Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

aidez-nous faire à décoller et promouvoir le forum en votant sur les topsites !
bienvenue sur wassup daegu, le forum a ouvert le 23/10/16 !
la partie histoire de la fiche de présentation est désormais obligatoire, mais totalement libre !
une fois que vous êtes validés, n'oubliez pas de remplir les champs de votre profil !
pensez à remplir votre fiche rps pour éviter d'être supprimés !
la version 10 a débarqué sur le forum le 20/07/17 ! ❅
bravo à seol kibum et wang hyunwoo, nos membres du mois
venez voir la maj par ici !
pour en savoir plus sur l'intrigue c'est parici !

Page 1 sur 1
staff of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
more informations


 do re mi (eunsoo) | Mar 23 Mai - 12:17

do re mi
eunsoo ♢ nam
Et tout l’ennuyait. Il ne savait pas quoi faire. Pas envie de la voir elle, elle ne le menait qu’à des questions sur ses préférences. Des questions auxquelles il n’avait pas envie de répondre. Nam, il voulait juste que tout soit moins triste. Moins nul, moins morne. Alors sans vraiment réfléchir, ses pieds le mènent autre part. Ailleurs. Il erre un peu. Se tente à prendre un café. Ou un truc du style. Après tout, l’air est frais dehors. Ça lui ferait du bien, non ? Il se lance. Commande un cappuccino. Et puis assis, il observe les gens qui passent. Mais ils l’ennuient aussi. c’est nul. Personne d’intéressant à regarder, la grosse loose monumentale. Il sort son cahier. Il a déjà fait tout ce qu’il avait faire. Nam, c’est un intello, toujours en avance. Il fait tout bien, ne se loupe jamais. Il a cette pression sur les épaules et il essaie de la gérer du mieux possible. Il a envie de pouvoir le faire. Il le voudrait tellement. Peut-être pour ses parents. Sauf qu’au final, c’est pas ce qu’il veut. Cette vie ennuyeuse, il a envie qu’elle s’arrête. Oh oui. l’envie de prendre un avion le chatouille, avion, train ou n’importe quoi pour trouver un lieu où tout serait moins nul. c’est même pas Daegu qui est ennuyante comme ville, c’est juste lui et sa petite vie tranquille, trop tranquille à son goût. Alors qu’il se fait chier, y’a une partition qui attire son attention. Elle dépasse de son cahier de chimie. Et là, c’est le gros flash. Il a réellement délaissé son piano depuis super longtemps. Il aurait presque du mal à se souvenir de la sensation de ses doigts sur les touches. Du bruit, de tout. De la musique. Ça, c’était pas ennuyant et puis ça l’empêchait de penser à ce qu’il était. Alors il range tout vite fait, bien fait et puis il repart. Direction l’université. Il va directement dans le bâtiment des arts, soit le lieu où il ne va jamais. Lui, son domaine c’est la science. Nam, il marche, erre un peu dans le hall avant de finalement demander son chemin. Peu importe comment c’est, il veut juste un piano, c’pas trop demander non ? On lui indique une salle. De musique bien sûr. Il aurait pu se perdre mais il la trouve facilement. Peut-être l’instinct du mec qui a vraiment envie de jouer. Comme un accro en manque. Ça fait trop longtemps qu’il n’a pas côtoyé un piano. c’est tellement triste. Il entre dedans et il est tout de suite émerveillé. Le piano. Magnifique, tellement qu’il en oublie les autres instruments. Il s’approche. Laisse ses doigts glisser sur les touches. Puis il entend des pas. « Salut. » lance t-il, assez hésitant. « désolé, je voulais jouer un peu. J'espère que ça ne dérange pas. »





☆☆☆ ce sont des mots prononcés au hasard qui m'ont tout révélé.
Revenir en haut Aller en bas
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur http://w-daegu.bbfr.net/t1422-flowers-grow-back-even-after-they-
avatar
more informations


 do re mi (eunsoo) | Sam 27 Mai - 0:11

do re mi
eunsoo ♢ nam
Une langue que tout le monde parle et comprend. Une façon de communiquer sans pareil. La musique. Dans sa jeunesse, Eunsoo a souvent eu l’occasion de s’y frotter, même sans être particulièrement doué. Il a tâté de la guitare, du piano, sans jamais se familiariser avec eux. Comme s’ils l’évitaient, comme s’ils étaient indomptables car trop complexes. Un peu comme lui. Depuis qu’il est devenu hand-model, la guitare est proscrite. Il ne peut présenter son outil de travail écorné ou abimé. Sa peau doit rester intacte, parfaite. Les produits de soin sont une dépense conséquente, mais compensée par son salaire, même s’il n’est pas bien haut. C’est tout ce qu’il a trouvé, en attendant de trouver un véritable métier, qui ne soit pas trop dégradant pour sa personne. Alors, la musique, il a fini par faire une croix dessus, par la force des choses.
Ses pieds et sa curiosité le traînent à proximité de la salle de musique. Il aime s’installer dans les environs, écouter jouer l’un ou l’autre des étudiants qui, se pensant seul, pousse la chansonnette ou les touches du piano. Blanches ou noires, il ne discrimine pas. Toutes produisent la même musique, les mêmes fausses notes, tout comme les justes. Une idée qu’Eunsoo chérit tout particulièrement, car elle représente à merveille l’une des causes pour lesquelles il est prêt à se battre quotidiennement. La diversité. La beauté du monde, que certains se plaisent à piétiner lâchement, sans s’inquiéter. Ils finiront par l’anéantir, si personne ne fait rien. Mais il n’est pas seul, il le sait. C’est un encouragement suffisant pour le motiver.
Mais alors qu’il s’approche de la salle de musique, une voix se fait entendre. Il tend le cou pour voir qui se trouve à l’intérieur, et son visage s’éclaire d’un sourire quand il le reconnaît. Nam. Si sa mémoire est bonne, il s’agit bien de lui. Ce garçon qui a « un ami qui ». « Salut, Nam, tu vas bien ? » Il enfonce les mains dans les poches de son jean et s’approche du piano, prenant place sur une chaise, juste devant un pupitre sur lequel est ouvert une partition. « Je peux pas trop juger, je suis là sans autorisation aussi. » Mais si la classe est ouverte, est-ce un mal ? Les mains posées sur ses genoux, bras tendus, Eunsoo, pose les yeux sur l’autre étudiant. « Tu peux en jouer ? » La voix de l’étudiant est teintée d’intérêt. Si Nam est venu pour ça, la question peut paraître évidente, mais l’idée sous-jacente n’est pas moins présente : à quel point ?

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
staff of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
more informations


 do re mi (eunsoo) | Jeu 6 Juil - 16:30

do re mi
eunsoo ♢ nam
Une simple partition et Nam disparaît. Salle de musique, attirance indéniable pour le piano. Ses doigts glissent sur les touches; sensation presque oubliée. Il se perd un instant, les souvenirs l'accablent; Mais derrière le son des notes, il entend des pas. Future distraction, Nam parle sans trop regarder à qui il a à faire. Et puis dès qu'on lui répond, il reconnaît la voix. Eunsoo. Eunsoo à qui il a parlé alors qu'il n'aurait pas dû. Eunsoo auprès de qui il s'est compris. Hypothèses, foutaises. Nam l'a dit. Il a parlé de lui indirectement en mentionnant cet ami. Il se demande si Eunsoo a compris, s'il a pu saisir les nuances. Les variations que l'on peut retrouver sur les partitions. Il ne veut pas y penser. Nam est bon pour jouer la comédie, acteur certain, confirmé. Toutes ces années passées à fausser, que ce soit les sourires ou la joie. Il sait faire alors il peut continuer; se fondre dans le décor, se normaliser. « Oui, ça peut aller et toi ? » Des banalités alors que ses yeux viennent redécouvrir cette silhouette familière. Eunsoo n'a rien d'effrayant, à part peut-être la possibilité qu'il révèle tout, parle des questions de Nam à quelqu'un d'autre. Ce serait bien la seule chose chez lui qui pourrait effrayer Nam. Immobile, il le voit qui s'approche. Il sourit à sa réponse. Au moins, ils ne se dénonceront pas. « La porte ouverte, c'était une trop grande tentation aussi. » Peut-être que Nam aurait rebroussé chemin si elle avait fermée; enfin ce n'est même pas sûr vu que cette partition lui avait réellement donné envie de jouer. Eunsoo est assis, Nam fait de même. Bien sûr, en face du piano. Que Eunsoo soit là ou pas, il en jouera. Et puis ses mots lui disent qu'il le peut. « Oui mais je suis un peu rouillé. ça fait longtemps que je n'ai pas joué. » Nouveau sourire, presque enfantin. « Et toi, tu joues de quelque chose ? » Les doigts de Nam se posent délicatement sur les touches. C'est presque une caresse, c'est doux. Il doit retrouver les vieilles habitudes, laisser ses mains redécouvrir un piano incertain; S'il joue quelques notes, il se contrôle encore afin d'entendre Eunsoo. Après tout, tant qu'à être deux; autant bien le faire. « Est-ce que tu as des choses de prévues avec ton club ? » Nam, il aurait dû se taire. Pourquoi ramener le sujet dangereux. Aucune idée, peut-être que c'est son retour qui change tout...Même lui vu qu'il joue avec le feu.






☆☆☆ ce sont des mots prononcés au hasard qui m'ont tout révélé.
Revenir en haut Aller en bas
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur http://w-daegu.bbfr.net/t1422-flowers-grow-back-even-after-they-
avatar
more informations


 do re mi (eunsoo) | Jeu 6 Juil - 19:56

do re mi
eunsoo ♢ nam
Il ne s’attendait pas à rencontrer un autre étudiant en ses yeux, mais la présence de ce garçon lui arrache un sourire qu’il ne peut réprimer. Si sa mémoire n’est pas traîtresse, on l’appelle Nam. Le regard de l’étudiant glisse sur cette silhouette familière, ses oreilles à l’écoute de sa réponse, avant qu’il ne hoche la tête pour approuver. « Je vais très bien. » Par rapport à avant, par rapport aux années qui se sont écoulées si lentement avant sa fuite. Eunsoo ne supporte l’idée de dire qu’il va mal, même lorsqu’il traîne des pieds et se sent fatigué.
Rapidement, le regard de l’étudiant glisse sur les touches aux couleurs d’ivoire et de nuit. L’envie d’y appuyer lui taquine les doigts, mais il sait que rien de bon ne sortirait de cet instrument s’il cédait à cette tentation. Il n’est, à ses yeux, pas de plus piètre musicien dans tout Daegu. Ce clavier fait mieux de rester silencieux. Mais les dents si blanches qui s’enchaînent sur la mâchoire de l’instrument sont bien trop belles. « C’est vrai. » Il parle pour lui-même, le bout de ses doigts frôle la blanche et noire. Non, Eunsoo. Tu connais à peine tes gammes.
Le sourire de l’étudiant devient plus doux à la réponse de Nam. Rouillé, c’est toujours mieux qu’être incapable. Cela veut dire qu’on a pu, l’espace d’un temps, réaliser quelque chose de grand. C’est toujours mieux qu’être cassé, immobilisé, privé d’un talent à tout jamais. Mais il ne peut lui dire ça. Ce sont des pensées qu’il garde pour lui, lorsqu’elles lui traversent l’esprit. Parce que sa façon de relativiser l’aide à se sortir des plus mauvais pas.
À la place, il secoue la tête, retirant ses mains du clavier qu’il caressait inconsciemment. « Non, plus maintenant, répond-il en ricanant de bon cœur. J’ai fait un peu de piano et de guitare quand j’étais plus jeune, à l’école, mais je n’ai jamais été bon. » Il n’a jamais eu une bonne coordination, ce qui explique peut-être les difficultés qu’il a rencontrées. De toute façon, même s’il adore la musique, ce n’est pas le domaine dans lequel il voudrait se lancer.
Quand Nam se met à jouer, Eunsoo ferme les paupières, laissant vibrer ses tympans au doux son des notes qui s’échappent de l’instrument. Apaisant. C’est le mot qu’il utiliserait pour décrire l’effet que le piano a sur lui. Il ouvre les yeux pour suivre les gestes des mains sur le piano, les doigts à la démarche parfois incertaines qui font jouer sur leur passage les musiciennes d’ivoire et d’onyx.
Au fond de lui, pourtant, Eunsoo, le sait. Il attend qu’il parle. Qu’il évoque cet ami pour qui il a tant de questions à poser.
Et quand arrive ce moment, l’étudiant prend sur lui pour ne pas sourire trop largement, laissant simplement un coin de ses lèvres se retrousser. Il secoue la tête, ne cesse de regarder ses doigts jouer. « Une réunion à la fin de la semaine. Visiblement, un des membres a eu quelques problèmes alors on va y discuter. » Un silence tombe. Il laisse quelques secondes s’écouler avant de reprendre. « Ton ami veut peut-être se joindre à nous, cette fois ? Ça doit être gênant de passer par quelqu’un d’autre pour poser ses questions. » Il comprend la peur d’être exposé. Il a connu la violence de ceux qui ne sont pas prêt à accepter. Dans un sens, ça l’a rendu plus fort.





» a winner is a dreamer that never gives up «
n. mandela
Revenir en haut Aller en bas
 
do re mi (eunsoo)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
wassup daegu. :: beojnamu university :: départements :: arts & sports-
Sauter vers: