Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

aidez-nous faire à décoller et promouvoir le forum en votant sur les topsites !
bienvenue sur wassup daegu, le forum a ouvert le 23/10/16 !
la partie histoire de la fiche de présentation est désormais obligatoire, mais totalement libre !
une fois que vous êtes validés, n'oubliez pas de remplir les champs de votre profil !
pensez à remplir votre fiche rps pour éviter d'être supprimés !
la version 11 a débarqué sur le forum le 7/09/17 ! ❅
bravo à yun karma et shim bae, nos membres du mois
venez voir la maj par ici !
pour en savoir plus sur l'intrigue c'est parici !

Page 2 sur 2
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur http://w-daegu.bbfr.net/t1213-smile-flower#22886
avatar
♢ Messages : 186 ♢ Arrivée : 09/04/2017 ♢ Pseudo : Leïla ♢ Wons : 625 ♢ Avatar : Shin Hyejeong (AOA) ♢ Crédits : Tumblr


Oh baby, tell me that I'll be your lady ♥️
♢ Occupation : Youtubeuse, vendeuse et étudiante à ses heures perdues
♢ Age : 21 ans
♢ Situation : Célibataire
♢ Yours :

I'm not the only one in my head, let me present you my others personnalities:
Won Hyuk


 This means war [Pv Jeon Jinwook] | Sam 1 Juil - 16:27

This means war
With Jin Wook
Quand j’arrive dans le salon, je lui demande s’il est prêt et nous partons. Nous entrons dans un bar un peu au hasard et je constate que la soirée ne fait que commencer. L’ambiance n’est pas encore au top mais je ne doute pas qu’elle le sera bien assez vite. Jinwook m’amène au bar et je le suis pour m’installer près de lui. Il commande alors de quoi déjà boire un verre et je me demande si la chasse a déjà commencé ou si l’on attend qu’il y ait plus de monde. Je prends le verre qu’il a finalement pris pour moi et hausse un sourcil avant de sourire en coin.

-Que la meilleure gagne !

Je bois quelques petites gorgées de la boisson et l’observe alors qu’il boit une trop grosse gorgée de sa boisson jusqu’à en renverser à côté et donc sur ses vêtements. Je ris un peu, me moquant discrètement de lui et de sa façon peu classe de boire. Comme quoi, il n’est pas si charmant que cela, surtout avec une tâche de bière sur son chandail. Il semble alors regarder comment je suis habillée et me complimente étrangement sur ma tenue. Je lève les yeux au ciel et pince légèrement les lèvres.

-Tu dois vraiment penser que tu es débarrassé de moi pour en venir à me faire des compliments !

Je bois à nouveau quelques gorgées et hausse les sourcils en manquant de m’étrangler avec ma boisson alors qu’il veut me faire croire qu’il est sincère mais c’est surtout ce qu’il dit ensuite qui attire mon attention. Je dépose ma boisson sur le bar et passe une main dans mes cheveux en le regardant d’un air lassé.

-C’est effectivement la tenue que je portais quand on s’est rencontré ! Je suis étonnée que tu t’en souviennes. Mais bon, si cette tenue t’a plu, elle plaira sûrement à d’autres !

Je me détourne de lui pour regarder quels garçons sont déjà présents dans la salle, quelles sont mes cibles possibles pour que je puisse m’assurer une victoire écrasante. Je bois une gorgée de la boisson froide dans ma main en embrassant le bar du regard. Je ne trouve pas encore de cible à la hauteur de mes espérances mais je suis sûre que je vais en trouver une et qu’elle va me permettre de rester dans MON appartement. Jinwook attire à nouveau mon attention et je devine que la chasse va bientôt commencer. J’écoute ce qu’il me dit et un sourire étire mes lèvres, l’idée me semble bien et j’aurais directement la cible que je devrais atteindre grâce au choix de Jinwook. Je hoche alors la tête pour lui faire comprendre que je suis d’accord. Je tourne à nouveau mon regard vers la salle mais cette fois, ce n’est plus à la recherche d’un garçon mais d’une fille pour mon ex. Je sais que je ne veux pas tricher, cet appartement, je le veux et maintenant que j’en ai l’occasion, je veux le faire à la loyale. Je mets donc de côté les filles pas du tout potables et celles qui le sont peut-être un peu trop. C’est alors qu’un garçon me tend un shooter pour me l’offrir, je ne l’avais même pas vu s’installer à côté de moi, trop occupée à chercher une cible pour Jinwook. Je prends la boisson, je ne suis pas du genre à refuser ce que l’on m’offre, surtout quand c’est de la part d’un garçon ce soir ! Je lui offre en retour un sourire charmant qui en a fait tomber plus d’un puis le remercie d’une voix agréable. Je lui fais un petit signe comme pour le faire attendre une seconde et me tourne vers Jinwook.

-Il semble que le jeu ait déjà commencé ! Tu devrais te dépêcher, j’ai une longueur d’avance sur toi !

Finalement, il se débrouillera pour trouver sa cible, la mienne est venue à moi et a l’air plutôt à disposition pour être une proie facile. Je me retourne alors vers le jeune homme et lui souris à nouveau de la même façon qu’un peu plus tôt. Je me présente alors, commençant une conversation assez normale mais que je compte bien vite faire tourner à mon avantage. Je jette un coup d’œil à mon ex derrière moi pour voir ce qu’il compte faire. J’avais quelques doutes sur la tournure de la soirée mais mes charmes sont encore plus efficaces que je ne le pensais pour que ce jeune homme m’offre un verre alors que je suis déjà accompagnée. Je ne me pose pas vraiment de questions et bois dans le verre qu’il m’a offert il y a un instant pour me mettre dans l’ambiance de la chasse. Je vais rapidement commencer à le draguer pour terminer au plus vite ce pari et m’emparer de cet appartement qui me revient de droit.

© 2981 12289 0






Dance
As if it's your last day
Smile
Like the sun is shining in summer
Revenir en haut Aller en bas
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur http://w-daegu.bbfr.net/t1495p10-dont-try-too-hard-its-okay-to-b
avatar
♢ Messages : 198 ♢ Arrivée : 28/05/2017 ♢ Pseudo : Viivay ♢ Wons : 478 ♢ Avatar : Wang Jackson ♢ Crédits : Nelliel

♢ Age : 23 ans
♢ Situation : célibataire
♢ Yours :
I missed you girl
I keep remembering
The way you looked at me
Baby you belong to me


 This means war [Pv Jeon Jinwook] | Mar 11 Juil - 1:09

Il allait tout faire gâcher en étant aussi entreprenant l’idiot. Au moins, mon ex accepta le shooter. Je dois admettre par contre que je n’avais jamais vu Jiha décliner de l’alcool et ce soir ne faisait pas exception à la règle. Convaincue qu’il s’agissait là de l’homme qui lui ferait gagner le pari, elle et son surplus d’enthousiasme se tournèrent vers moi.  

- Il semble que le jeu ait déjà commencé ! Tu devrais te dépêcher, j’ai une longueur d’avance sur toi !

En guise de réponse, je me mis à sourire. Elle ne croyait pas si bien dire. Le jeu avait bel et bien commencé, mais le dénouement était connu d’avance. La pauvre allait devoir faire ses boîtes demain. Jiha s’était déjà retournée vers sa proie quand je m’approchai de son oreille pour la narguer quelque peu.

- Game on sweetheart

Je me levai avec mon verre et j’allai descendre le nectar des dieux un peu plus loin. Il n’y avait rien d’urgent. Mon ami allait accaparer Jiha et aucun autre homme ne se risquerait à la draguer alors qu’elle est en bonne compagnie. J’espérais qu’il la fasse boire jusqu’à ce qu’elle s’endorme sur le comptoir du bar.

Je m’approchai du dancefloor, puisque c’était le meilleur endroit pour trouver des filles un peu éméchées et qui ne cherchent qu’à ne pas terminer la soirée seule. Je repérai une jeune gazelle qui était plutôt à mon goût. On eut ces trois seconds où nos regards se croisèrent et qui me confirmèrent que j’avais une chance avec elle. C’était beaucoup trop facile. En arrivant à sa hauteur, elle me prit ma bière afin de me voler une gorgée et à cet instant je su que c’était gagné.

Nous avions convenu de quitter la piste de danse après quelques chansons quand mon verre fut vide. Au lieu de cela, on se fit servir un plateau de shooters afin de se faire un petit jeu de beuverie. Nous devions boire un shooter à chaque minute pendant un quart d’heure. Du moins, c’était ça le plan, mais je fis l’erreur de détourner mon attention de la jolie demoiselle. De loin, je vis que mon ami était toujours en compagnie de Jiha. Le problème c’est que son visage était dangereusement trop près de celui de ma coloc.

Mon corps se mit à agir par lui-même. Sans réfléchir, j’abandonnai ma cible sans rien lui dire et je retournai précipitamment au bar.  Une fois à leur hauteur, ils ne remarquèrent même pas ma présence. Ils étaient trop occupés à se regarder dans le blanc des yeux. Pff.

Je déposai lourdement deux shooters remplis sur le comptoir dans le but de faire le plus de bruit possible et provoquer la curiosité de Jiha. Je l’obtenu aussitôt. Elle me regardait sans trop comprendre ce que je faisais là au lieu d’essayer de gagner notre pari. Avec mon plus beau sourire je poussai quelque peu sur le verre de 2 oz afin de l’approcher d’avantage vers elle. Je m'adressai ensuite à mon ami en lui ordonnant de déguerpir et que notre entente était radiée pour bris de condition. Ben oui, il n'avait jamais été question qu'il puisse embrasser Jiha. Puis, je me retournai vers Jiha qui n'était pas idiote et qui devait avoir tout compris. Néanmoins, je jouai l'innocent.

- Je te l’offre

Je pris le second qui contenait également de la vodka et je le portai à ma bouche en attendant que Jiha fasse de même. Elle n’allait pas refuser de l’alcool et ce même s’il venait de moi n’est-ce pas?


Revenir en haut Aller en bas
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur http://w-daegu.bbfr.net/t1213-smile-flower#22886
avatar
♢ Messages : 186 ♢ Arrivée : 09/04/2017 ♢ Pseudo : Leïla ♢ Wons : 625 ♢ Avatar : Shin Hyejeong (AOA) ♢ Crédits : Tumblr


Oh baby, tell me that I'll be your lady ♥️
♢ Occupation : Youtubeuse, vendeuse et étudiante à ses heures perdues
♢ Age : 21 ans
♢ Situation : Célibataire
♢ Yours :

I'm not the only one in my head, let me present you my others personnalities:
Won Hyuk


 This means war [Pv Jeon Jinwook] | Lun 17 Juil - 19:19

This means war
With Jin Wook
Tout semble me sourire quand déjà, un garçon m’aborde. Mes charmes doivent être plus développés que je ne l’imaginais pour attirer aussi rapidement un beau jeune homme. En tout cas, ça me permet d’avoir une longueur d’avance sur Jin Wook et je ne manque pas de le lui faire comprendre avec un sourire déjà victorieux. Il se contente de me sourire et je ne comprends pas pourquoi il ne se décompose pas. Je suis déçue par ce manque de réaction de sa part et me retourne plutôt vers le nouveau venu, comptant bien le draguer pour gagner le plus vite possible. Je lève les yeux au ciel en lançant un regard exaspéré à mon ex lorsque celui-ci se permet de venir m’appeler Sweetheart en me murmurant à l’oreille que le jeu a commencé. Je ne m’intéresse plus à lui dès que je tourne la tête vers celui qui vient de m’aborder. Tout dans son attitude et dans son regard m’informe que j’ai une chance avec lui et ça me rend davantage heureuse, sachant que je pourrais bientôt vivre seule dans mon appartement.

Tout fonctionne pour le mieux, à tous les coups, je lui ai tapé dans l’œil et il compte bien que l’on finisse la soirée ensemble. Je suis débordante de joie, mon sourire illumine mon visage et il peut avoir l’impression que c’est grâce à lui alors qu’il n’est qu’un pion sur mon jeu d’échec. Je jette un coup d’œil à Jin Wook, il s’est trouvé une cible et il me semble que de son côté aussi, ça avance plutôt vite. Cela m’embête mais je n’en montre rien, je ne me laisserais pas faire et il faut que je redouble d’attention. Il m’offre un troisième verre et je profite qu’il soit en train de commander pour me rapprocher discrètement de lui de sorte que lorsqu’il tourne son visage vers moi, nos nez se frôlent presque. Il rougit légèrement, je le trouve très mignon et tout à fait à mon goût, c’est pourquoi je ne refuserais pas un baiser avec lui, il le mérite bien après tout ! Ma main posée sur le comptoir entre en contact avec une autre main très douce et je lui souris d’un air un peu timide, sachant que ce genre de sourire fait craquer les garçons. J’ai presque gagné, nous nous fixons dans les yeux et je sais très bien qu’il suffirait que je m’approche encore pour sceller nos lèvres ensemble. Un bruit nous fait cependant tous les deux sursauter, nous sortant de notre bulle à mon plus grand regret. Je jette un coup d’œil derrière moi pour découvrir qui peut bien me gâcher cette victoire tant attendue et j’écarquille légèrement les yeux quand je découvre Jin Wook. Il me sourit comme si de rien n’était avant de pousser l’un des deux verres pour l’approcher de moi. Je me tourne vers le jeune homme que je venais de rencontrer quand mon ex s’adresse à celui-ci et il ne me faut pas beaucoup de temps pour comprendre qu’ils se connaissent. Un accord ? Jin Wook s’est arrangé avec ma cible alors que j’avais précisé que la tricherie était interdite. Mes sourcils se froncent tandis que son ami s’éloigne. Il l’avait donc appelé pour qu’il m’occupe… Je me tourne vers le coupable, le menteur, prête à exploser face à son petit air innocent, comme s’il n’avait rien fait ! Mes yeux se posent cependant sur le shooter qu’il a poussé vers moi lorsqu’il m’annonce qu’il me l’offre. Je gonfle légèrement mes joues mais m’empare du verre pour le porter à ma bouche et le vider d’une traite. Je le repose vide sur la table avant d’ancrer mon regard dans le sien avec la ferme intention d’obtenir des réponses.

-Pourquoi t’es-tu interposé ? C’était le jeu, non ? Nous devions trouver un one night et même si tu as triché, j’allais quand même gagner !

Je passe une main dans mes cheveux, exaspérée par son manque de logique. J’observe d’un air dépité mon verre vide et en recommande un en précisant que c’est mon compagnon qui le payera –après tout ça, il me le doit bien. Je souris en coin et hausse un sourcil avec un petit air taquin avant de reprendre la parole.

-Tu es un mauvais perdant, Jin Wook ! A moins que tu ne sois jaloux parce que j’étais sur le point d’embrasser ton ami~ ?

Je prends le verre que le barman m’apporte et y trempe mes lèvres en souriant d’un air amusé alors que j’essaye d’imaginer toutes les raisons possibles et inimaginables pour que le jeune homme soit intervenu. Je me demande si nous allons toujours jouer, je désespère du fait que j’étais sur le point de gagner l’appartement et de mettre fin à cette guerre qui a éclaté depuis notre rupture. Je finis mon verre et me mordille discrètement la lèvre inférieure sans le quitter des yeux, piquée par la curiosité.

-Le pari est fini ? C’était une bonne idée pourtant…

© 2981 12289 0






Dance
As if it's your last day
Smile
Like the sun is shining in summer
Revenir en haut Aller en bas
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur http://w-daegu.bbfr.net/t1495p10-dont-try-too-hard-its-okay-to-b
avatar
♢ Messages : 198 ♢ Arrivée : 28/05/2017 ♢ Pseudo : Viivay ♢ Wons : 478 ♢ Avatar : Wang Jackson ♢ Crédits : Nelliel

♢ Age : 23 ans
♢ Situation : célibataire
♢ Yours :
I missed you girl
I keep remembering
The way you looked at me
Baby you belong to me


 This means war [Pv Jeon Jinwook] | Dim 30 Juil - 20:06

Ça n’allait plus trop comme je l’espérais. Pour tout dire, mon plan diabolique était un échec. Au moins mon idiot d’ami traitre accepta d’aller siroter son verre ailleurs. Après que Ji-ha ait bu son shooter, elle m’accusa aussitôt d’avoir saboté ses chances de gagner le pari. D’un air exaspéré, elle commanda un nouveau verre à mes frais. Je fis signe au serveur d’ajouter une bière. L’ombre d’une longue et ennuyante discussion planait au-dessus de nos têtes. L’alcool serait un précieux allié.

Ji-ha souligna mon côté de mauvais perdant. Elle avait raison, je devais lui concéder, mais personne saine d’esprit n’aurait baissé les bras aussi facilement devant un enjeu aussi grand qu’est l’appartement. Puis avant la fin de sa phrase, je me mis sur la défensive quand elle me demanda si j’étais jaloux.

- Moi jaloux?! Pas du tout je…

Je fus interrompu dans mon plaidoyer par le serveur qui arriva avec nos verres. Il était temps! Je me permis de prendre une gorgée ce qui m’aida à retrouver mon calme. J’étais mieux de rester de glace et ne pas donner raison à mon ex.

- Le pari est fini ? C’était une bonne idée pourtant…

Ma gorgée passa un peu moins bien cette fois. Quoi comment ça le pari était terminé pensais-je. Il n’y avait pas eu de vainqueur à ce que je sache. C’était donc une égalité, un match nul, peu importe l’expression exacte. Qu’elle n’aille pas se faire de film. Il était hors de question que je fasse mes boîtes demain.

- Fini? Je ne crois pas. Tu n’as pas réussi à passer la nuit dans les bras d’un inconnu.

Je tentai d’acheter sa soumission en lui payant un nouveau verre. Ji-ha avait une bonne descente ce soir. J’eus envie de lui proposer un nouveau défi pour déterminer le gagnant, mais Ji-ha risquerait sûrement de refuser car rien ne m’empêchait de récidiver et de tricher. Qu’est-ce qui nous avait pris aussi d’emménager ensemble après seulement quelques semaines de relation. J’avais créé mon propre malheur. À cette pensée, j’attirai une fois de plus l’attention du serveur pour lui dire d’ajouter une tournée de shooters. J’allais me ruiner dans l’alcool ce soir, mais Ji-ha était toujours moins chiante une fois saoule.

[…]

Ce qui est le plus ironique dans notre relation de haine, Ji-ha et moi, c’est qu’on pouvait passer plusieurs heures ensemble malgré tout. Et c’est ce qu’on fit au club. On enchaînait les tournées d’alcool en pratiquant notre activité préférée à tous les deux, c’est-à-dire, s’insulter et se moquer de l’autre. La fermeture du bar était pour bientôt et c’était tant mieux car je n’étais plus très sobre. Ji-ha fini par se lever et décida de rentrer. Je la suivi ce qui sembla la déranger. Je haussai des épaules innocemment.

- Mais quoi? On va à la même adresse à ce que je sache et puis je ne voudrais pas que tu te fasses attaquer en chemin. Le mal est partout!

Pour la convaincre que je l’accompagne, je nous payai un taxi. Dans le véhicule, je demandai au chauffeur de mettre de la musique et briser le malaise. Suite à ça, je questionnai Ji-ha à savoir si mon traitre ami lui avait laissé son numéro de téléphone. Elle en profita pour me relancer afin de savoir pourquoi j’avais intervenu entre elle et mon ami. Ahh pas encore cette question. Je l’ignorai en tournant la tête vers la fenêtre de la portière.

- Parce que…il est en couple.

Faux il était libre comme l’air, mais pas question de laisser Ji-ha penser que c’était par jalousie que j’avais agi en les séparant. Au bout d’une dizaine de minutes, on arriva à destination et je laissai Ji-ha l’honneur de passer la première. Après tout, c’était elle qui avait les clefs…

Quand elle eut fini de débarrer la porte, je fis un pas vers l’avant pour rentrer à l’intérieur de l’appartement, mais Ji-ha s’interposa. Elle voulait sans doute que je me mette à ses pieds et que je la supplie de me laisser rentrer. Toutefois, ce qu’elle n’avait pas pris en compte était le fait que j’étais bien plus fort qu’elle et qu’on était saouls.

Au lieu d’y aller dans les belles paroles pour l’amadouer, je laissai libre court à ma tête et à cette pensée que j’avais depuis ce verre que j’avais pris et qui était de trop. D’une main, j’agrippai son poignet et j’attirai Ji-ha près de moi. Puis dans un geste complètement irréfléchi, je l’embrassai comme j’avais l’habitude autrefois de le faire. Ses lèvres avaient encore ce goût sucré que j’aimais. Par contre, aurais-je un goût amer en bouche demain lorsque je retrouverais toute ma tête?



Revenir en haut Aller en bas
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur http://w-daegu.bbfr.net/t1213-smile-flower#22886
avatar
♢ Messages : 186 ♢ Arrivée : 09/04/2017 ♢ Pseudo : Leïla ♢ Wons : 625 ♢ Avatar : Shin Hyejeong (AOA) ♢ Crédits : Tumblr


Oh baby, tell me that I'll be your lady ♥️
♢ Occupation : Youtubeuse, vendeuse et étudiante à ses heures perdues
♢ Age : 21 ans
♢ Situation : Célibataire
♢ Yours :

I'm not the only one in my head, let me present you my others personnalities:
Won Hyuk


 This means war [Pv Jeon Jinwook] | Mar 1 Aoû - 19:52

This means war
With Jin Wook
Je ris d’un air moqueur alors qu’à peine ai-je prononcé le mot « jaloux », mon ex commence à nier, s’apprêtant probablement à argumenter de façon peu convaincante. Il est malheureusement coupé par le serveur amenant nos boissons et un petit sourire victorieux et moqueur illumine mon visage alors que je trempe mes lèvres dans la boisson alcoolisée. Appuyant mes coudes sur le comptoir, je perds mon regard dans la liqueur au fond de mon verre, m’enquérant du statut du pari qui à mes yeux était une bonne idée –pour une fois que mon ex en avait une… Je ne tourne pas mes yeux vers lui tandis que je l’entends manquer de s’étouffer avec sa boisson. Il ne compte pas abandonner puisqu’il m’annonce que le pari n’est en rien fini puisque je n’ai pas réussi à trouver un inconnu avec qui passer la nuit. Je termine mon verre d’un coup, exaspérée de voir qu’il n’a toujours pas compris que contre moi, ses chances de victoire sont très minces. Il me paye un nouveau verre et je le laisse faire puisqu’au moins grâce à lui, je n’ai pas à m’acheter de quoi me déshydrater.

-Tu es incorrigible ! Si tu n’étais pas intervenu, j’aurais gagné !

Je ne comprends toujours pas pour quelles raisons il s’est interposé entre son ami et moi. Il avait beau avoir triché sans que je ne le sache, j’avais réussi à faire tomber le jeune homme sous mon charme. La soirée promettait d’être longue puisqu’apparemment, j’étais condamnée à la passer avec Jin Wook. Je supporte tout de même sa présence, encore mieux avec de l’alcool gratuit ! Le temps passe vite quand on le comble de boissons, d’insultes et de moqueries et déjà, la fermeture du bar est annoncée. Je me lève et sens bien que je ne suis plus tout à fait sobre, raison de plus pour retourner à l’appartement. Je sors du bar et me retourne en sentant bien une présence indésirable dans mon dos. Je lui lance un regard noir mais il hausse innocemment les épaules. Je lève les yeux au ciel avant de rire aux éclats en entendant son argument du danger si je rentre toute seule. Comme pour mieux me convaincre, il appelle un taxi et avec une petite moue amusée et l’esprit embrumé par l’alcool, j’accepte de monter dans le véhicule qu’évidemment, il va me payer.

Durant le trajet, il demande au conducteur de mettre la musique et un sourire naît sur mes lèvres comme je reconnais la mélodie d’une chanson que j’aime beaucoup. Balançant légèrement la tête en rythme avec la chanson, je reporte mon attention vers mon ex qui me demande si le jeune homme de toute à l’heure –son ami- m’avait donné son numéro. Avec un large sourire, j’hoche la tête pour lui montrer, comme preuve, mon téléphone sur lequel un nouveau contact au nom du garçon. Profitant qu’il en reparle, je lui demande une nouvelle fois pourquoi est-il intervenu quand cela devenait plus intéressant. Il m’ignore et tourne son regard vers la fenêtre, cette réaction me fait sourire, sachant qu’il n’a peut-être pas de raison, tout simplement. Mauvais perdant, va… Il m’annonce alors que c’est simplement parce qu’il est couple et mes sourcils se haussent.

-C’est étrange, il m’a affirmé le contraire et il n’était pas saoul, lui !

Nous recommençons à nous envoyer des piques et en une dizaine de minutes, nous arrivons en bas du bâtiment où se trouve mon appartement. Je descends du véhicule et souris d’un air fier au jeune homme comme celui-ci me laisse passer en première. Après tout, je détiens la clé, la seule et l’unique, qui permet d’ouvrir la porte de l’endroit où nous cohabitons. Grimpant les marches avec une énergie que je ne me soupçonnais pas, j’arrive rapidement à la porte et ouvre celle-ci en observant le garçon derrière moi. Il semble vouloir entrer dans l’appartement mais je m’interpose, hors de question de le laisser entrer. Je compte bien le remercier de m’avoir raccompagné et lui souhaiter une bonne nuit dans un hôtel. Enfin, encore faudrait-il que mes pensées cessent de s’entremêler pour que je puisse reformuler mes pensées sans m’emmêler les pinceaux. Peut-être ai-je trop bu… Je n’ai pas vraiment le temps de me questionner sur cela qu’une main agrippe mon poignet et me tire pour me rapprocher du jeune homme. Levant mon visage vers lui avec une expression un peu perdue, je sens une chaleur agréable se presser contre mes lèvres. Il m’embrasse… Je goûte à ses lèvres comme lors de notre première rencontre et je n’ai pas la force ni l’esprit de le repousser. Mes yeux se ferment un peu comme un automatisme et ma main se glisse dans sa nuque exactement comme je le faisais lorsque nous étions toujours ensemble. Je n’ai certainement pas les idées claires pour répondre à son baiser au lieu de le gifler et je le regretterais probablement demain. Pour le moment, je n’y réfléchis pas, je ne sais pas quelles vont être les conséquences. Je décolle mes lèvres de siennes et ancre mon regard dans le sien avec un petit sourire tendre comme ceux que je lui faisais à chaque fois que l’on passait du temps ensemble. Dégageant mon poignet de sa main, je prends celle-ci dans ma main et l’attire à l’intérieur avant de refermer la porte derrière lui sans savoir ce qu’il va à présent se passer. Mes pensées toujours embrumées me poussent à me blottir dans ses bras et poser à nouveau mes lèvres sur les siennes.

© 2981 12289 0






Dance
As if it's your last day
Smile
Like the sun is shining in summer
Revenir en haut Aller en bas
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur http://w-daegu.bbfr.net/t1495p10-dont-try-too-hard-its-okay-to-b
avatar
♢ Messages : 198 ♢ Arrivée : 28/05/2017 ♢ Pseudo : Viivay ♢ Wons : 478 ♢ Avatar : Wang Jackson ♢ Crédits : Nelliel

♢ Age : 23 ans
♢ Situation : célibataire
♢ Yours :
I missed you girl
I keep remembering
The way you looked at me
Baby you belong to me


 This means war [Pv Jeon Jinwook] | Lun 28 Aoû - 2:05

Je cherchai à intensifier le baiser quand Ji-ha décida plutôt de le rompre. Son sourire à cet instant m'indiqua que je n'allais pas me mériter le luxe d'une gifle au visage. D'un geste circulaire du poignet, elle se défis de ma poigne avant de m'attirer avec elle à l'intérieur de l'appartement. Maintenant que j'étais presque assuré de ne pas dormir dans le couloir de l'immeuble, il aurait été sage que je la contourne et arrêter là pour ce soir. Mais je n'avais jamais été très sage...

Ji-ha s'approcha de nouveau et je passai mes bras autour d'elle pour l'attirer encore plus près de moi. Ses lèvres se déposèrent une fois de plus sur les miennes. Ce n'est que lorsqu'elle referma la porte derrière elle, que j'eus une bonne idée de comment cette soirée allait se terminer. Sans rompre notre échange, je l'incitai à me suivre à travers le corridor qui menait à la chambre. Une fois dans la pièce, je lui fis part assez rapidement de mes intentions en l'obligeant à s'allonger sur le lit. Très rapidement, je vins la rejoindre en capturant son corps sous le mien. Ma main glissa le long de sa joue, puis se posa sous son menton que je relevai pour quémander un langoureux baiser. À travers celui-ci, il était possible de percevoir toute la haine et la frustration vécue depuis notre séparation. Mes sentiments amoureux étaient devenus rapidement de la haine suite à notre cohabitation. Notre guerre pour la domination de l'appartement avait fait ressortir le côté combatif de Ji-ha. Mon dieu qu'elle pouvait être chiante!

À cette pensée, je mordis légèrement sa lèvre inférieure avant de m'attaquer à son cou. Ironiquement, je transférais toute ma colère et ma haine pour cette fille en embrassant furtivement sa peau. Ma bouche descendit jusqu'à la naissance de la poitrine de mon ex. Là je m'arrêtai pour croiser son regard comme pour obtenir son consentement. Elle ne sembla pas sourciller. Je me redressai donc quelque peu de sorte à pouvoir retirer mon t-shirt. Aussitôt fait, je l'embrassai de nouveau tandis que mes mains s'aventurèrent sous son haut. J'avais laissé ma tête et mon jugement sur le pas de la porte à l'entrée. J'avais décidé de laisser libre court à mes envies et de ne pas penser aux conséquences. Ji-ha avait été une odieuse chipie remplie de ressources pour tester les limites de ma patience, mais bon dieu qu'elle était belle! Ses baisers étaient comme une drogue. Une fois qu'on y avait goûté, on en voulait toujours plus. Et que dire de ce regard qu'elle avait lorsque je caressais son corps. Cette nuit j'allais faire l'idiot. J'aurais pu m'arrêter là. Je me serais poliment excusé pour les gestes déplacés, j'aurais pris un oreiller et j'aurais renoué avec mon ami le divan du salon. Mais ce n'est pas ce que je fis.

Les vêtements de Ji-ha étaient de trop. C'était l'obstacle qui me permettait encore de raisonner. Je me hâtai donc pour lui enlever son haut qui alla rejoindre le chandail au sol. Depuis combien de temps n'avions-nous pas couché ensemble? Je balayai mes idées une fois pour toute en détachant habilement son soutien-gorge. Il n'était plus question de faire marche arrière. En temps normal, je lui aurais murmuré des mots doux à l'oreille, mais cette fois je me contentai plutôt de lui rappeler à quel point elle était magnifique.

Poussé par l'excitation du moment, on se retrouva dévêtis plus vite qu'à notre habitude. Pour certain, cela aurait pu être une grave erreur, mais ce n'est pas le sentiment que j'eus lorsque je me glissai en elle. C'était franchement satisfaisant. Le son de ses gémissements m'incitait à accélérer la cadence. Je ne croisai pas souvent son regard. C'était mieux ainsi. Ça m'aidait à ne pas prendre conscience de ce que je faisais. Nos baisers me confirmaient toutefois qu'il s'agissait bien de Ji-ha. Ses lèvres étaient douces et malgré notre rapport un peu bestial, il y avait une certaine tendresse.

[...]

Couché sur le dos, j'étais sur le point de m'endormir quand je sentie Ji-ha se retourner. Comme s'il s'agissait d'un automatisme, je passai un bras sous l'oreiller de Ji-ha et un autre autour d'elle pour coller son corps contre moi.

À mon réveil le lendemain matin, je mis plusieurs seconde avant de comprendre où j'étais. C'est que je n'avais plus trop l'habitude d'ouvrir les yeux dans cette pièce. Mais ce dont je n'avais encore moins l'habitude par les temps qui courent était de me réveiller aux côtés de Ji-ha. Je clignai des yeux plusieurs fois pour être certain que je ne rêvais pas. Certes, je me rappelais entièrement de la nuit dernière, mais cela me paraissait trop fou pour être réel.

J'aurais pu rester encore des heures dans cette position avec Ji-ha lové contre moi, toutefois, j'imaginais mal sa réaction lorsqu'elle ouvrirait à son tour les yeux. Je préférais ne pas être là. Lentement et avec beaucoup de précaution, je ramenai mon bras coincé sous son oreiller. Je m'appliquai également à ne pas la réveiller lorsque je relevai les couvertures pour en sortir. Une fois que j'eus enfilé un pantalon, je sorti de la chambre pour laisser le belle au bois dormant.

Accoté contre le rebord du comptoir dans la cuisine, je soufflai sur mon café qui était encore beaucoup trop chaud. Je vis alors une Ji-ha pas trop réveillée faire son entrée dans la cuisine. Quoi elle était déjà debout?! Moi qui croyait avoir le temps de prendre ma dose de caféine avant de devoir faire fasse à Ji-ha. Je n'avais pas encore trouvé ce qu'il fallait que je lui dise. Devais-je m'excuser d'avoir profité de notre taux d'alcool assez avancé? Devais-je disparaitre à tout jamais? À court de réponse j'optai pour un truc plus classique.

«Bon matin...»

Ce n'était pas tout à fait ce qui allait clarifier la situation, mais au moins ça partait la discussion sur de bonnes bases. C'était vraiment lourd comme ambiance. Devais-je lui proposer de tout oublier et de faire comme si rien ne s'était passé?



Revenir en haut Aller en bas
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur http://w-daegu.bbfr.net/t1213-smile-flower#22886
avatar
♢ Messages : 186 ♢ Arrivée : 09/04/2017 ♢ Pseudo : Leïla ♢ Wons : 625 ♢ Avatar : Shin Hyejeong (AOA) ♢ Crédits : Tumblr


Oh baby, tell me that I'll be your lady ♥️
♢ Occupation : Youtubeuse, vendeuse et étudiante à ses heures perdues
♢ Age : 21 ans
♢ Situation : Célibataire
♢ Yours :

I'm not the only one in my head, let me present you my others personnalities:
Won Hyuk


 This means war [Pv Jeon Jinwook] | Ven 8 Sep - 10:09

This means war
With Jin Wook
Ses bras m’entourent et je ressens une attirance grandissante pour le jeune homme face à moi. Je referme la porte derrière nous en lui lançant un regard sans vraiment savoir ce qui m’attend alors que je retourne contre lui, il m’attire dans le couloir dans le but probable de m’emmener dans notre chambre. Ce qui m’attend là-bas n’est plus en mystère à mes yeux et je n’ai ni la force ni l’envie d’éviter ce qui va bientôt se produire. Il me force à m’allonger sur le lit et dans son regard, je comprends qu’il va bientôt me rejoindre. Ses intentions sont nettes et son corps se plaçant au-dessus du mien m’inonde d’une chaleur faisant naître un désir en moi que je ne peux pas ignorer. Je le hais aussi fort qu’en ce moment, j’ai envie de lui mais cela n’est probablement dû qu’à la grande consommation d’alcool dont nous avons profité ce soir. Sa main glisse sur ma joue et me soulève le menton pour joindre à nouveau nos chairs dans un baiser langoureux mais loin d’être désagréable. Je le déteste plus que je n’ai jamais détesté personne et par ce baiser, je sens qu’il me déteste réciproquement. Cela aurait dû me pousser à le repousser mais ce n’est pas dans ce genre de situations que je réfléchis.

Ses lèvres sur les miennes me font perdre la raison, j’en oublie presque que ce garçon est un odieux personnage qui ne cesse de m’horripiler et gâcher mes journées. Ses caresses sur ma peau me font oublier tous les événements qui vont suivre cette nuit et qui seront bien moins agréables. Il retire son haut et je me mordille la lèvre en observant avec un plaisir non dissimulé les muscles se découpant sur son corps. Avais-je oublié que le corps masqué sous les vêtements de mon ex était si beau ? Ses mains s’aventurent en dessous de mon haut et ne font que mettre de l’huile sur le feu qui me consume déraisonnablement lorsqu’il me touche et m’embrasse. Je retrouve les sensations de plaisir qui avaient complètement disparues depuis notre rupture et chaque baiser et caresse me donne envie d’en redemander encore et encore. Nous n’avons aucunement l’envie de nous arrêter, je le sais quand je croise son regard tandis qu’il retire mon haut, quand ses mains détachent habilement mon soutien-gorge. Il n’y a plus d’arrêt possible à présent, plus de retour en arrière. Nous retrouvons nus en moins de temps qu’il faut pour le dire, poussés par une envie de l’autre plus forte que d’habitude. Cela fait si longtemps que mon corps n’a plus goûté au sien et que le sien ne s’est plus collé contre moi. Je ne veux plus continuer à réfléchir maintenant, mes dernières pensées s’échappent lorsqu’il se glisse en moi. Je ne suis plus capable que de gémir sous son corps et répondre à ses baisers brûlants. Je ne sens aucun faux pas dans ce que nous faisons et j’ai simplement envie de continuer. C’est passionné, fauve mais en même temps si tendre… Les regrets viendront plus tard, il n’y a en ce moment que lui et moi, lui en moi, mes mains parcourant son dos dans des caresses si tendres comparés à ses mouvements et ses lèvres dévorant les miennes sans que je ne m’en lasse.

[…]

Quand j’ouvre les yeux, la lumière qui filtre à travers la fenêtre m’éblouit quelques secondes et je ne sens autour de moi qu’un froid contrastant complètement avec la chaleur qui emplissait ce lit hier soir. Je me rappelle m’être endormie contre le torse encore chaud de mon ex et je me mets immédiatement à mordiller ma lèvre inférieure. Un mal de crâne m’annonce que ce qu’il s’est passé n’était pas tout à fait conscient et encore moins raisonnable. J’aimerais me redresser, sortir de ma chambre et découvrir qu’il a disparu définitivement de ma vie mais je ne me fais pas trop d’espoir, je sais que ce ne sera probablement pas le cas. Je caresse de mes doigts distraits la place encore chaude où reposait Jinwook et je me dis qu’il ne doit pas être réveillé depuis longtemps. Je me demande pourquoi il s’est levé si rapidement, me rappelant que ce n’était pas dans ses habitudes mais je me dis vite que je n’aurais pas spécialement apprécié ouvrir les yeux contre mon ex…

Je finis par me glisser hors des couvertures et je me sens frissonner, me rappelant donc que je suis dévêtue. J’enfile rapidement son chandail bien trop large pour moi et mon sous-vêtement sans prendre la peine de couvrir mes jambes. Je sors de ma chambre et me dirige vers ma cuisine dans le but de me réveiller à l’aide d’un café brûlant. Je découvre dans la pièce un Jinwook appuyé contre le comptoir et il n’a pas l’air tellement ravi de me voir, peut-être aurait-il préféré que je me réveille une fois qu’il était parti ? Je m’avance avec un air un peu fatigué et passe une main dans mes cheveux avant de me servir une tasse de café comme lui. Un petit sourire amusé a la force de se dessiner sur mes traits face à sa courte salutation et je viens m’appuyer à côté de lui sur le comptoir. Les manches de son chandail entoure la tasse brûlante et j’y trempe mes lèvres dans le but de me réveiller.

-Bonjour Jinwook…

Je n’ose pas vraiment le regarder, la situation est tout à fait malaisante et je ne suis pas sûre de la façon dont nous devrions réagir face à ce qu’il s’est passé la nuit passé. Je penche la tête et après une nouvelle gorgée de café bouillant, je porte tout de même mon regard sur le jeune homme.

-Qu’est-ce qu’on fait maintenant ? On oublie ce qu’il s’est passé hier soir et tu quittes l’appart’ ? Ou tu as une meilleure idée ?

Pour une fois, ma voix ne se fait pas agressive, froide, glaçante ou méchante comme à mon habitude. Je suis trop fatiguée pour commencer à me prendre la tête et comme il n’a pas l’air de me chercher des ennuis, je préfère parler calmement sans provocation.

© 2981 12289 0






Dance
As if it's your last day
Smile
Like the sun is shining in summer
Revenir en haut Aller en bas
 
This means war [Pv Jeon Jinwook]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Fiche de présentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
wassup daegu. :: DAEGU 대구 :: around daegu 대구-
Sauter vers: