Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

aidez-nous faire à décoller et promouvoir le forum en votant sur les topsites !
bienvenue sur wassup daegu, le forum a ouvert le 23/10/16 !
la partie histoire de la fiche de présentation est désormais obligatoire, mais totalement libre !
une fois que vous êtes validés, n'oubliez pas de remplir les champs de votre profil !
pensez à remplir votre fiche rps pour éviter d'être supprimés !
la version 9 a débarqué sur le forum le 20/06/17 ! ❅
bravo à lim suhee et moon sua, nos membres du mois
venez voir la maj par ici !
pour en savoir plus sur l'intrigue c'est parici !

Page 1 sur 2
staff of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur http://w-daegu.bbfr.net/t1146-maybe-there-s-h-u-n-g-e-r-in-my-bl
avatar
more informations


 ✧ young god (sua) | Mar 11 Avr - 12:39



rotation du ballon. yeux rivés vers le haut. toujours en haut. le ciel, domaine des attaquants. et inho, insu ou peu importe, qui regarde ça. d'en bas, de la terre. il voit sua et les autres membres de l'équipe. ils s'affairent, gagnent. et jouent, tentent de dominer ce match. entraînement difficile. les muscles qui tirent la sonnette d'alarme. sauf que le mental fait tenir. combat final, et sua écrase tout. le ballon claque au sol. c'est lourd, prenant. inho sentirait presque son cœur se serrer. euphorie du jeu. coup de sifflet final. il n'y a que sur ce terrain où il peut être lui. insu, le jumeau qui a volé la place de l'autre. on l'appelle inho, mais ce prénom n'est pas le sien. sauf que ces traits similaires lui permettent de mentir. de prétendre. amnésie mon cul. mensonge, oui. inho s'avance vers les vestiaires. il rejoint les autres. sauf que certains ont d'autres projets. ils veulent s'en aller. et puis ils partent. inho commence à peine à enlever son t-shirt que l'entraîneur le fait appeler. et merde, toujours cette peur collée au ventre. et s'il savait ? insu n'est pas inho, ils ne jouent pas forcément pareil, non ? il revient finalement soulagé. félicité de son jeu, voilà de quoi il en retournait. l'entraîneur qui lui balance des lauriers, qui aime ce inho qui n'est pas inho. sauf qu'il ne le saura jamais. non, il ne peut pas. il ne doit pas. inho retourne aux vestiaires. ceux-ci semblent vides. peut-être parce qu'ils le sont. enfin, cette idée est vite balayée lorsque sua apparaît dans son champ de vision. sua, celui qui le toise. le regarde un peu trop. inho ne sait pas quoi faire avec lui. comment doit-il réagir ? lui parler, l'éviter ? et si l'autre avait des soupçons ? putain, merde. panique à bord. inho fixe son casier, défait son bas. mais il sent toujours ce regard. cette insistance. c'est comme une épée de damoclès au-dessus de sa tête. et là, ce soir dans leur solitude partagée, inho fait un premier pas. une erreur, probablement mais il est insu. et le masque finit toujours pas tomber. « pourquoi est-ce que tu me fixes ? » question lancée alors qu'il se retourne pour croiser son regard. insu est troublé, il n'est pas inho dans ces moments-là. « toi et moi...on était amis avant ? » l'amnésie pour savoir. pour comprendre. et pourtant, insu a peur. oui, il est effrayé des autres, de ce qu'ils pourraient lui apprendre sur inho. sur ce faux lui. l'attente lui semble interminable, ses yeux fixent les lèvres de sua. impossible. il en a envie. mais il doit se reprendre. jouer le jeu. être inho. « est-ce que j'ai fait quelque chose de mal ? »



Revenir en haut Aller en bas
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
more informations


 ✧ young god (sua) | Mer 19 Avr - 12:07




Fin des cours. Son costume sur mesure d’étudiant parfait en sciences politiques disparait, de futur dirigeant aussi. Il abandonne cette veste qui lui tient trop chaud, cette cravate qui lui enserrer le cou, presque étouffante. Il se sent bien dans sa tenue de sport, un short, un t-shirt et de bonnes baskets aux pieds, il n’a pas besoin de plus. Pour se défouler et montrer sa suprématie, montrer qu’il est le meilleur. Il n’est pas le capitaine de l’équipe, cela lui aurait pris beaucoup trop de temps et ses parents n’approuvent déjà pas ces quelques heures quotidiennes qu’il s’offre pour sa détente personnelle. Il savait que le volley-ball ne durera pas toute sa vie, il serait même reconnaissant s’il pouvait encore toucher un ballon une fois ses études terminées. Alors, pour le moment, il donnait tout ce qu’il avait. Absolument tout. Il est un tigre sur le terrain, les yeux rivés sur sa proie, la balle. Il y’a plutôt une bonne entente dans l’équipe, malgré quelques tensions ; naturelles. Son regard n’a pas qu’une seule proie, en réalité. Il se perde et voyage, du ballon à la silhouette d’Inho. Inho. C’est bizarre avec lui, sensation étrange à chaque fois que ses yeux se posent sur le dos du jeune homme. C’est le même pourtant il semble tellement différent. Il a des doutes. Mais c’est une pensée stupide, ce n’est pas comme si le jumeau démoniaque d’Inho l’avait tué et pris sa place, il doutait que qui que ce soit puisse être plus démoniaque que cet homme, de toute façon. Un léger rictus sur ses lèvres alors qu’il s’élance dans les airs pour intercepter le ballon. Et c’est la fin. C’est le moment de retourner aux vestiaires. Ses muscles le tiraillent, sa respiration est saccadée. Il n’a qu’une unique hâte, la douche. Un de ses coéquipiers capte son attention durant de longues minutes, lui parlant de tout et rien, le retardant par la même occasion. Quand il le laisse, les autres ont déjà fini leur douche. Il soupira. Ce n’est pas si mal, il sera au calme ainsi. Ou pas. Son regard toise Inho. Amnésie, c’est presque trop facile. Il se demande comment Inho peut oublier toutes les crasses qu’il lui avait faites dans le passé.
Amis ? Sua a du mal s’empêcher d’éclater de rire, il se mordille l’intérieur de la lèvre, discrètement pour empêcher une réplique cynique. Il a souvent été la froid d’Inho. Il a envie de voir les rôles s’échanger. Sua a toujours été joueur, même hors terrain. On dirait un être fragile, il aurait presque envie de le protéger. Mais non. Il n’oublie pas le démon que le brun est. « Avant… » Il se rapproche doucement de lui, sa main se posant sur la joue du garçon. Inho n’aurait jamais permis ça. « Tu ne te souviens vraiment pas de moi ? De nous ? » son regard triste tandis qu’il penche la tête sur le côté.







p a r a d i s e  l o s t
Don’t believe in it, all other words that aren’t my voice they are lies. All set to shake you up. They’re making up a story so that they can control you and me
Revenir en haut Aller en bas
staff of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur http://w-daegu.bbfr.net/t1146-maybe-there-s-h-u-n-g-e-r-in-my-bl
avatar
more informations


 ✧ young god (sua) | Ven 21 Avr - 11:04



intimité. oui, c'est cette atmosphère intimiste qui lui a permis de parler. de chercher, d'essayer de comprendre. les regards insistants de sua, ceux qui le mettent mal à l'aise. insu joue un rôle, celui d'inho et il ne sait pas forcément à quoi il s'expose. tous les jours, il en apprend un peu plus sur son jumeau. même tête, pourtant si différent de lui. étrange à quel point deux êtres peuvent différer. heureusement qu'il peut feindre l'amnésie, prétendre pour mieux savoir. parce que inho vit sur des suppositions, des incertitudes et des questions. parler est la seule solution qui s'offre à lui. et c'est ce qu'il choisit pour sua. il lui demande, expose, suppose. et il attend. oui, dans l'attente et essaie de ne pas se décomposer. il a l'impression de brûler sous ses yeux. de périr un peu plus à chaque mouvement de l'autre. peut-être parce qu'il n'est qu'un comédien qui perd le masque devant lui. sua est grand, fort et ne baisse pas les yeux. c'est probablement la pire des combinaisons possibles. enfin, pour insu. surtout que ses yeux ont dû mal à se décoller des lèvres de sua. il se dévoile seul, brise ses propres efforts. et puis finalement, l'autre parle. avant. ça monte au cerveau, insu réfléchit. alors, ils avaient été amis ? et puis tout se bouscule. il ne le voit pas se rapprocher de lui. lorsqu'il s'en rend compte, c'est d'autant plus troublant. insu, proie facile. et sua qui a réduit la distance entre eux. proximité qui lui donne des idées loin d'être chastes. et il se maudit. insu se déteste. et puis c'est le vide. oui, parce que sua le fait douter encore plus. il vient poser sa main sur sa joue et insu ne peut que l'observer. il est comme figé par ce contact. peau contre peau. c'est doux, agréable. une main si grande, pourtant pas tâchée du volley. non, aucune trace de ce sport dessus. la peau est enviable. et insu pourrait presque fondre sous ce contact. c'est certainement déjà le cas. en plus des gestes, les paroles de sua viennent le troubler à leur tour. de moi, de nous ? eux, lui. alors ? est-ce que inho ... ? peut-être qu'ils partageaient un point en commun. enfin, c'est l'illusion que sua lui offrait. inho, insu dans son ignorance allait se jeter dans le piège à corps perdu. le regard triste de sua le rendait encore plus naïf. « j'ai quelques flashs mais je ne me souviens pas de tout. » les yeux dans les yeux et inho attrape la main de sua. il la décolle de sa joue et la garde captive un instant. assez pour savoir qu'il y a possibilité qu'il soit rouge. il finit par la lâcher et vient se blottir contre sua. il le serre dans ses bras. s'ils étaient ensemble, ça ne devrait pas poser de problème. insu avait bien sûr oublié la partie où il lui manquait des vêtements. son torse nu vient tout contre sua. misère, erreur fatale. surtout parce que la chaleur de l'autre est enivrante. son parfum est agréable. il pourrait rester là des heures. et puis il relève la tête. croise le regard de sua. « est-ce que tu m'aimes ? » gênant. un peu trop même. surtout qu'insu regrette sa vie juste après. il s'extirpe et file direction la douche. « je..euh, je vais à la douche. » il lui sourit comme il peut avant de presque s'enfuir. il est victime de ses envies et de ce qu'on lui dit. et là, il vient tout juste de perdre un combat.



Revenir en haut Aller en bas
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
more informations


 ✧ young god (sua) | Lun 24 Avr - 12:32





Depuis ce dit accident, ce n’est plus le même homme qui se dresse devant lui. Inho semble avoir perdu de sa prestance, de sa rage. Il n’a plus ce regard vicieux qui l’épie, ce sourire carnassier qui l’avait souvent effrayé. Parce qu’Inho était toujours derrière lui. Attentif. Inho, il guettait chacun de ses mouvements, attendait avec impatience le moindre faux pas de sa part pour en user et en abuser. Inho. Bon Dieu qu’il le déteste. Avec ses jeux et ses chantages. Il l’a fait renoncer à tant de choses pour garder sa place dans le club de volley-ball ainsi que sa réputation au sein de l’université. Tant de sacrifices pour finalement se retrouver devant un amnésique aux yeux de brebis égarée. Laissez-le rire. C’est le même visage. Cette même tête qu’il avait envie d’éclater contre le mur mais aussi, parfois, rarement, d’étreinte contre son torse. Pensées malsaines, déplacées. Parce que oui, au-delà de cette haine, il y’avait cette attirance aussi, physique seulement. Il n’était qu’un homme, et Inho était loin d’avoir le plastique la plus désagréable qui soit. Loin de là. Mais son caractère de chien avait réussi à taire le moindre désir chez le plus grand. Toutefois, c’était avant. Avant que cet Inho au sourire doux n’apparaisse devant lui. Qu’il ne le fasse douter. Sua ne sait plus différencier entre le vrai et le faux. Est-ce qu’une perte de mémoire pouvait autant changer le comportement de l’autre ? Le regard de l’autre devient encore plus perdu, face à ce sous-entendu de relation que Sua lui confessait. « j'ai quelques flashs mais je ne me souviens pas de tout. » Sua a du mal à contenir son sourire, peut-être même qu’il ne s’en donne pas la peine. Le plan est en route. Il aimerait pourtant, par curiosité, savoir quel genre de flashs Inho pourrait bien avoir par rapport à eux. Parce qu’il n’y a jamais eu d’eux. La simple pensée le fait frissonner. Inho et lui. La belle blague. Le Inho devant lui est comme un nouveau-né, vierge de tout pêché. Mais Sua ne pense pas à ça, non, tout ce qu’il ressent c’est de l’amertume. Et l’occasion, de tout lui faire payer. Amnésie ou pas, c’est le même mec détestable. Il sème le trouble. Le jeu commence à peine et il s’en amuse déjà. Sua veut le briser, mais il y’a aussi cette partie de lui qui a toujours voulu toucher Inho, se l’approprier, et il la comblera aussi. La main d’Inho dans la sienne devrait le dégouter, ce n’est pas le cas. Il n’y pense pas. Tant mieux même, ce serait plus facile. L’étreinte le prend de court, ses larges épaules se tendent. Il n’était pas prêt. Inho le serre contre lui, fort. Comme si son existence en dépend et Sua compte bien lui devenir vital. Sa main se perd sur le dos nu. Les mots qui suivent sont d’autant plus surprenant. Inho ne se dévoile jamais. Mais en ce moment, c’est à croire qu’il ne peine même plus à réfléchir. La fuite. Sua ne le laissera pas. Il attrape l’autre par le poignet. « J’en ai marre que tu fuis. » Il soupire. Le retourne en sa direction. « Je sais que tu ne m’aimes plus. » Les mots lui écorchent les lèvres. Menteur. Sale menteur. Ses mains viennent encadrer le visage d’Inho. « Mais donne nous une chance, je te referai tomber amoureux. » Il soupire contre ses lèvres, avant de les prendre en otages par les siennes. C’est doux, presque fruité. Il y succomberait lui-même. Mais il n’oublie pas que c’est Inho.







p a r a d i s e  l o s t
Don’t believe in it, all other words that aren’t my voice they are lies. All set to shake you up. They’re making up a story so that they can control you and me
Revenir en haut Aller en bas
staff of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur http://w-daegu.bbfr.net/t1146-maybe-there-s-h-u-n-g-e-r-in-my-bl
avatar
more informations


 ✧ young god (sua) | Jeu 27 Avr - 21:13



corps contre corps. il veut se sauver mais il ne fait que tomber plus bas. un peu plus profond dans ce gouffre. il aime l'odeur de sua, ses mains chaudes dans son dos. être contre lui. pourtant, il ne devrait pas. inho est troublé mais il n'a pas le droit. sauf que contrôler ces envies-là semble impossible. alors ses lèvres se mouvent. il réalise son erreur et commence à s'enfuir. question mal placée, pourtant elle le brûlait les lèvres. elle paraissait légitime. la douche est une excuse, un échappatoire vers lequel il veut se diriger. et puis tout ça est anéanti par une main. oui, celle de sua qui le saisit par le poignet. marre que tu fuis. il se sent pris au piège, animal traqué. mais ce sua, aussi mystérieux soit-il, l'attire. il le retourne. inho n'a d'autre choix que d'affronter son visage. les traits parfaits, harmonieux. et ses yeux se perdent encore le visage de sua. sa voix, ses mots. inho finit par le fixer. coup de grâce. je sais que tu ne m'aimes plus. révélation fatale, il en apprend sur son jumeau. sur celui qu'il doit jouer, être. alors il ne l'aime plus ? inho est perdu. putain, il ne sait même pas ce qui est en train d'arriver. un sale tourbillon de pensées, un truc à la con. et puis les mains de sua le ramènent sur terre. visage encadré. il n'entend plus que son cœur. ça tambourine, salement. il a l'impression d'être dans une scène d'un film à l'eau de rose. les joues empourprées, ses yeux qui n'arrivent pas à se détourner de l'autre. et puis c'est un nouveau coup de poignard. je te referai tomber amoureux. que dire ? que faire ? sua le soupire contre ses lèvres. geste fatal. et c'est la prise d'assaut. doux. et inho n'a jamais pensé à ça. et là, il ne pense plus du tout. il se laisse juste aller. il y met du sien, de la fougue. peut-être qu'il colle leurs corps, autorise ses mains à se pendre au cou de sua. c'est un vrai baiser. et il aime ça. sauf que son cerveau sonne l'alerte. sua n'est pas son copain. non, c'est celui de son frère. et c'est coupable qu'il quitte ses lèvres. encore troublé, il arrive pourtant à parler. juste un peu. « comment je pourrais ne plus t'aimer ? » il scelle son destin. se piège lui-même dans un jeu qu'il ne soupçonne même pas. inho l'entraîne dans la douche. il voudrait refroidir ses ardeurs, essayer d'en savoir un peu plus. « on va se redécouvrir. »découvrir. tout simplement, enfin pour lui. parce que de sua, il ne connaît que peu de choses. et il a besoin de savoir. oui, qui est le garçon qu'aimait son frère ? qui est celui pour qui il semble faiblir ? « tu viens dormir chez moi ce soir ? » l'inconscient. insu le naïf. et l'eau commence à couler. il se débarrasse du reste et se lave du péché. ou peut-être juste de l'entraînement. sauf que sua est là et qu'inho a oublié un détail. le tatouage.



Revenir en haut Aller en bas
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
more informations


 ✧ young god (sua) | Dim 7 Mai - 14:48




C’est presque trop facile, comment l’autre tombe tombe dans le piège, se jette la tête première dans la tanière comme une Alice perdue. Mais Sua ne s’en plaindra pas. Au contraire. Pour une fois, il apprécie la faiblesse de l’Inho, cet être naif et beaucoup trop gentil qu’il est devenu. Ecœurant. Quand Sua pense à tout ce qu’il a perdu devant lui, toutes les fois où il a dû courber l’échine devant Inho. Il ne peut que le détester encore plus. Toutes les choses qu’il a sacrifiées semblent n’avoir plus le moindre sens. Tout ça à cause de lui. Alors il se serre contre lui, un peu plus fort, contient cette envie qu’il a de le broyer entre ses bras. Jusqu’à ce qu’il ne reste rien de lui. Mais ce serait une honte de voir ce beau visage disparaitre, au moins une chose qu’Inho n’a pas perdu. Cette belle gueule a été une des faiblesses de Sua, et cela semble être toujours le cas. Il en profite honteusement de cette promiscuité entre leurs deux corps. Ce baiser qu’ils partagent, pour rendre ses propos plus vrais. Ce dit amour plus authentique. Il tente lui-même de croire à ses mensonges, peut-être que ça sera plus facile ainsi. Inho répond à son baiser, ses bras autour de son cou. Inho n’a jamais été aussi physiquement proche de lui, sauf peut-être une fois où leur dispute en était venue aux mains, et encore…Il colle un peu plus le corps plus mince contre lui. Comment je pourrais ne plus t'aimer ? Sua a du mal à empêcher un sourire de venir flatter ses lèvres. Inho aurait toutes les raisons de ne pas l’aimer. Sua n’a rien d’un prince charmant ou simplement d’une personne bien, il est tout ce qui s’éloigne le plus de ça. De l’orgueil, de la fierté, un caractère de choix. En plus de n’avoir aucun sens de la morale à s’amuser ainsi de l’amnésie de quelqu’un à son propre bénéfice. Mais pour lui, Inho ne récolte que ce qu’il a semé. Il ne sent pas mal quant à ses agissements. Et Inho, meilleur que toutes ses attentes, accepte de leur donner cette chance de se redécouvrir. Il hausse simplement la tête à la proposition d’Inho de venir chez lui après. Il est rapide. Sua s’en amuse et le suit sous la douche, laissant tomber le rester de ses vêtements. « J’ai l’impression qu’on doit tout reprendre de zéro. Personne ne savait pour nous, tu peux comprendre pourquoi…On a pas vraiment de photos ensemble ou quoi que ce soit, tu avais toujours peur que notre relation soit révélé… » Il anticipe déjà, les questions ou les demandes, il rejette même des tords inexistants. Sous l’eau, il observe Inho. Comme il l’a si souvent fait avant. Son regard capte finalement quelque chose d’inhabituel, quelque chose qui ne devrait pas être là. Un tatouage. Il sait qu’Inho n’aime pas ça pour lui avoir déjà fait une remarque désobligeante sur le sien une fois, dans le vestiaire. Il fronce des sourcils, ses doutes plus grands. Mais c’est toujours Inho, et ce n’est qu’un détail. Du moins, il s’en persuade. Sous l’eau, son corps qui se colle au dos d’Inho sous l’excuse de vouloir le laver lui-même, passant le gel douche sur ses bras, son torse. Avec une douceur qu’il ne se savait même pas capable d’offrir. « Je t’aime tellement. » Un mensonge n’a jamais été aussi facile à prononcer. Et il se demande pourquoi.






p a r a d i s e  l o s t
Don’t believe in it, all other words that aren’t my voice they are lies. All set to shake you up. They’re making up a story so that they can control you and me
Revenir en haut Aller en bas
staff of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur http://w-daegu.bbfr.net/t1146-maybe-there-s-h-u-n-g-e-r-in-my-bl
avatar
more informations


 ✧ young god (sua) | Jeu 18 Mai - 2:25



enfant naïf. il se jette dans la gueule du loup mais ça, il l'ignore. non, il n'a en tête que le bel éphèbe avec lequel sort son frère. même si le vrai inho n'est pas là, ça n'efface pas ses relations. et là, c'est lui qui en profite. oui, lui qui embrasse ce garçon. le touche, lui murmure des mots qui semblent doux. ils parlent d'amour, de se découvrir, de s'aimer à nouveau ou juste de commencer à le faire. c'est trop idyllique pour être vrai. mais insu, il se laisse tomber dans ce rêve. dans celui d'avoir quelqu'un à lui, avec lui. c'est honteusement qu'il aime ça. l'autre accepte sa proposition. idée inconsciente, mais ça il l'ignore. oui, insu ignore beaucoup de choses d'ailleurs. c'est peut-être ça le pire dans le fait de jouer ce rôle qui n'est pas le sien. la douche les accueille. eux et leurs corps, nus. étrangement, insu est confortable. peut-être qu'il trouve sua rassurant d'une certaine manière. après tout, c'est quelqu'un proche d'inho. et sa voix retentit dans la tête du brun.
des révélations. sur lui, oui sua et son jumeau. et ce dernier qui semblait vouloir préserver l'intimité de cette relation. alors inho aimait les garçons et en secret ? au final, insu n'est pas si surpris que ça. pour que rien n'existe de sua et son jumeau, ça devait bien être vrai. au final, ils étaient opposés sur ce point. « je suis désolé. » c'est tout ce que insu est capable de répondre. et l'eau finit par les rejoindre. insu se laisse aller dessous, là avec sua. et il le sent contre lui, avec lui. non, il n'a pas vu l'autre observer ce tatouage qui ne devrait pas être là. heureusement d'ailleurs. il ne manquerait plus qu'on le questionne sur ça. insu n'y a jamais pensé. que pourrait-il répondre ? il se laisse s'enivrer dans le parfum de sua, dans sa présence. dans son envie de le laver. et insu est sensible à ses caresses, à ses mains sur son corps. c'est doux. il déteste un instant d'apprécier. non, il ne devrait pas. c'est interdit et pourtant, il ne peut s'en empêcher. et puis sua le rend encore plus accro. je t'aime tellement. et ça, c'est ce qu'il a toujours rêvé d'entendre. inho ne peut que céder à ses désirs, c'est comme si sua savait là où appuyer pour lui plaire. pour être celui qu'il veut. alors même si insu est censé ne voir ça que comme un rôle, il se retrouve à apprécier. à se fondre dans le personnage. pourtant, il y a une retenue en lui. il se retourne pour lui faire face. insu ne parle pas, il ne fait que le regarder. ses mains viennent caresser le visage de sua. il est beau; encore et toujours. c'est comme un poison qui s'infiltre dans ses veines. et il se rapproche de lui, de ses lèvres trop tentatrices. doux baiser déposé, une réponse à ses mots. insu réciproque ensuite. ses mains encore un peu timides découvrent cette peau. il étale ce gel douche et ça continue. [...] ils passent la porte d'entrée. et la maison ne leur offre que des absences. « mes parents ne sont pas là. » mes ça sonne encore comme un mensonge mais insu s'y fait. il entraîne sua à l'étage. et rien que de lui tenir la main le met dans un sale état. insu est encore perdu dans cette maison. il a seulement retenu l'important : sa chambre soit l'essentiel. et il fait entrer sua dans celle-ci. « ce soir, c'est toi et moi. » il lui sourit tandis qu'il dépose ses affaires. le voilà face à celui qui répondra à ses questions. quel était leur amour ?


Revenir en haut Aller en bas
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
more informations


 ✧ young god (sua) | Ven 19 Mai - 17:35




Il a du mal à croire au réel de cette situation. A Inho serré entre ses bras forts. Comment est-ce possible ? Comment peut-il permettre à leurs corps d’être ainsi, aussi proches. Sua a du mal à y croire. Une simple perte de mémoire fait-elle autant de dégâts. Inho en arrive-t-il jusqu’à oublier son essence même. Où est la cruauté et la laideur de son âme. Inho était tellement mauvais que Sua se sentait presque bon à ses côtés. Pourtant il ne peut se plaindre. Son bourreau n’est plus qu’une brebis égaré, et à son bon vouloir de l’emmener à la guillotine. Les rôles s’inversent. Et ça l’excite. Ou peut-être que c’est juste la vision du corps nu d’Inho sous la douche. Les gouttes d’eau se glissant là où ses doigts aimeraient bien être. Il ne s’en empêche pas d’ailleurs. Le loup s’approche. Il emprisonne sa belle proie à nouveau, il tait le moindre doutes tout en rejetant les fautes sur Inho. Leur relation est un mirage parce que l’amnésique a voulu qu’il en soit ainsi. C’est un justificatif simple pour plus tard, dans le cas où il demande une photo d’eux ou même qu’il se tâte à parler d’eux à l’un de leur coéquipier. Il ne manquerait plus que les autres sachent pour ses préférences. « Ne sois pas désolé. J’ai accepté les conditions de cette relation aussi. » Il sourit tristement. Il joue l’homme amoureux, celui près à tout pour préserver l’autre à ses côtés, même à vivre dans le secret. Il apprécie un peu trop ce moment à deux sous les douches. Leurs caresses mouillées. Des baisers et des dérives. Inho est délicat et hésitant entre ses bras. Il a presque envie de le protéger. Presque. […] Il hoche de la tête tout en enlevant ses chaussures. Ils sont seuls. Tant mieux. Ses doigts s’emparent de ceux d’Inho tandis qu’il le suit vers ce qu’il devine être sa chambre. Sua a beau réfléchir. Il ne ressent rien face à ce mensonge qu’il est en train de créer de toute pièce. Il le fera souffrir. Il lui rendra chaque douleur au centuple. C’est tout. La plastique agréable d’Inho rend simplement les choses plus appréciables. Il pousse Inho sur le lit, avec force mais assez de délicatesse pour ne pas lui faire de mal. Il n’a pas pour but de l’effrayer. Il n’est pas encore arrivé à cette phase, en tout cas. « Inho.. » il soupire contre son oreille, cajole son lobe de sa langue. Sa main se faufile sous son haut et glisse jusqu’à son cœur. La paume contre sa peau, il essaye de sentir ses battements. « Est-ce que… » Il se mordille les lèvres, tracent des lignes invisibles sur cette peau lisse. Il joue l’hésitation. « Est-ce que je peux te toucher. » Tout est calculé. Même quand il se relève tout de suite après, le visage baissé, l’air honteux. « Désolé. Oublie ce que je viens de dire. » Il passe une main dans ses cheveux courts, à peine secs. « C’est juste que, tu m’as tant manqué. »






p a r a d i s e  l o s t
Don’t believe in it, all other words that aren’t my voice they are lies. All set to shake you up. They’re making up a story so that they can control you and me
Revenir en haut Aller en bas
staff of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur http://w-daegu.bbfr.net/t1146-maybe-there-s-h-u-n-g-e-r-in-my-bl
avatar
more informations


 ✧ young god (sua) | Dim 21 Mai - 0:17



ils sont chez lui. enfin chez son jumeau. insu se sent encore comme un intrus dans cette grande maison. il cherche, que ce soit les pièces ou les repères. après tout, ce n'est pas chez lui. tout ça, cette idée de foyer n'est qu'un mirage. apparemment, lui et son frère n'ont jamais eu de famille aimante. la seule différence, elle est financière. lui, il a vécu presque dans la misère. son jumeau dans la richesse la plus entière. ironie du sort, peut-être bien. les frères que tout semble opposer. cependant, si inho est sûr d'une chose c'est qu'il ne lâche pas les doigts de sua. il lui tient la main, se laisse se perdre dans ce contact. parce que c'est mignon, non ? assez pour que son cœur batte comme celui d'une midinette. c'est comme si les révélations de ce soir avaient réussi à le soulager. si sua aime son jumeau, il pourra tomber dans le piège. l'aider à comprendre, à savoir qui était son frère et à mieux jouer son rôle. à moins que ce ne soit l'inverse. sera t-il celui qui dévoilera son identité ? après tout, insu ne fait que lui mentir. quoique non, il ne ment pas sur cette attirance. peut-être pour ça qu'il s'en veut et évite de penser. insu se raccroche à l'idée qu'il le fait pour le rôle. il l'embrasse, le touche pour le rôle. le rôle, ouais ouais. la belle excuse. il le fait aussi parce qu'il en a envie. ça le brûle, tous les contacts avec sua sont électriques. et il se déteste d'apprécier chaque caresse, surtout parce que c'est le copain de son frère. oui, ce jumeau disparu dans la nature qui est sa seule famille. ils sont dans la chambre. inho se met à l'aise, pose ses affaires. après tout, il est censé connaître l'endroit par cœur. il doit bien en donner l'impression. et puis il y a comme un moment de vide. une pause, sauf que quelque chose s'impose. il se sent comme projeté, et pas n'importe où. non, c'est sur le lit qu'on l'envoie valser. qu'on le rejoint. ce n'est pas violent. insu est juste surpris. il s'attendait à tout sauf à ça. alors son cœur se met à battre, peut-être qu'il panique un peu. et si ? si ? les questions se bousculent dans sa tête. puis sua vient y répondre. ce prénom, murmuré à son oreille. cette langue audacieuse qui vient le titiller. et inho faiblit au son de sa voix, un peu plus à son toucher. la main de sua glisse sous son vêtement. il a l'impression que c'est lent, presque comme une torture. une torture qui d'ailleurs arrive au cœur. sa main semble s'arrêter, comme si elle cherchait à percevoir les battements du cœur d'insu. et vu comment celui-ci bat, elle doit pouvoir les sentir. insu a le palpitant brûlant, il cogne, tambourine. et ça s'intensifie quand il entend à nouveau la voix de sua. est-ce que... incertitude, désir. il le voit qui se mordille les lèvres, sent ses doigts qui tracent on ne sait quoi sur son torse. et puis la révélation prend place. insu se sent frissonner à la fin de la phrase. te toucher. et là, tout s'arrête. sa gorge est nouée, il perd pied. mais sua s'éloigne, le quitte. abandonne son corps qui lui paraît brûlant. il baisse la tête, affiche une expression de honte. et sa voix retentit, alarme, sirène peut-être bien. oublie, tu m'as tant manqué. cri, sos ? les yeux de insu ne font que scruter ce visage, cet homme. et la morale s'affronte. elle se bat contre le désir et elle perd. elle se rend, abandonne. l'envie est trop forte. inho se relève, le cœur qui bat toujours aussi fort. « touche-moi. » ses yeux osent plonger de ceux de sua. il a peur, pourtant il n'a pas hésité. mais là, le naturel revient. insu baisse les yeux. il s'approche pour venir poser sa main sur le torse de sua. « je ne me sens pas prêt à le faire jusqu'au bout, si tu vois ce que je veux dire. » il marque une pause puis reprend, toujours en réduisant la distance entre eux. « mais...j'ai aussi envie que tu me touches. » et à peine a t-il fini de parler que sa tête se relève, ses yeux cherchent de sua et ça réussit. insu entraîne à son tour sua sur le lit. il l'y pousse, doucement. et puis il vient sur lui, toujours en le regardant. il est un peu hésitant, sauf qu'après tout il lui a dit qu'ils n'iraient pas jusqu'au bout. sua a l'air de l'avoir intégré, du moins insu l'espère. parce que lui, contrairement à son frère n'a jamais passé le cap. non, ça a toujours été superficiel. des caresses, plus ou moins intimes mais jamais rien de fracassant. alors insu a prévenu, a feint l'amnésie de tout. à califourchon sur sua, il se débarrasse de son t-shirt. il laisse à la vue de l'autre cette peau qu'il touchait auparavant. et puis insu se penche. direction les lèvres de l'aîné, baiser fougueux. et il n'attend que d'être pris dans ce tourbillon, de périr entre les bras de sua et sous ses caresses.



Revenir en haut Aller en bas
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
more informations


 ✧ young god (sua) | Lun 22 Mai - 10:47




Il a du mal à ne pas regarder partout, observer ce lieu qui a abrité toute la jeunesse et la vie d’Inho. Après tout, en tant que petit-ami, il est supposé être déjà venu à son antre à plusieurs reprises. Ce n’est pas le cas. Inho aurait certainement préféré la mort que de le voir s’insinuer dans sa plus grande intimité. Sua sait ce que c’est. Lui-même ne laisse jamais personne venir chez lui, même ses plus proches amis. Permettre à une personne de rentrer chez soi c’est comme lui révéler une partie de son âme. Mais il ne pense pas à tout ça. Sua joue l’habitué. Quand il enlève ses chaussures au pas de la porte et suit le jeune homme dans les escaliers. Il devine plus qu’il ne connait réellement les lieux. La chambre d’Inho apparait devant ses yeux. Il a tant envie de tout passer au peigne fin, peut-être avoir le loisir de trouver d’autres faiblesses ici. Inho est tellement réceptif à lui. Il se demande bien combien tant de changements peuvent avoir lieu. Ils se détestaient. Inho avait pris plaisir à faire un enfer de son quotidien. A présent, il le regarde avec ses beaux yeux de biche, soupire qu’ils se redécouvriront, murmure des excuses même. Egoïstement, il veut en profiter encore. Inho est beau, magnifique. Il l’a toujours pensé. Mais il ne pouvait se permettre de le toucher. Déjà parce que l’autre en aurait été certainement dégouté, Sua n’aurait jamais risqué quoi que ce soit avec lui. Et ils devaient se détester. A présent, il compte bien le faire sien. Et finalement, lui faire ressentir une douleur au-delà du physique. Il compte toucher son mental, ses sentiments. Le briser en morceaux, qu’il ne puisse plus jamais s’en relever. Ses pensées sont celle d’un démon, pourtant c’est un sourire d’ange qui étire ses lèvres quand il pose son regard sur le jeune homme. Il joue l’homme attentionné et un peu timide. Celui qui veut ressentir la peau de son amant contre la sienne, mais qui hésite. Parce qu’il faut tout reprendre dès le début. Comme un renouveau entre eux. Touche-moi. C’est un simple mot, mais il attise ses sens. Sa façon dont il plonge son regard dans le sien. Le ton de sa voix. Inho est attendrissant. Inho est envoutant…Il y succomberait presque de lui-même, si les souvenirs entêtants ne revenaient pas se nicher en son esprit. Ça sonne l’alerte. Il ne doit pas permettre à l’autre d’avoir le moindre effet sur lui. Il est poussé avec douceur contre le lit. Il offre un sourire bienveillant à Inho alors que ce dernier se déleste de son t-shirt. Son torse sculpté par l’entrainement se dévoile à lui et Sua ne peut qu’y glisser ses mains, dans une caresse douce et légère. Inho s’empare de ses lèvres, il fait le premier pas. Et Sua le suit. Ses mains se perdent dans les cheveux bruns tandis qu’il répond au baiser, avec autant de fougue et de passion. Il gémit contre ses lèvres avant d’user de ses forces pour échanger leur position. Il observe Inho allongé sur ce lit. La paume de sa main vient tendrement épouser sa joue. « On ira à ton rythme, je ne ferai rien dont tu n’aies pas envie, d’accord. » C’est un murmure doux entre ses lèvres qui viennent se presser contre le front d’Inho, puis le bout de son nez avant de finir contre sa bouche. Ses mains descendent plus bas vers le bas d’Inho, elles dévoient sa peau que ses lèvres découvrent par la suite. Chaque geste est lent, langoureux. Il lève le regard vers Inho tandis qu’il plie son genou pour y déposer un baiser et remonter, dangereusement, juste quelques centimètres plus haut. Là où il sait qu’Inho sera le plus faible. Parce qu’il est un homme, tout comme lui.






p a r a d i s e  l o s t
Don’t believe in it, all other words that aren’t my voice they are lies. All set to shake you up. They’re making up a story so that they can control you and me
Revenir en haut Aller en bas
 
✧ young god (sua)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Angus Young !
» Angus Young
» 30 YEARS STILL YOUNG ∆ deux ans déjà
» marilyn ; something mad and freaky.
» Young Writers cherche des partenaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
wassup daegu. :: beojnamu university :: le campus :: complexe sportif-
Sauter vers: