Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

aidez-nous faire à décoller et promouvoir le forum en votant sur les topsites !
bienvenue sur wassup daegu, le forum a ouvert le 23/10/16 !
la partie histoire de la fiche de présentation est désormais obligatoire, mais totalement libre !
une fois que vous êtes validés, n'oubliez pas de remplir les champs de votre profil !
pensez à remplir votre fiche rps pour éviter d'être supprimés !
la version 9 a débarqué sur le forum le 20/06/17 ! ❅
bravo à lim suhee et moon sua, nos membres du mois
venez voir la maj par ici !
pour en savoir plus sur l'intrigue c'est parici !

Page 1 sur 1
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur http://w-daegu.bbfr.net/t1555-l-absinthe-coulant-dans-tes-veines En ligne
avatar
more informations


 poussières ¬ (( seol kibum )) | Mar 13 Juin - 14:44



629 words
#ca8f8f

kibum & hyunwoo




 
 
 



— l’esprit en ((vrac))
les remords qu’il a noyé doucement dans un verre de whisky ou bien de ((cognac))
simplement parce que hyunwoo il a l’mal du pays ((et des océans))
qu’il se sent incompris et totalement ((impuissant))
il a tant de choses à dire
(et à crier)
tant de choses à maudire
(et à calomnier)
hyunwoo c’est un trop plein de colère
qui frappe qui tonne comme le
t o n n e r r e
hyunwoo il a de la haine à revendre
dans un fracas
des mots épicés au cumin à la cannelle et même à la coriandre
qui menacent de voler en éclats
hyunwoo c’est une bombe
h u m a i n e
hyunwoo il tangue sur le fil menace de s’écraser dans le vide sans
p e i n e
il est fatigué de fuir fatigué de se cacher
il voudrait être un peu moins lâche
un peu plus brave guerrier
(un peu comme toi)
qui s’élève contre le monde entier
(tu n’as pas peur)
ou bien tu sais le camoufler

(((( apprends moi kibum ))))

apprends lui les douces mélodies
apprends lui les nouvelles harmonies
qui maintiennent ton coeur en vie
(il t’admire tu sais ?)
tu es le nouveau
h é r o s
celui dont le paquebot n’a pas encore sombré dans les
e a u x
profondes des tourments
(ou peut-être que si)
(depuis le temps qu’il a disparu des radars qu’il a sombré dans l’océan)
(peut-être que tu as décidé de le rejoindre)

(il ne te le pardonnerait pas)

hyunwoo s’est confondu dans la brume
dans une pointe d’amertume
te laissant sans nouvelle
(mauvaise habitude)
bien que ce soit pour te protéger toi
celui qu’on appellerai un
a m i
(il n’a jamais vraiment compris cette appellation)
(car ça sonnait plus comme une malédiction)

sauf que hyunwoo
il décide de rompre les règles
hyunwoo sans aucune gêne il apparait dans cette boutique de musique intemporelle
sans doute prêt à subir ton courroux
(après tout il t’a un peu abandonné)
il laisse ses doigts courir le long de ces instruments vieux mais encore en parfaite santé
(ils sonneraient si bien entre vos mains habiles)
caresse doucement la pochette élimée
de quelques vinyles entassées
sous une couche de poussière
hume un peu cette odeur de vieux
de renfermé
cette odeur de mégots
et d’un sablier pratiquement écoulé
(mais ce n’est pas encore terminé)
ses pieds dorés
(presque divins s’il écoutait son père)
foulant ce tapis usé
(jusqu’à la corne)
ses mains dans les poches de son blouson
(et une mine aussi triste que le requiem d’un violon)

tu lui as manqué tu sais kibum
tes mots tes rires et chacun de tes dires
ta personne dans son intégralité
(et chaque fois que tu l’as réconforté)

il lève les yeux vers toi
te regarde derrière le comptoir
(tu ne l’as pas vu)
(avec ton casque sur tes oreilles)
il attrape un cd
au hasard dans la pile des musiques oubliées
hyunwoo il sait pas encore
ce qu’il va bien pouvoir te dire ou te raconter
hyunwoo il est bourré de remords
et d’un tas d’autres trucs qu’il aimerait effacer
ses yeux ayant décrit maintes fois en secret
de long styx sur ses joues sur lesquels circulaient
les corbillards de ses regrets
(et il vient poser juste sous ton nez le dernier album d’un artiste mort après s’être enfilé
un peu trop de ces paradis artificiels auxquels tu ne t’es jamais laissé tenté)

ton visage se redresse
(tu le regarde)
et ses lèvres se contorsionnent avec maladresse
dans un sourire qui se veut rassuré
mais laissent tristement apparaître tes prunelles désolées
encombrant ton visage porcelaine complètement amoché
(par toutes ces choses que tu n’as pas pu empêcher)

salut.


il n’a pas le droit de flancher.




ces quelques grains de ((poussière)) qui s'étalent sur notre amitié

BY MITZI






ce n'est qu'un
coeur brisé en
m o r c e a u x
à demi-consumé
comme cette clope
devenue
m é g o t
entre tes doigts
fabuleux
é c h o
à ton existence infâme
à ton esprit encerclé de
b a r r e a u x
de fer rouillé
Revenir en haut Aller en bas
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur http://w-daegu.bbfr.net/t1375-adrenaline-in-my-veins-kibum
avatar
more informations


 poussières ¬ (( seol kibum )) | Jeu 15 Juin - 16:32

poussières
hyunwoo & kibum (icons by solsken)


plus de nouvelles, ça termine à la poubelle. plus de nouvelle. plus rien. rien que du rien. rien que du rien dans du rien, dans un foutu rien de ravin. rien qui tape dans la catin. rien. et rien. et depuis des mois. et depuis. depuis. ça se compte comme les gouttes qui se maravent sur la fenêtre, ça se compte comme le café qui dégouline dans une tasse. ça se compte. puis ça se zappe, ça se laisse, ça s'ignore, ça se craquèle sans avoir de quoi faire la belle. kibum il se tait. kibum il a abandonné et maintenant, tout de suite, le cul posé sur le comptoir, il a la sensation qu'on se fout de sa gueule, qu'on rigole de lui au plus haut du panthéon, que zeus se tape une grosse barre en faisant sonner ses orages de ravage. y'a le pincement de lèvre inférieure, tout qui se retourne à l'intérieur, le monde qui se traîne sur ses épaules, la tachycardie qui le frôle. y'a le salut qui vient des limbes. y'a hyunwoo.
y'a le silence.
silence.
cadence.
décadence. ça travaille en lui, ça tombe, ça le tire vers le plafond pour lui écraser le crâne sans préavis. il avale difficilement sa salive. il aurait préféré un appel, il aurait préféré que ça arrive. il aurait mieux fait de pas le voir, de pas lui sourire, de pas tout lui dire, de pas faire claquer la guitare quand il se faisait tard.
de pas. le mettre.
si bien.
de pas le considérer, de pas un tant soit peu l'aduler. ça se crispe, ça se coince, ça s'arrête à l'intérieur, c'est rouillé et ça dégueule de rancoeur. il voudrait lui faire un doigt d'honneur, lui coller la paume à la face pour qu'il se ramasse. pas le courage d'étirer la bouche, ça demande de l'exercice, ça demande des spécificités - de celles qu'il est pas prêt à lui donner.
- bonjour. inspiration profonde, hécatombe dans ses artères qui pourraient se traîner parterre. il tend la main dans l'air, attend qu'il lui file le cd, pas prêt à regarder ailleurs - vieille branche qui se confronte comme des lions dans un colisée. quelque part, il se fait violence pour oser l'ignorer. y'a des tas de questions, du genre pourquoi t'as fait ça, du genre pourquoi t'es un enfoiré, du genre pourquoi tu t'es tiré. y s'tait, kibum. l'indifférence, c'est sa plus grande science.
- vous avez trouvé c'qui vous fallait ?
ouais, c'est ça.





BEAUTIFUL ONES ✧ don't think twice give yourself to another night. hold on tight, hope that you make it out alive.
Revenir en haut Aller en bas
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur http://w-daegu.bbfr.net/t1555-l-absinthe-coulant-dans-tes-veines En ligne
avatar
more informations


 poussières ¬ (( seol kibum )) | Sam 17 Juin - 16:47



338 words
#ca8f8f

kibum & hyunwoo





—  il y a comme cette appréhension
cette hésitation étrange dans son coeur
parce qu’entre vous il n’y a jamais eu
l’ombre d’un doute
cette peur de commettre une erreur
vous deux ça a toujours été si fluide si limpide
et c’est bien ça qui lui plaisait à hyunwoo
pas d’or
pas d’argent
(ni de diamants)
pas de billets verts comme vêtements
pas de pierres précieuses à la place de vos regards juste vous
vous et vos maladies du coeur du corps de l’esprit
vous et vos aspérités vos difficultés et tout ce qui fait que vous étiez amochés
(il aimait ça)
(et il n’en a pas eu le droit)
((((merci papa))))

sa main tremble légèrement
se crispe autour du carton musical
tandis que dans un bonjour tu le salues
(beaucoup trop formel)
et lui il ne sait pas quoi dire

(j’voulais pas)
(toi et moi ça devait pas avoir lieu, enfin c’est ce qu’ils disent)
(j’ai besoin d’air)
(prête moi ta guitare)
(tu veux un café ?)
(c’est quand ta pause ?)
(tu m’en veux ?)
(je suis revenu)
(comment tu vas ?)
(tu m’as manqué)
et puis
( d é s o l é )

aucun son ne s’extirpe d’entre ses lèvres
chacun de ses mots vient mourir dans sa gorge,  s’étouffe
et disparaissent dans un souffle

a-ah… oui…


il plonge un instant son regard dans le tien
et il peut voir une rancoeur à peine cachée
qui vient le percuter de plein fouet

enfin non. en fait je sais même pas qui c’est ce mec mais je…


hyunwoo
il a jamais été doué avec les mots
il sait pas les rendre doux
il semblent tous écorchés dans sa bouche tous un peu bateaux
(il y peut rien hyunwoo)

j’ai pas trouvé ce qu’il me faut.


il regarde toujours
tes deux orbes brillantes
tes deux prunelles scintillantes
(il les aime tu sais)
(tellement)

ce qu’il me faut c’est…


juste une fois
il devrait peut être essayer
de créer la même harmonie dans sa voix
que celle lorsque vous chantiez

ton sourire, kibum.


t'es qu'un enfoiré, hyunwoo.




cette envie d'effacer toute cette ((poussière))

BY MITZI






ce n'est qu'un
coeur brisé en
m o r c e a u x
à demi-consumé
comme cette clope
devenue
m é g o t
entre tes doigts
fabuleux
é c h o
à ton existence infâme
à ton esprit encerclé de
b a r r e a u x
de fer rouillé
Revenir en haut Aller en bas
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur http://w-daegu.bbfr.net/t1375-adrenaline-in-my-veins-kibum
avatar
more informations


 poussières ¬ (( seol kibum )) | Sam 24 Juin - 16:44

poussières
hyunwoo & kibum (icons by solsken)


y revient comme une fleur. une foutue fleur glissée au bout d'un fusil, prêt à lui tirer dans la gueule. ça lui fait un peu l'effet d'une balle qui crépite, qui craquèle ses os et sort de l'autre côté, emportant sa cervelle avec. ça le crispe, ça l'angoisse, ça le rend un peu malade aussi. mais kibum il veut pas perdre cette bataille, il veut pas tomber le premier dans cette histoire. trop de rancoeur sans doute. trop d'amertume peut-être. beaucoup de tristesse entre autre. il l'écoute sans trop l'écouter, il voudrait lui dire de se taire et en même temps jamais s'arrêter de causer. faut dire que hyunwoo chantonnait bien, faut dire qu'il écoutait bien aussi. faut dire qu'il était un bon pote. était. était comme avant. est plus comme maintenant. il voudrait juste encaisser, qu'il reparte de là où il était. que ça lui refasse cette disparition, comme.
houdini.
houdini et hyunwoo ça peut se ressembler s'il s'emmerde à assez bidouiller. des menteurs. des distributeurs d'illusions diverses, variées, sans lapin dans le chapeau pour l'un et sans richesses pour l'autre. inspiration profonde, il retient une vague toux, la coince dans la paume de sa main. il parle de sourire. il parle de récupérer ça. de l'acheter s'il le pouvait. ça lui fait rouler des iris comme on lance une pierre dans l'eau, ça coule au fond, ça traîne dans les abysses.
- t'as raté l'coche je crois. sourcils encore froncés, il essaie de se donner un air plus dur, un air plus froid, un air plus digne d'un méchant de série. l'enfoiré là, qui traîne toujours au fond mais dont on sait qu'il va faire des ravages. celui dont on se doutait de rien. qui regardait juste le monde avec une vision différente. il sait pas quoi faire comme coup. il sait pas s'il a envie de rire ou pleurer, un peu des deux, un peu de l'hystérie pourquoi pas. j'sais plus comment on fait je t'avouerais. haussement d'épaules, pincement dans le myocarde qui se rétrécit à mesure que les mois s'écoulent, qui pompe son énergie et la relâche dans son arbre de douleur personnel aux pommes pourries. j'sais pas quels muscles utiliser, tu sais. pour bien que ça se voit, pour bien que ça se tire, en croissant d'lune. le sourire de base.
il l'a arraché au passage.
reste que la mâchoire bien visible, bien blanche, bien osseuse et ses dents alignées. le bonheur qui se lit pas, le bonheur simple qui veut pas. un peu comme un frère qu'aurait poignardé l'autre sans raisons.
- on va dire que j'suis con et aigri. c'est mieux que l'oubli.
que j't'ai oublié,
ou quelque chose comme ça.





BEAUTIFUL ONES ✧ don't think twice give yourself to another night. hold on tight, hope that you make it out alive.
Revenir en haut Aller en bas
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur http://w-daegu.bbfr.net/t1555-l-absinthe-coulant-dans-tes-veines En ligne
avatar
more informations


 poussières ¬ (( seol kibum )) | Dim 25 Juin - 23:12



458 words
#ca8f8f

kibum & hyunwoo






— hyunwoo il contemple l’étendue des dégâts
il contemple ce corps dévoré
perforé par une maladie qui le rattrape pas à pas
hyunwoo il pourrait presque tracer de ses doigts les veines bleutées
qui circulent en réseau sous ta peau blanchâtre
presque translucide
frappée par une destinée tragique
hyunwoo il dessine de ses yeux les creux
les bosses formées par des os qui viennent comme bouffer ton être tout entier
celui d’une jeunesse avortée
(dieu que la vie est injuste)
ce n’est pas de la pitié
juste ce sentiment ravagé
qui se décrit sur son visage et dans ses yeux
il ne comprend pas
comment ça peut t’arriver à toi
et pas aux autres
à tous ces connards qui peuplent la surface de la terre
(comme toi)

ses doigts se crispent légèrement autour du carton
tandis que de tes mots tu viens lui signifier à quel point il a eu tord
de te laisser sans aucune raison
(il en avait une)
hyunwoo il a pas trop réfléchis
hyunwoo il débloque il devient complètement à la merci
d’un père obsessionnel
hyunwoo il est comme un gamin
devenu pantin
entre les doigts d’une personne qui devrait être son guide, son étoile
hyunwoo il formaté comme  une machine
il fonctionne à l’essence à l’huile
(à la gasoline)

j’sais pas ce que je devrais te dire…


de toute façon il sait jamais rien
il est un gosse paumé
au milieu d’un univers incertain

en fait si j’ai beaucoup de choses à te dire mais je suppose que t’as pas envie d’écouter un idiot comme moi.


il a le coeur qui tressaute un instant
le coeur qui sursaute
il menace d’exploser telle une
b o m b e   h u m a i n e
sous l’assaut de tes yeux tranchants comme des couteaux

t’entendre dire
que t’as oublié comment sourire
ça le blesse
parce qu’il se sent coupable
de ne pas être resté à tes côtés pour être certain que t’en sois toujours capable

je ne te crois pas.


il esquisse un léger sourire
tandis que les souvenirs défilent

toi, con et aigri ? depuis quand t’inverses les rôles comme ça ?


dans l’histoire t’es le mec doux
gentil
heureux
dans l’histoire t’es celui qui doit gagner
valeureux soldat
pour toi kibum
ça doit être comme un conte de fée
avec les gosses l’amour l’avenir et tous ces trucs là.

écoute kibum, j’voulais pas que ça se passe comme ça. j’ai joué au con, je sais, j’me suis cassé au moment où t’avais le plus besoin de moi.


la tête qui se baisse
et la tristesse qui vient s’abattre sur ses épaules dans une vague gigantesque

aucune raison ne sera suffisante pour justifier ce que je fais alors juste… pardonne moi.


(accepte au moins ça)

ton sourire, kibum.




cette envie d'effacer toute cette ((poussière))

BY MITZI


[/quote]



ce n'est qu'un
coeur brisé en
m o r c e a u x
à demi-consumé
comme cette clope
devenue
m é g o t
entre tes doigts
fabuleux
é c h o
à ton existence infâme
à ton esprit encerclé de
b a r r e a u x
de fer rouillé
Revenir en haut Aller en bas
 
poussières ¬ (( seol kibum ))
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
wassup daegu. :: DAEGU 대구 :: DONGSEONG-RO 동성로 :: Dongseong-ro-
Sauter vers: