comptais bien le faire chier encore un moment. Qu’il le veuille, ou pas. Il n’aurait jamais dû croiser ton chemin. « Rapper à mes heures perdues, j'essaie d"me faire un nom en dehors de celui que j'ai déjà fait en tant que DJ, c"qui est très difficile. » Rappeur. Ca en jetait. Ca par contre, t’avais bien envie de le voir à l’œuvre. T’aimais le bon rap, t’aimais la musique, car la musique c’est la vie. Et ça, quiconque te connaissait, savait que t’aimais cruellement la musique. Un monde sans musique et un monde triste. « Tu veux que je te soutienne oppa ? En mode pompom girl ? Je suis sûre que tu y arriveras. Hojoo oppa fighting ! » Tu jouais les filles ultra mignonne, tout d’un coup, avant de lui faire un clin d’œil. Tu ne sais pas réellement, si ce style t’allait. Qu’il te le dise, si ça faisait ringard. Mais t’étais tout de même sincère avec lui. Le sentant se mettre derrière toi, tu restais contre le comptoir en tournant brièvement la tête pour pouvoir le voir. Tu aimais quand il était derrière toi. Bizarrement ça te rappelait des souvenirs. Et ça, c’était de très bons souvenirs. Le serveur arrivant avec des shooters, tu déglutis doucement. Pas que tu sois mauvaise buveuse. Mais ce genre de truc avait tendance à te foutre carpette cartable d’un trait. « Et toi ? A part voler et faire kiffer les mecs au pieu, t'sais faire quoi d'autre huh ? » Tu passais brièvement ta langue sur tes lèvres. C’était marrant la vision qu’il avait de toi. Pourtant, tu pouvais compter le nombre de garçon avec qui tu avais couché sur les doigts de tes deux mains. Tu n’étais pas si frivole que ça au final. Ça t’arrivait. Mais pas tout le temps. Levant un verre pour trinquer avec lui, tu bus d’un coup avant de grimacer doucement, tu pouvais sentir l’alcool descendre jusque dans ta vessie putain. « Tu me vois comme quelqu’un qui couche beaucoup hum ? » Tu penchais ta tête en arrière pour la poser sur son épaule. Ta main libre, vint se poser sur sa main, sur ta hanche, alors que tu pris un autre shooters. « Je sais draguer les patrons pour avoir une augmentation au travail. » Tu gonflais tes joues amusée avant de sentir un regard sur toi. Détournant le regard, tu dégonflas tes joues en voyant l’homme qui te fixait. « Et je sais briser des cœurs. » Ajoutas-tu en soupirant, avant que l’homme ne vint vers vous. « Waaah, mais qui voilà. Ahn Haesoo. Je te croyais morte. Rappelle-moi, la dernière fois qu’on s’est vu ? Ah oui. Je t’ai avoué t’aimer, et t’es parti comme une voleuse. » Ah. Pourquoi il fallait que Pil Suk soit là. Ça remonté tout de même a un an ou plus ? T’en savais putain de rien. Tu te redressais doucement avant de sourire. « Ah… Sorry. Mais ce n’était pas réciproque. » Dis-tu en en serrant la main de Hojoo. « Quoi ? Tu sors avec ce type ? Tu préfères ce genre de mec à moi ? » Aish. Ta langue claqua contre ton palais. « Hum. Avec lui j’ai des orgasmes au lit. Oppa est parfait, il sait me faire vibrer. » Et pour le narguer, t’osais même un gémissement. Bon. Si ça partait pas en baston, t’auras de la chance.  






« Caught in a lie »
I want to stay, I want to dream more, but it seems it's come time to leave. Maybe I, I can't touch the sky, but even so I want to try to run just a little more.  © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
mister daegu 2017
Voir le profil de l'utilisateur http://w-daegu.bbfr.net/t236-don-t-let-your-dreams-be-dreams-jus
avatar
more informations


 cause if i want you ☽ haejoo | Sam 1 Avr - 15:47



your strong perfume i've missed it so much ♢ tenue de cette main libre, tu prends à ton tour un shooter, le buvant, tu l'écoutes parler. buvant ses paroles, à ses côtés, t'étais calme, beaucoup trop, elle te reposait alors que d'une seconde à l'autre elle pouvait te réveiller. c'était la goupille et toi la grenade, elle était la détente et toi l'arme à feu, la flamme et toi le bois. déposant ton visage dans le creux de son cou, tu inspires, son parfum. refermant ces paupières, tu fais voyager ton esprit, dans cet imaginaire bercé par le son de sa voix, l'odeur de son parfum. un monde qui te plaisait, un monde où tu voudrais partir y vivre, t'y installer et ne plus jamais revenir. c'était bizarre, avec elle, t'étais pas le même. tu ricanes, lorsqu'elle t'encourage. elle était certaine que tu y arrives et pourtant, toi qui était défaitiste sur ce point-là, tu finissais par la croire, pourquoi ? parce qu'elle le disait, et si elle le disait, c'est qu'elle avait raison. « l'idée de te voir en pompom girl me déplaît pas en plus. » des idioties, balancés, sans réel but, simplement pour plaisanter. jouer. comme des enfants. pourtant le jeu n'est pas celui des petits. c'était celui réservé à vous, les adultes. la luxure, le plaisir, de découvrir une autre personne au plus profond de son âme. un jeu dangereux, un jeu auquel t'avais déjà joué avec elle, un jeu que tu voudrais rejouer avec la demoiselle. relevant le visage, tu regardes autours de toi, sans vraiment faire attention, elle continue de parler. pourtant sa question, elle te surprend, tu ne voulais pas la blesser, ni lui faire croire qu'à tes yeux, elle couchait avec tous les hommes qui passaient par-là. alors, tu cherches tes mots. « pas forcément mais, ceux avec qui c'est arrivés, ils ont dû kiffer ça c'est clair. comment ne pouvaient-ils pas ? regarde toi. tu te retrouvais attiré contre elle, comme un aimant, elle avait quelque chose en plus. ou alors était-ce simplement quelque chose entre vous deux ? 'fin, moi, j'ai adoré. » un rictus prend place, car ce souvenirs sont clairs dans ton esprit. car tu peux l'imaginer encore, nue, vibrante sous tes caresses.

déposant son crâne contre ton épaule, tu bouges légèrement, faisant en sorte de vous bouger, rien qu'un peu, vos corps, avec comme maestro la musique. draguer des patrons dit-elle, tu rigoles. « aigo, t'utilises ta beauté pour avoir un peu plus d'argent hae soo, pourquoi pas changer de taff ? huh ? genre bosser pour moi, comme j't'ai dis, simplement de la danse, pas b'soin d'te foutre à poil, ni de montrer tes seins à tous ces connards...  tu t'arrêtes, avant de déposer tes yeux sur la brunette. enfin à part à un seul connard ; moi. puis tu rigoles, venant lui mordre le lobe de l'oreille. j'plaisante. » car t'avais beau l'apprécier, c'était pas comme ça que ça marchait. dans ton monde tout du moins. puis elle se donne un nouveau talent briser des coeurs. t'espérais ne pas être sa future cible et lorsque tu t'apprêtais à parler, une voix masculine se joint à vous. haussant un sourcil, ton visage se tourne vers cette personne. tu n'arrives pas à rester sérieux, tu comprenais pourquoi la demoiselle avait dit ça. il avait été la victime de la jeune femme. de quoi te faire pouffer un rire. un retour à la réalité. pourtant, la réplique est bien vite lancé, t'es déjà bouillant mais là, la chaleur n'était pas la même. l'énervement, t'étais prêt à bondir. et la main de la jeune femme qui vient serrer la tienne, n'arrange en rien les choses. une nouvelle arrogance de la part de la demoiselle et tu peux le voir, s'offusquer, prendre un coup dans son ego. il marmonne une nouvelle phrase, qui n'arrive pas à arriver jusqu'à tes oreilles. une insulte. "sale pute" qu'il disait. c'en était trop. tu délaisses le corps de la demoiselle, et ton poing vient se coller directement sur ce visage repoussant. pourtant, tu pensais que ça allait s'arrêter là mais, rien n'allait comme tu le voulais. les coups s'échangent et il fallut beaucoup plus de monde que tu ne l'imaginais pour vous séparer. mal en point lui comme toi, ça ne changeait rien au fait que tu voyais rouge. t'étais habitué à prendre des coups, à les donner, à voir du sang, à être sous adrénaline. c'était habituel, chez toi. pourtant, tu voulais pas que ça se termine, t'étais furieux. l'insulte était mal passée, t'insulter toi de tous les noms ne te dérangeais pas mais, pas elle, pas hae soo. il fut bien vite sorti de force de cette maison, beuglant comme un animal, tu essaies de te calmer, alors qu'on te demande si tu vas bien, tu réponds pas. ton regard est froid. t'as pas eu ce que tu voulais. sortant ton téléphone, tu mets en marche cette caméra de face, admirant les dégâts. une ouverture sur le sourcil, ainsi que sur ta lèvres inférieur, tu pissais le sang. sans omettre le fait que ta face était encore rosé de ces coups. tu soupires. « putain. ta belle gueule en avait prit. cherchant du regard ta compagne, tu pouffes un rire alors que tu finis par la rejoindre. t'en as d'autres des enculés comme ça ? que j'sache si j'vais devoir me battre encore. on sait pas trop si c'est une remarque, une plaisanterie. toi-même, tu ne sais pas. passant une main sur tes lèvres, tu essuies ce sang. bordel. relevant ton visage vers cette dernière, tu ricanes, pas question de relâcher tes nerfs sur elle, ce n'était pas sa faute. j'espère que t'as une tenue d'infirmière avec toi car va falloir qu'oppa se fasse soigner, ça veut pas s'arrêter d'pisser le sang cette connerie. » pointant ces endroits meurtris, t'as l'air con mais, tu pouvais pas rester ainsi, si elle le souhaitait, elle pouvait t'aider à calmer ces saignements.




J'T'EMMÈNE DANS DES MAUVAIS DIEZ ♢ POUR T'FAIRE LA BISE J'TE BAISE.  en pantoufles dans l'game. a l'enterrement en ch'mise hawaïenne. a part faire du sale j'ai pas d'plan b. en bagarre y'a mon sexe en guise de troisième bras. j'suis le grand méchant loup qui fait peur dans les fables, j'ai 86 enfants et 132 femmes. n'oublie jamais que, du sale, je suis l'empereur.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
more informations


 cause if i want you ☽ haejoo | Sam 1 Avr - 16:44



and i want you, babe, ain't going backwards, won't ask for space ♢ tenue« l'idée de te voir en pompom girl me déplaît pas en plus. » T’étais bien là, comme déconnectée du monde. Il était contre toi, tu pouvais sentir son souffle dans le creux de ton cou, sa chaleur envahir tout ton corps. T’étais bien contente d’être venue ici. Tu ne pouvais pas le nier, et tu ne comptais pas le nier de toute évidence. S’il fallait que tu achètes une tenue de pompom girl, alors tu le ferais. Pour lui, pour son plaisir, juste pour cet oppa, qui savait te retourner la tête, et te la mettre en charpie. T’humectais tes lèvres, en fixant devant toi. Le comptoir du bar. Tu laissais son souffle parcourir ta peau, ça te faisait du bien. La question qu’il te posa par la suite, te surpris un peu. Tu ne pus t’empêcher de lui faire une petite remarque. Pas méchante, bien au contraire, mais tu voulais lui montrer, que tu n’étais pas une fille si facile que ça, même si lors de votre rencontre… ça avait été la déchéance complet. « pas forcément mais, ceux avec qui c'est arrivés, ils ont dû kiffer ça c'est clair. » Ca t’en savais pas grand-chose. T’avais kiffé de ton côté, mais t’espérait qu’ils aient aussi kiffé. En tout cas c’est l’effet que tu semblais avoir eu. « 'fin, moi, j'ai adoré. » Tu souris malgré toi à cette phrase, avant de frissonner. Tu te rappelais de tout. Du fait qu’il ait miséré à pouvoir entrer en toi. Quand il a réussi, quand il t’a faite vibrer… Quand il s’est permis d’écarter tes cuisses pour y glisser sa tête… Ce n’était pas une pratique que tu connaissais énormément. Mais lui, l’avait fait, sans même prévenir. Y penser te donnait des idées. « Tu m’avais envouté ce jour-là. J’ai aimé aussi. » Tu voulais faire part de ton ressenti malgré tout. Ah. Pourquoi vous parliez de ça. T’avais chaud. Plus que d’habitude. Et il faut dire que l’avoir contre toi, ça ne t’aidait pas forcément non plus. Mais ça tu le gardais pour toi. « aigo, t'utilises ta beauté pour avoir un peu plus d'argent hae soo, pourquoi pas changer de taff ? huh ? genre bosser pour moi, comme j't'ai dis, simplement de la danse, pas b'soin d'te foutre à poil, ni de montrer tes seins à tous ces connards... enfin à part à un seul connard ; moi. » Tu frissonnais avant de rire alors qu’il te rajoutait qu’il plaisantait. « Tu les aimes mes seins hum. Je peux être ta danseuse privé ceci dit. Un strip-tease par-ci par-là. » Tu parlais d’une voix provocatrice. Parce que pour lui, tu pourrais bien faire ce genre de pratique, même si t’étais pas une adepte. Le provoquer, c’est tout ce qui te suffisait. Pourtant ce moment se termina bien trop rapidement. A cause d’un homme, qui était tombé amoureux de toi. Tu ne pouvais pas aimer sur commande. Mais le voilà, qu’il croise ta route et que sa rancune est forte. Ca finit en baston. Tu regardes Hojoo le massacrer et malgré la peur qui t’assailles de part et d’autres, ça t’excite. De le voir ainsi, pour toi, ça te prend dans la poitrine, ça te prend entre les cuisses. T’essaies de l’arrêter, mais t’es poussé un peu partout au point de te cogner les côtes contre le comptoir et de finir au sol. La douleur sur le coup te fit grimacer, mais ce n’est rien, t’es vivante. La bagarre et finie, tu te relèves pour chercher ton oppa du regard. T’es inquiète. Même si t’as confiance en lui. Tu le cherches du regard avant de tomber sur lui. Tu posais tes deux mains sur ta bouche. Tu n’aimais pas le voir ainsi. « t'en as d'autres des enculés comme ça ? que j'sache si j'vais devoir me battre encore. » Ta tête se secouait négativement. Même si dans le fond, t’en savais trop rien. T’osais venir poser une main sur sa joue. Même amoché ainsi, t’arrivais à le trouver beau, putain. Tu te fichais que tous les regards soient sur vous. Tu te sentais observée fois mille, mais rien à foutre. « j'espère que t'as une tenue d'infirmière avec toi car va falloir qu'oppa se fasse soigner, ça veut pas s'arrêter d'pisser le sang cette connerie. » Tu passais ton pouce délicatement sur la plaie de sa lèvre, avant de t’approcher pour l’embrasser sur le coin des lèvres. Son sang ? T’en avais rien à foutre. « Je suis désolée… Je vais te soigner, viens. »[/color] Tu te faisais plus douce alors que tu pris sa main dans la tienne pour le trainer au travers des gens. Tu ne savais pas où y’avait une pièce de libre dans cette putain de maison mais tu poussais certaines portes, avant de les refermer, puis finir par trouver une pièce vide. La chambre. « Bouge pas. Je vais aller chercher de quoi te soigner. » Tu l’abandonnais là, quelques instants avant de finir par trouver la salle de bains et prendre de quoi le soigner. Revenant, tu poussas la porte d’un coup de pied avant de fermer à clé en voyant des curieux vouloir s’immiscer. T’asseyant sur le lit, tu lui fis signe de venir à tes côtés. « Ca fait pas trop mal ? Je suis tellement désolée. T’aurais pas dû te battre… Surtout pour moi… » Coton imbibé de désinfectant, tu venais doucement frotter les parties de son visage amoché. T’étais proche de lui, au point de sentir son souffle sur ton visage. « Mais je dois t’avouer, que te voir te déchainer comme ça… Ça m’a un peu excitée. » Un petit rire s’échappait de tes lèvres, alors que tu te mis à les mordiller. 






« Caught in a lie »
I want to stay, I want to dream more, but it seems it's come time to leave. Maybe I, I can't touch the sky, but even so I want to try to run just a little more.  © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
mister daegu 2017
Voir le profil de l'utilisateur http://w-daegu.bbfr.net/t236-don-t-let-your-dreams-be-dreams-jus
avatar
more informations


 cause if i want you ☽ haejoo | Dim 23 Avr - 16:52



and i want you, babe, ain't going backwards, won't ask for space ♢ tenue Encore une bataille à ajouter à ton quota. T'avais l'habitude de prendre des coups, habitué de l'arrogance, elle était souvent accompagnée par son plus fidèle ami ; la violence. Tu n'étais pourtant pas fait d'acier et les marques de ces chocs allaient petit à petit prendre place sur ton visage. Ce qui t'énervais le plus n'était de te balader avec un visage meurtri, en soit, tu t'en fichais bien de ce que pensait les autres. Le plus dérangeant était cet afflux de sang qui ne voulait cesser de couler. Venant prendre pour cible tes vêtements et le sol que tu foulais de tes pieds. Pourtant l'image que tu te tapais actuellement, collait parfaitement à celle que tu t'étais faite il y a de ça quelques années. Le héros. Une image qui cachait beaucoup de chose. Non pas que cette petite année en prison t'ais fait quoi que ce soit, tu t'en tapais bien de ce détail. Tu n'aimais pas l'injustice, aussi simple que ça. Alors tu l'apportais toi-même quand ça t'arrangeais bien. Suivant la demoiselle, tu essaies tant bien que mal, avec ta main libre, de servir de barrière pour ne pas dégueulasser tout sur ton passage. Peine perdue. Tu vins t'asseoir sur ce lit alors que tu l'attends. Au moins cette fois-ci, tu n'allais pas panser tes blessures seul ou par une vieille femme. Fallait voir le bon côté des choses, ton infirmière de fortune se trouvait être plutôt sexy. Soupirant alors lorsqu'elle reprit la parole après s'être installé à tes côté. « T'inquiètes pas, même si j'sais qu'tu l'aurais couché en deux s'condes... Tu inspires un léger instant. Si tu n'aurais rien fait, tu serais passé pour qui ? Hae Soo était grande, elle savait se défendre toute seule, tu n'en doutais pas une seule seconde et pourtant. J'aime juste pas les connards qui pensent qu'une fille doit obligatoirement l'baiser parce que c'dernier lui dit qu'il l'aime. » Penchant la tête sur le côté, tu pouffes un rire. Ho Joo le défendeur des femmes. Féministe en puissance. De quoi te faire doucement sourire. Tellement que ça sonnait faux. Puis sans crier gare, ce coton imbibé de ce désinfectant rentre en contact avec tes plaies. Tu serres les dents. Les picotements venant t'agresser, t'en aurais presque oublié cette étape douloureuse.

Cependant, ta compagne vient ajouter une petite phrase qui te fît éclater de rire. Oubliant alors un instant, ce processus indésirable, tu la regardes du coin de l'oeil. Ton visage dessinant un sourire. « J'devrais peut-être me battre plus souvent quand t'es là alors ? » Une plaisanterie qui pourrait s'avérer, cependant, réelle. Les bagarres et toi, c'était une longue histoire d'amour. Laissant alors, la demoiselle terminer de te soigner, tu finis par te lever pour partir te regarder dans un miroir proche de vous. Soupirant, alors que d'un oeil curieux, tu passes une main sur ce pansement. « T'as bien fait ton boulot d'infirmière... Te retournant, lui offrant alors un pouce en l'air, tu valides ce travail effectué. Jetant un oeil vers cette porte fermé, la musique se faisait bizarrement moins bruyante ici, de quoi vous donner un léger répit à vos oreilles et votre cerveau. Prit alors d'un souvenir, tu fronces les sourcils. Alors qu'un rictus prend place, ton dos vient se coller contre le mur. Détaillant cette jeune femme. Tu veux qu'on y retourne ou, on reprend le sujet de conversation qu'on a eu avant l'arrivé de l'autre connard, ici ? » Enfoiré.




J'T'EMMÈNE DANS DES MAUVAIS DIEZ ♢ POUR T'FAIRE LA BISE J'TE BAISE.  en pantoufles dans l'game. a l'enterrement en ch'mise hawaïenne. a part faire du sale j'ai pas d'plan b. en bagarre y'a mon sexe en guise de troisième bras. j'suis le grand méchant loup qui fait peur dans les fables, j'ai 86 enfants et 132 femmes. n'oublie jamais que, du sale, je suis l'empereur.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
more informations


 cause if i want you ☽ haejoo | Jeu 18 Mai - 20:44



and i want you, babe, ain't going backwards, won't ask for space ♢ tenue« T'inquiètes pas, même si j'sais qu'tu l'aurais couché en deux s'condes... » Tu ne sais pas réellement si tu l’aurais couché, comme il venait de le dire. Mais peut-être qu’en lui mettant un coup de pieds dans ses couilles, t’aurais pu le mettre par terre. C’est une façon, comme une autre de voir la chose. Tu te sentais heureuse, qu’il ait pris ta défense de la sorte, mais quand tu voyais, l’état dans lequel il en était sorti, tu ne savais plus trop si tu devais être contente… Tu n’aimais pas le voir ainsi, ça te serrait le cœur. « J'aime juste pas les connards qui pensent qu'une fille doit obligatoirement l'baiser parce que c'dernier lui dit qu'il l'aime. » Tu souriais doucement à l’écoute de ses paroles. Hojoo avait beau être un gars que certains pourraient qualifier d’enculer, de connard, ou autre, il avait des valeurs, que tu découvrais au fil du temps que tu passais avec lui, et ça te plaisait bien. Il te donnait envie de le connaître encore plus. C’était impossible, pour toi, de détourner le regard de lui. Il t’attirait. Il brillait de mille feu, comme si lui seul était devant toi, sur dix kilomètre à la ronde. C’est dingue, cette sensation qu’il peut te procurer. « Y’a des cons partout de toute façon… Je ne regrette pas de l’avoir laissé derrière moi… Il n’en valait clairement pas la peine. » Tu disais là, la vérité. Tu ne regrettais rien, puis ça faisait bien parti de ton passé, y’a fort longtemps. Lui seul ne t’avait pas oublié, et il était bien con, de ne pas t’avoir oublié et de t’en tenir rigueur. En tout cas, tu pris ton temps, pour soigner ton petit homme de la soirée, avant de lui faire part de ce que tu ressentais, et de ce que tu avais ressentis en le voyant se battre de la sorte, pour toi. Oui, pour toi. Ça aurait été pour quelqu’un d’autre, ça n’aurait sûrement pas été pareil. « J'devrais peut-être me battre plus souvent quand t'es là alors ? » Tu souris avant de secouer la tête négativement. « J’ai pas non plus envie que tu finisses à l’hôpital, oppa. » Et tu ne voulais pas que ça finisse en masochisme tout ça. Parce que c’est bien la tournure que ça prendrait à ce compte-là. Pas que tu ne sois pas ouverte sur la nouveauté, mais y’avait des limites, à ne pas franchir. « T'as bien fait ton boulot d'infirmière... » Tu posas tes mains sur ton cœur en soupirant. « J’ai peut-être raté ma vocation qui sait. » Mais tu ne te voyais pas sauver pleins de gens. Pas que tu sois égoïste. Mais… Tu ne supporterais surement pas la vue de certaines choses. Tu le regardais, contre ce mur, tu le détaillais, longuement du regard. Tu ne te gênais pas pour le dévorer du regard. Après tout, c’est pas comme si c’était un secret, le fait qu’il te plaisait, et qu’il était beau à voir. Ca serait mentir. « Tu veux qu'on y retourne ou, on reprend le sujet de conversation qu'on a eu avant l'arrivée de l'autre connard, ici ? » Tu te mordillais les lèvres, avant de tapoter la place à côté de toi sur le lit. Pour autant, tu finis par te lever direct, pour enlever tes chaussures, sans aucune gêne. Soupirant, tu te jetais sur le lit en poussant la couette pour y glisser la moitié de tes jambes dedans. « On finit ici ? La musique en fond, la lumière tamisée tout ça. Ça te tente ? » Il ne manquait plus que de quoi boire et manger, et c’était une soirée comme tu les aimais. Posé, sans rien faire. Discuter, avec une personne que t’apprécie, énormément. « Et puis, il faut que tu reposes ton corps meurtrie. Danser ce soir, je te l’interdis. » Comme si tu en avais le droit, tu lui balançais ça. 






« Caught in a lie »
I want to stay, I want to dream more, but it seems it's come time to leave. Maybe I, I can't touch the sky, but even so I want to try to run just a little more.  © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
 
cause if i want you ☽ haejoo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» cause if i want you ☽ haejoo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
wassup daegu. :: DAEGU 대구 :: around daegu 대구-
Sauter vers: