Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

aidez-nous faire à décoller et promouvoir le forum en votant sur les topsites !
bienvenue sur wassup daegu, le forum a ouvert le 23/10/16 !
la partie histoire de la fiche de présentation est désormais obligatoire, mais totalement libre !
une fois que vous êtes validés, n'oubliez pas de remplir les champs de votre profil !
pensez à remplir votre fiche rps pour éviter d'être supprimés !
la version 9 a débarqué sur le forum le 20/06/17 ! ❅
bravo à lim suhee et moon sua, nos membres du mois
venez voir la maj par ici !
pour en savoir plus sur l'intrigue c'est parici !

Page 1 sur 1
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur http://w-daegu.bbfr.net/t1393-endedkeep-dreaming-by-your-own-i-d
avatar
more informations


 Wrong place at the wrong time ft. Nam Tae Joon | Mer 24 Mai - 14:24



 Wrong place at the wrong time
Tae Joon & Josh'
   

Cette pression intense que l'on ressent lorsque l'une des futures diplômées de licence que l'on coach, -élève brillante, douée et passionnée qui plus est-, n'en fait subitement qu'à sa tête depuis plusieurs jours. Sans raison apparente, manquer les cours particuliers longuement demandés devint une habitude qui ne lui ressemblait pas, donnant ainsi un fardeau stressant à ce professeur que je suis, cet homme qui a donné de son temps pour parfaire quelques petites erreurs à corriger avant le grand jour. Lequel ? Celui où elle serait sensée faire son maximum pour gagner des points de par un spectacle longuement répété, la concertant ainsi à l'idée de réussir sa dernière année, celle qui la pousserait à un master beaucoup plus intensif, beaucoup plus angoissant mais tellement merveilleux à la fois pour sa carrière.

Assis dans cette grande salle beaucoup trop vide, réservée aux danseurs de demain, dos contre le  miroir qui reflète l'absence de cette jeune demoiselle, un soupir vint se précipiter à l'extérieur de mes narines, invoquant ainsi une rancœur dure et grossière. Mes yeux, d'une couleur malgré tout peu ténébreuse grâce à la luminosité de la pièce, ne cessèrent de scruter la porte d'entrée par où la demi-femme était susceptible de se montrer, mais rien. Pas étonnant, sachant que cela faisait six fois qu'elle me faisait le coup. Mon coude droit vint se placarder contre mon genou valide, mon pouce porta comme il le put mon menton et mon index frotta subitement le dessus de ma lèvre supérieure. En plein dans une réflexion existentielle, je commençais à me demander si l'élève en question n'avait pas été kidnappée. Cela faisait un bail que, même dans les couloirs, je ne l'avais pas croisé et il m'était impossible de la joindre sur son portable qu'elle avait l'habitude de regarder toutes les heures avec un sourire enchanteur.

L'ayant attendu un bon quart d'heure, je vins à baisser les bras et attrapai la télécommande qui me permettrait d'éteindre cette chaîne Hi-Fi qui me servait loyalement lors de mes cours. Levant mon derrière du sol sur lequel je m'étais posé, mes pas me guidèrent jusqu'à la machine à son en question sur laquelle je posais l'unique pièce qui m'octroyait le droit de réguler le volume ou de changer de pistes. Seulement, des pas se firent entendre dans le couloir qui menait aux différentes salles sportives et, instinctivement plus qu'autre chose, ma tête se tourna brutalement en direction du bruit infernal d'une course éreintante. Je reconnus très rapidement les vêtements de sport de la demoiselle que j'attendais depuis longtemps et me précipitai à l'entrée pour l'intercepter. Mes mains s'accrochèrent au battant de la porte mais en vain. Elle disparut, en larmes, dans l'allée. Suspicieux, mon portrait se tourna à l'opposée qui affichait alors l'encadrement de la salle d'athlétisme. Se pourrait-il que...

Très peu confiant à l'idée que mes pensées soient correctement supposées, c'est avec une certaine appréhension que je laissais mon coeur me guider. De ce fait, je sortis les clés de ma poche pour fermer l'accès à la pièce où je m'étais posé et, d'un pas pressé, partis rejoindre l'espace d'où la jolie brune provenait, terrorisée et bien attristée par ce qui venait de se produire. Ni une, ni deux, mes mains poussèrent les battants et je me glissais dans un couloir totalement inconnu puisque jamais je n'eus à franchir cette partie du complexe sportif. D'ailleurs, quelle ne fût pas ma surprise en voyant un petit attroupement de jeunes hommes tout sourires et riant à vue d’œil s'être rassemblés en plein milieu du parcours. Arrivant serein à leur rencontre, je croisai finalement mes bras en analysant chaque personne de la bande.

- J'peux savoir ce qui se passe avec Mimie, demandai-je soudainement, les coupant dans leur conversation en prénommant la demoiselle -pleurant à chaudes larmes dans le bâtiment- par le surnom que tous nous lui donnions. Vous savez que le harcèlement est prohibé de l'établissement, finis-je par ajouter puisqu'aucune réponse ne me parvenait.

- Ça va, c'est pas nous, déclara l'un d'eux en soufflant comme s'il était agacé de la situation. C'est ainsi que mon faciès se tourna vers lui furtivement en ouvrant des yeux aussi énormes que des billes. C'est vrai quoi, ajouta-t-il, Tae, on va encore prendre pour tes conneries !

- Dehors, affirmai-je sans scrupule à la bande. Non, pas toi, continuai-je en fixant du regard le fameux "Tae" dont l'autre gamin parlait.
 (c) Meimei


Revenir en haut Aller en bas
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
more informations


 Wrong place at the wrong time ft. Nam Tae Joon | Sam 3 Juin - 23:45

Il est fier de voir cette fille aussi désespérée. Il lui a promis tant de choses, pour la décevoir ensuite. Pour voir son petit cœur se briser en mille morceaux et constater à quel point il était important pour elle. Taejoon observe la jeune femme avec un amusement visible, il attend le moment où elle tombera de cette poutre où elle essaie de marcher pour lui plaire, parce qu’il le lui a demandé. Dire qu’elle fait tout cela au lieu d’étudier pour ses examens. Pauvre cruche. Mais le gymnaste s’en amuse lui, les bras croisés à côté de la poutre sur laquelle évolue la jeune femme. Ses lèvres dévoilent un large sourire quand il la voit chanceler et tomber, sous le rire moqueur de ses camarades.
Elle revient vers lui, lui demande pourquoi ils rient aussi honteusement. Taejoon l’observe sans prononcer un mot, les yeux plantés dans les siens. Elle est si naïve, si adorable. Ce n’est clairement pas le genre de femmes qui l’intéresse. Elle fond trop facilement, semble sur le point de s’écrouler devant lui. Il s’est servie d’elle pour amuser la galerie, mais elle ne l’a pas vu ? Sa réputation n’est pourtant pas à faire. D’autres sont passées par là avant lui.
Quand il lui annonce finalement la vérité, la pauvre se met à chialer. De grosses larmes sur des petites joues frêles et innocentes. Un spectacle pitoyable. Il tourne le dos et retourne à son entraînement, les autres gars se moquent de la demoiselle. Mais s’en fait-il pour autant ? Il n’est que le bon seigneur qui attire le bouffon dans la cour de ses gardes et leur offre le spectacle.
Des voix retentissent finalement et attirent l’attention du sportif qui se redresse de son dernier enchaînement. Ses traits se tendent en un nouveau sourire alors qu’il se redresse. Mimie ? Qui est donc le preux chevalier qui vient la défendre ?  « Mais non, relax.  » soufflé-je en faisant mine d’accompagner les autres, sans même prêter attention à l’homme qui l’interrompt dans sa marche. Plus le choix, ses yeux se posent sur le plus âgé qu’il dévisage sans se gêner, un sourire arrogant aux lèvres. « Il y a un problème avec 'Mimie' Geignarde ? »
Elle a décampé en larmes. La pauvre. Va-t-on lui reprocher d’avoir brisé le cœur d’une jeune femme qui n’avait rien demandé ? Cette situation lui donne envie de rire. Pour voir si les autres sont déjà sorti, il penche la tête sur le côté, les bras fermement croisés contre son torse. Cette position étant inconfortable, il fait quelques pas et va s’appuyer sur l’un des modules qui sont installés sur le terrain. Qu’il lui dise ce pour quoi il vient, puis se casse. Il a mieux à faire.


Revenir en haut Aller en bas
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur http://w-daegu.bbfr.net/t1393-endedkeep-dreaming-by-your-own-i-d
avatar
more informations


 Wrong place at the wrong time ft. Nam Tae Joon | Lun 5 Juin - 21:46



 Wrong place at the wrong time
Tae Joon & Josh'
   

Mimie... Geignarde ? Cette appellation me donna froid dans le dos pour la gamine dont ce jeune athlète osait parler sans une once de dégoût envers lui-même et ces affronts incessants qu'il semblait honorer avec ses copains sportifs. Ne sentant aucunement de remords malgré le départ de ses potes aux muscles saillants, tentant même de chercher un moyen de s'enfuir des griffes du professeur que j'étais, mes bras se croisèrent automatiquement, tout comme les siens, et mon pied valide se mit à frapper le sol devant tant d'animosité venant de sa part. Incapable de comprendre les raisons qui le poussaient à réagir de la sorte, ma gorge vint racler son fond de nombreuses fois pour l'éveiller, lui sommant de prendre connaissance de ma présence à ses côtés, et lorsqu'il daigna me regarder à nouveau, mon regard perçant vint rencontrer le sien sans aucune douceur.

- Comme si tu n'étais pas au courant de ce qui s'est passé, finis-je par répondre à cet individu sans vergogne qui continuait de faire l'ignorant quant à la douleur meurtrière que le coeur de la jolie brune ressentait. Je peux savoir ce qui te permet de psychologiquement la mettre dans un état pareil, commençai-je avant de le couper. Qui tu crois être pour te permettre une telle audace, questionnai-je à nouveau l'élève Tae en fronçant légèrement mes sourcils froidement.

Peu importaient les raisons qu'il me donnerait pour valider son acte mécréant et dévastateur, la pauvre femme en question avait tout de même souffert inlassablement, pendant une à deux semaines, caractérisées par son absence à mes cours préparatoires, et cette douleur n'avait pas l'air de la laisser paraître en grande forme pour le concours de danse auquel elle raffolait depuis le début de l'année scolaire à participer. Nul gamin dans son genre n'avait le droit de détruire son rêve pour lequel je m'étais également battu à mes heures perdues, avec gratuité et acharnements. S'il ne voyait pas les choses par ses propres yeux, s'il n'arrivait pas à se remettre en question, je le ferai sans relâche jusqu'à obtenir -au mieux- des excuses de sa part pour cette pauvre Mimie qui était certainement enfermée seule dans un endroit cloîtré pour continuer de laisser couler ses larmes chaudes au goût de sel.

- Ça ne t'est pas venu à l'idée de la laisser tranquille jusqu'à sa participation, tentai-je de comprendre en gardant toujours une allure droite et sèche, parce que tu ne vas pas me dire que tu n'étais pas au courant du concours qu'elle prépare depuis des mois, indiquai-je au bonhomme qui se tenait en face de moi l'air penaud sur son module digne des plus grandes compèt'. En tant que sportif, tu devrais tout de même comprendre à quel point il est important qu'elle soit en bonne condition pour s'entraîner. Elle risque de manquer des points bonus par ta faute, détaillai-je en levant les sourcils, n'hésitant pas à lui faire la leçon. T'en as rien à foutre, répondis-je gravement en voyant son air non concerné.

Ce "petit" me foutait la rage, et il en avait bien conscience. D'ailleurs, je me demandais s'il n'en jouait pas, s'il ne prenait pas un ton supérieur pour me narguer et me montrer à quel point je n'avais aucune influence sur lui, sur son avenir, son futur, sa passion. Malgré ses pensées désordonnées pour les autres, il était complètement renseigné sur le fait que je ne pourrais en aucun cas le punir pour cet acte désobligeant, que je n'avais aucun contrôle réel et direct sur sa vie... Mais... Je n'étais pas du genre à avoir des muscles et un cerveau aminci par le sport pratiqué depuis des dizaines d'années, et c'était mal me connaître que de croire une seule seconde au fait que je pourrais lâcher cette affaire si facilement sans en trouver un énième recours qui me satisferait.
 (c) Meimei


Revenir en haut Aller en bas
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
more informations


 Wrong place at the wrong time ft. Nam Tae Joon | Lun 19 Juin - 2:06

Les mots de l’homme en colère glissent sur Taejoon comme la pluie sur un roc. Ses questions l’amusent. Pour qui diable se prend-il ? Un policier ? Un agent en plein interrogatoire. L’athlète s’efforce de ne rien dire, mais laisse ses lèvres former un sourire discret, amusé. Son regard aussi le cherche, défie celui qui se trouve face à lui et qui lui fait la morale. « Je n’ai absolument rien fait, ment-il honteusement, en le regardant dans les yeux. Ce n’est pas ma faute si votre étudiante préfère la gymnastique à la danse. » Piquer est dans ses habitudes. Il refuse de sourire poliment et de ne rien dire lorsque quelque chose lui déplaît. Gâté depuis sa plus tendre enfance, Taejoon a rarement vu quelqu’un s’opposer à lui, alors il ne craint pas l’homme qui lui fait face.
Les bras croisés, le gymnaste continue à observer le professeur. Pauvre Mimi. Pauvre fille. Ses lèvres, un rictus mauvais, ne se détendent pas une seconde. La peine des autres et la haine sont des poisons dont il se délecte. Seule sa propre victoire compte. Son équipe pourrait encore être à terre qu’il se moquerait de leur sort, s’il peut sortir vainqueur de son côté. Cet homme, hélas, ne semble pas le comprendre. Sa conclusion lui arrache un franc rire. « Tout juste ! » Il n’aura au moins pas besoin de le lui expliquer. L’intelligence, toute rare qu’elle puisse être, fait plaisir à constater. « Je sais à quel point la forme est importante, mais ce n’est pas mon problème. De plus, et sauf erreur de ma part, je n’ai jamais forcée Mimi à venir s’entraîner avec nous, ce n’était qu’une proposition, la décision ne revenait qu’à elle seule. » Le sourire de Taejoon ne faiblit pas. Il cherche à nouveau le regard du professeur. « Vous ne me ferez pas culpabiliser pour une faute que je n’ai pas commise. »
À ses yeux, c’est un jeu. Un immense jeu. L’université est un monde dans lequel seul le plus fort survit. Cette fille appartient aux plus faibles. Les bras toujours croisés contre son torse, appuyé contre son cheval d’arçons, Taejoon ne quitte pas du regard l’homme qui lui fait face. « Elle a simplement prit ses lèvres pour la réalité. Ce n’est pas comme si j’avais une réputation de prince charmant sur le campus. Elle aurait dû s’y attendre. » C’est comme se plaindre d’être mordu par un chien après l’avoir ennuyé pendant des heures. Celui qui cherche, trouve. C’est la suite logique des choses. Il n’aura pas de remords pour cette fille qui pleure à chaudes larmes. Il s’en moque comme de sa première dent. Il ne cherchait qu’à rire en l’apprivoisant.

hj : désolé pour le temps que j'ai mis à répondre

Revenir en haut Aller en bas
 
Wrong place at the wrong time ft. Nam Tae Joon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» Whoops, looks like something went wrong.
» [Résolu] Erreur IE7
» Satellite_Heart || Don't stay at her place.
» Mise en place des objets
» [Résolu] disparition de place sur le disque dur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
wassup daegu. :: beojnamu university :: le campus :: complexe sportif-
Sauter vers: