Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

aidez-nous faire à décoller et promouvoir le forum en votant sur les topsites !
bienvenue sur wassup daegu, le forum a ouvert le 23/10/16 !
la partie histoire de la fiche de présentation est désormais obligatoire, mais totalement libre !
une fois que vous êtes validés, n'oubliez pas de remplir les champs de votre profil !
pensez à remplir votre fiche rps pour éviter d'être supprimés !
la version 11 a débarqué sur le forum le 7/09/17 ! ❅
bravo à yun karma et shim bae, nos membres du mois
venez voir la maj par ici !
pour en savoir plus sur l'intrigue c'est parici !

Page 1 sur 1
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur http://w-daegu.bbfr.net/t1555-l-absinthe-coulant-dans-tes-veines
avatar
♢ Messages : 223 ♢ Arrivée : 10/06/2017 ♢ Pseudo : sial ♢ Wons : 740 ♢ Avatar : jeon wonwoo { seventeen ♢ Crédits : sial { signa – skate vibe chaton { avatar

♢ Occupation : étudiant en économie modèle du genre premier de la classe – héritier d'une grande entreprise
♢ Age : 22 y.o
♢ Situation : fiancé (mais il n'aime pas la malheureuse élue)

 poussières ¬ (( seol kibum )) | Mar 13 Juin - 14:44



629 words
#ca8f8f

kibum & hyunwoo




 
 
 



— l’esprit en ((vrac))
les remords qu’il a noyé doucement dans un verre de whisky ou bien de ((cognac))
simplement parce que hyunwoo il a l’mal du pays ((et des océans))
qu’il se sent incompris et totalement ((impuissant))
il a tant de choses à dire
(et à crier)
tant de choses à maudire
(et à calomnier)
hyunwoo c’est un trop plein de colère
qui frappe qui tonne comme le
t o n n e r r e
hyunwoo il a de la haine à revendre
dans un fracas
des mots épicés au cumin à la cannelle et même à la coriandre
qui menacent de voler en éclats
hyunwoo c’est une bombe
h u m a i n e
hyunwoo il tangue sur le fil menace de s’écraser dans le vide sans
p e i n e
il est fatigué de fuir fatigué de se cacher
il voudrait être un peu moins lâche
un peu plus brave guerrier
(un peu comme toi)
qui s’élève contre le monde entier
(tu n’as pas peur)
ou bien tu sais le camoufler

(((( apprends moi kibum ))))

apprends lui les douces mélodies
apprends lui les nouvelles harmonies
qui maintiennent ton coeur en vie
(il t’admire tu sais ?)
tu es le nouveau
h é r o s
celui dont le paquebot n’a pas encore sombré dans les
e a u x
profondes des tourments
(ou peut-être que si)
(depuis le temps qu’il a disparu des radars qu’il a sombré dans l’océan)
(peut-être que tu as décidé de le rejoindre)

(il ne te le pardonnerait pas)

hyunwoo s’est confondu dans la brume
dans une pointe d’amertume
te laissant sans nouvelle
(mauvaise habitude)
bien que ce soit pour te protéger toi
celui qu’on appellerai un
a m i
(il n’a jamais vraiment compris cette appellation)
(car ça sonnait plus comme une malédiction)

sauf que hyunwoo
il décide de rompre les règles
hyunwoo sans aucune gêne il apparait dans cette boutique de musique intemporelle
sans doute prêt à subir ton courroux
(après tout il t’a un peu abandonné)
il laisse ses doigts courir le long de ces instruments vieux mais encore en parfaite santé
(ils sonneraient si bien entre vos mains habiles)
caresse doucement la pochette élimée
de quelques vinyles entassées
sous une couche de poussière
hume un peu cette odeur de vieux
de renfermé
cette odeur de mégots
et d’un sablier pratiquement écoulé
(mais ce n’est pas encore terminé)
ses pieds dorés
(presque divins s’il écoutait son père)
foulant ce tapis usé
(jusqu’à la corne)
ses mains dans les poches de son blouson
(et une mine aussi triste que le requiem d’un violon)

tu lui as manqué tu sais kibum
tes mots tes rires et chacun de tes dires
ta personne dans son intégralité
(et chaque fois que tu l’as réconforté)

il lève les yeux vers toi
te regarde derrière le comptoir
(tu ne l’as pas vu)
(avec ton casque sur tes oreilles)
il attrape un cd
au hasard dans la pile des musiques oubliées
hyunwoo il sait pas encore
ce qu’il va bien pouvoir te dire ou te raconter
hyunwoo il est bourré de remords
et d’un tas d’autres trucs qu’il aimerait effacer
ses yeux ayant décrit maintes fois en secret
de long styx sur ses joues sur lesquels circulaient
les corbillards de ses regrets
(et il vient poser juste sous ton nez le dernier album d’un artiste mort après s’être enfilé
un peu trop de ces paradis artificiels auxquels tu ne t’es jamais laissé tenté)

ton visage se redresse
(tu le regarde)
et ses lèvres se contorsionnent avec maladresse
dans un sourire qui se veut rassuré
mais laissent tristement apparaître tes prunelles désolées
encombrant ton visage porcelaine complètement amoché
(par toutes ces choses que tu n’as pas pu empêcher)

salut.


il n’a pas le droit de flancher.




ces quelques grains de ((poussière)) qui s'étalent sur notre amitié

BY MITZI








외로움

Revenir en haut Aller en bas
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur http://w-daegu.bbfr.net/t1375-adrenaline-in-my-veins-kibum
avatar
♢ Messages : 341 ♢ Arrivée : 12/05/2017 ♢ Pseudo : - ♢ Wons : 1057 ♢ Avatar : hoseok. ♢ Crédits : karma. ♡

♢ Occupation : disquaire dans une boutique vintage.
♢ Age : 24 ans, fleur de l'âge et tout le tralala.
♢ Situation : coeur de muse dévoré par l'artiste insatiable.
♢ Yours :


you're a 'rolling-stone' boy. 'never-sleep-alone' boy. 'got-a-million-numbers-and-they're-filling-up-your-phone' boy. i'm off the deep end, sleep in all night through the weekend. saying that i love him, but i know i'm gonna leave him.

(go namjoon, jacobs seulki)


 poussières ¬ (( seol kibum )) | Jeu 15 Juin - 16:32

poussières
hyunwoo & kibum (icons by solsken)


plus de nouvelles, ça termine à la poubelle. plus de nouvelle. plus rien. rien que du rien. rien que du rien dans du rien, dans un foutu rien de ravin. rien qui tape dans la catin. rien. et rien. et depuis des mois. et depuis. depuis. ça se compte comme les gouttes qui se maravent sur la fenêtre, ça se compte comme le café qui dégouline dans une tasse. ça se compte. puis ça se zappe, ça se laisse, ça s'ignore, ça se craquèle sans avoir de quoi faire la belle. kibum il se tait. kibum il a abandonné et maintenant, tout de suite, le cul posé sur le comptoir, il a la sensation qu'on se fout de sa gueule, qu'on rigole de lui au plus haut du panthéon, que zeus se tape une grosse barre en faisant sonner ses orages de ravage. y'a le pincement de lèvre inférieure, tout qui se retourne à l'intérieur, le monde qui se traîne sur ses épaules, la tachycardie qui le frôle. y'a le salut qui vient des limbes. y'a hyunwoo.
y'a le silence.
silence.
cadence.
décadence. ça travaille en lui, ça tombe, ça le tire vers le plafond pour lui écraser le crâne sans préavis. il avale difficilement sa salive. il aurait préféré un appel, il aurait préféré que ça arrive. il aurait mieux fait de pas le voir, de pas lui sourire, de pas tout lui dire, de pas faire claquer la guitare quand il se faisait tard.
de pas. le mettre.
si bien.
de pas le considérer, de pas un tant soit peu l'aduler. ça se crispe, ça se coince, ça s'arrête à l'intérieur, c'est rouillé et ça dégueule de rancoeur. il voudrait lui faire un doigt d'honneur, lui coller la paume à la face pour qu'il se ramasse. pas le courage d'étirer la bouche, ça demande de l'exercice, ça demande des spécificités - de celles qu'il est pas prêt à lui donner.
- bonjour. inspiration profonde, hécatombe dans ses artères qui pourraient se traîner parterre. il tend la main dans l'air, attend qu'il lui file le cd, pas prêt à regarder ailleurs - vieille branche qui se confronte comme des lions dans un colisée. quelque part, il se fait violence pour oser l'ignorer. y'a des tas de questions, du genre pourquoi t'as fait ça, du genre pourquoi t'es un enfoiré, du genre pourquoi tu t'es tiré. y s'tait, kibum. l'indifférence, c'est sa plus grande science.
- vous avez trouvé c'qui vous fallait ?
ouais, c'est ça.





SUICIDE SOCIAL ✧ fini d'être une photocopie, finies la monotonie, la lobotomie. aujourd'hui je mettrai ni ma chemise ni ma cravate, je donnerai pas la patte.
Revenir en haut Aller en bas
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur http://w-daegu.bbfr.net/t1555-l-absinthe-coulant-dans-tes-veines
avatar
♢ Messages : 223 ♢ Arrivée : 10/06/2017 ♢ Pseudo : sial ♢ Wons : 740 ♢ Avatar : jeon wonwoo { seventeen ♢ Crédits : sial { signa – skate vibe chaton { avatar

♢ Occupation : étudiant en économie modèle du genre premier de la classe – héritier d'une grande entreprise
♢ Age : 22 y.o
♢ Situation : fiancé (mais il n'aime pas la malheureuse élue)

 poussières ¬ (( seol kibum )) | Sam 17 Juin - 16:47



338 words
#ca8f8f

kibum & hyunwoo





—  il y a comme cette appréhension
cette hésitation étrange dans son coeur
parce qu’entre vous il n’y a jamais eu
l’ombre d’un doute
cette peur de commettre une erreur
vous deux ça a toujours été si fluide si limpide
et c’est bien ça qui lui plaisait à hyunwoo
pas d’or
pas d’argent
(ni de diamants)
pas de billets verts comme vêtements
pas de pierres précieuses à la place de vos regards juste vous
vous et vos maladies du coeur du corps de l’esprit
vous et vos aspérités vos difficultés et tout ce qui fait que vous étiez amochés
(il aimait ça)
(et il n’en a pas eu le droit)
((((merci papa))))

sa main tremble légèrement
se crispe autour du carton musical
tandis que dans un bonjour tu le salues
(beaucoup trop formel)
et lui il ne sait pas quoi dire

(j’voulais pas)
(toi et moi ça devait pas avoir lieu, enfin c’est ce qu’ils disent)
(j’ai besoin d’air)
(prête moi ta guitare)
(tu veux un café ?)
(c’est quand ta pause ?)
(tu m’en veux ?)
(je suis revenu)
(comment tu vas ?)
(tu m’as manqué)
et puis
( d é s o l é )

aucun son ne s’extirpe d’entre ses lèvres
chacun de ses mots vient mourir dans sa gorge,  s’étouffe
et disparaissent dans un souffle

a-ah… oui…


il plonge un instant son regard dans le tien
et il peut voir une rancoeur à peine cachée
qui vient le percuter de plein fouet

enfin non. en fait je sais même pas qui c’est ce mec mais je…


hyunwoo
il a jamais été doué avec les mots
il sait pas les rendre doux
il semblent tous écorchés dans sa bouche tous un peu bateaux
(il y peut rien hyunwoo)

j’ai pas trouvé ce qu’il me faut.


il regarde toujours
tes deux orbes brillantes
tes deux prunelles scintillantes
(il les aime tu sais)
(tellement)

ce qu’il me faut c’est…


juste une fois
il devrait peut être essayer
de créer la même harmonie dans sa voix
que celle lorsque vous chantiez

ton sourire, kibum.


t'es qu'un enfoiré, hyunwoo.




cette envie d'effacer toute cette ((poussière))

BY MITZI








외로움

Revenir en haut Aller en bas
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur http://w-daegu.bbfr.net/t1375-adrenaline-in-my-veins-kibum
avatar
♢ Messages : 341 ♢ Arrivée : 12/05/2017 ♢ Pseudo : - ♢ Wons : 1057 ♢ Avatar : hoseok. ♢ Crédits : karma. ♡

♢ Occupation : disquaire dans une boutique vintage.
♢ Age : 24 ans, fleur de l'âge et tout le tralala.
♢ Situation : coeur de muse dévoré par l'artiste insatiable.
♢ Yours :


you're a 'rolling-stone' boy. 'never-sleep-alone' boy. 'got-a-million-numbers-and-they're-filling-up-your-phone' boy. i'm off the deep end, sleep in all night through the weekend. saying that i love him, but i know i'm gonna leave him.

(go namjoon, jacobs seulki)


 poussières ¬ (( seol kibum )) | Sam 24 Juin - 16:44

poussières
hyunwoo & kibum (icons by solsken)


y revient comme une fleur. une foutue fleur glissée au bout d'un fusil, prêt à lui tirer dans la gueule. ça lui fait un peu l'effet d'une balle qui crépite, qui craquèle ses os et sort de l'autre côté, emportant sa cervelle avec. ça le crispe, ça l'angoisse, ça le rend un peu malade aussi. mais kibum il veut pas perdre cette bataille, il veut pas tomber le premier dans cette histoire. trop de rancoeur sans doute. trop d'amertume peut-être. beaucoup de tristesse entre autre. il l'écoute sans trop l'écouter, il voudrait lui dire de se taire et en même temps jamais s'arrêter de causer. faut dire que hyunwoo chantonnait bien, faut dire qu'il écoutait bien aussi. faut dire qu'il était un bon pote. était. était comme avant. est plus comme maintenant. il voudrait juste encaisser, qu'il reparte de là où il était. que ça lui refasse cette disparition, comme.
houdini.
houdini et hyunwoo ça peut se ressembler s'il s'emmerde à assez bidouiller. des menteurs. des distributeurs d'illusions diverses, variées, sans lapin dans le chapeau pour l'un et sans richesses pour l'autre. inspiration profonde, il retient une vague toux, la coince dans la paume de sa main. il parle de sourire. il parle de récupérer ça. de l'acheter s'il le pouvait. ça lui fait rouler des iris comme on lance une pierre dans l'eau, ça coule au fond, ça traîne dans les abysses.
- t'as raté l'coche je crois. sourcils encore froncés, il essaie de se donner un air plus dur, un air plus froid, un air plus digne d'un méchant de série. l'enfoiré là, qui traîne toujours au fond mais dont on sait qu'il va faire des ravages. celui dont on se doutait de rien. qui regardait juste le monde avec une vision différente. il sait pas quoi faire comme coup. il sait pas s'il a envie de rire ou pleurer, un peu des deux, un peu de l'hystérie pourquoi pas. j'sais plus comment on fait je t'avouerais. haussement d'épaules, pincement dans le myocarde qui se rétrécit à mesure que les mois s'écoulent, qui pompe son énergie et la relâche dans son arbre de douleur personnel aux pommes pourries. j'sais pas quels muscles utiliser, tu sais. pour bien que ça se voit, pour bien que ça se tire, en croissant d'lune. le sourire de base.
il l'a arraché au passage.
reste que la mâchoire bien visible, bien blanche, bien osseuse et ses dents alignées. le bonheur qui se lit pas, le bonheur simple qui veut pas. un peu comme un frère qu'aurait poignardé l'autre sans raisons.
- on va dire que j'suis con et aigri. c'est mieux que l'oubli.
que j't'ai oublié,
ou quelque chose comme ça.





SUICIDE SOCIAL ✧ fini d'être une photocopie, finies la monotonie, la lobotomie. aujourd'hui je mettrai ni ma chemise ni ma cravate, je donnerai pas la patte.
Revenir en haut Aller en bas
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur http://w-daegu.bbfr.net/t1555-l-absinthe-coulant-dans-tes-veines
avatar
♢ Messages : 223 ♢ Arrivée : 10/06/2017 ♢ Pseudo : sial ♢ Wons : 740 ♢ Avatar : jeon wonwoo { seventeen ♢ Crédits : sial { signa – skate vibe chaton { avatar

♢ Occupation : étudiant en économie modèle du genre premier de la classe – héritier d'une grande entreprise
♢ Age : 22 y.o
♢ Situation : fiancé (mais il n'aime pas la malheureuse élue)

 poussières ¬ (( seol kibum )) | Dim 25 Juin - 23:12



458 words
#ca8f8f

kibum & hyunwoo






— hyunwoo il contemple l’étendue des dégâts
il contemple ce corps dévoré
perforé par une maladie qui le rattrape pas à pas
hyunwoo il pourrait presque tracer de ses doigts les veines bleutées
qui circulent en réseau sous ta peau blanchâtre
presque translucide
frappée par une destinée tragique
hyunwoo il dessine de ses yeux les creux
les bosses formées par des os qui viennent comme bouffer ton être tout entier
celui d’une jeunesse avortée
(dieu que la vie est injuste)
ce n’est pas de la pitié
juste ce sentiment ravagé
qui se décrit sur son visage et dans ses yeux
il ne comprend pas
comment ça peut t’arriver à toi
et pas aux autres
à tous ces connards qui peuplent la surface de la terre
(comme toi)

ses doigts se crispent légèrement autour du carton
tandis que de tes mots tu viens lui signifier à quel point il a eu tord
de te laisser sans aucune raison
(il en avait une)
hyunwoo il a pas trop réfléchis
hyunwoo il débloque il devient complètement à la merci
d’un père obsessionnel
hyunwoo il est comme un gamin
devenu pantin
entre les doigts d’une personne qui devrait être son guide, son étoile
hyunwoo il formaté comme  une machine
il fonctionne à l’essence à l’huile
(à la gasoline)

j’sais pas ce que je devrais te dire…


de toute façon il sait jamais rien
il est un gosse paumé
au milieu d’un univers incertain

en fait si j’ai beaucoup de choses à te dire mais je suppose que t’as pas envie d’écouter un idiot comme moi.


il a le coeur qui tressaute un instant
le coeur qui sursaute
il menace d’exploser telle une
b o m b e   h u m a i n e
sous l’assaut de tes yeux tranchants comme des couteaux

t’entendre dire
que t’as oublié comment sourire
ça le blesse
parce qu’il se sent coupable
de ne pas être resté à tes côtés pour être certain que t’en sois toujours capable

je ne te crois pas.


il esquisse un léger sourire
tandis que les souvenirs défilent

toi, con et aigri ? depuis quand t’inverses les rôles comme ça ?


dans l’histoire t’es le mec doux
gentil
heureux
dans l’histoire t’es celui qui doit gagner
valeureux soldat
pour toi kibum
ça doit être comme un conte de fée
avec les gosses l’amour l’avenir et tous ces trucs là.

écoute kibum, j’voulais pas que ça se passe comme ça. j’ai joué au con, je sais, j’me suis cassé au moment où t’avais le plus besoin de moi.


la tête qui se baisse
et la tristesse qui vient s’abattre sur ses épaules dans une vague gigantesque

aucune raison ne sera suffisante pour justifier ce que je fais alors juste… pardonne moi.


(accepte au moins ça)





cette envie d'effacer toute cette ((poussière))

BY MITZI








외로움

Revenir en haut Aller en bas
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur http://w-daegu.bbfr.net/t1375-adrenaline-in-my-veins-kibum
avatar
♢ Messages : 341 ♢ Arrivée : 12/05/2017 ♢ Pseudo : - ♢ Wons : 1057 ♢ Avatar : hoseok. ♢ Crédits : karma. ♡

♢ Occupation : disquaire dans une boutique vintage.
♢ Age : 24 ans, fleur de l'âge et tout le tralala.
♢ Situation : coeur de muse dévoré par l'artiste insatiable.
♢ Yours :


you're a 'rolling-stone' boy. 'never-sleep-alone' boy. 'got-a-million-numbers-and-they're-filling-up-your-phone' boy. i'm off the deep end, sleep in all night through the weekend. saying that i love him, but i know i'm gonna leave him.

(go namjoon, jacobs seulki)


 poussières ¬ (( seol kibum )) | Lun 3 Juil - 22:59

poussières
hyunwoo & kibum (icons by solsken)


hyunwoo c'était croire. hyunwoo c'était un peu d'espoir. hyunwoo c'était se dire que le lendemain allait arriver, sans la peur de plus percevoir le soleil se coucher. hyunwoo c'était la banalité manquante sur son échelle tressaillante. c'était pas ce qui lui permettait de toucher les étoiles, mais au moins de se dire qu'il allait y arriver. et il sait pas, il sait plus, ça lui colle le tournis dans le plus profond de son crâne. ça se mélange. il le déteste. il l'aime aussi, beaucoup. les heures passées à faire trembler la guitare, les heures passées à oublier les tares. pauvre coin de sourire qui se pointe, nostalgie de dernière heure qui vient gâcher sa mine déconfite. un peu d'éclat là où ça brille pas. et il parle, parle, parle, parce que dans le fond il a toujours été celui qui causait le plus des deux. kibum il aimait bien l'écouter, il aimait bien tendre l'oreille et se laisser porter, ou énerver, tout dépendait ce qu'il voulait bien lui vendre. il se lève de sa chaise, bien sur ses deux jambes, jette un coup d'oeil à sa collègue qui prendra la relève.
- viens. il peut pas lui laisser le choix. c'est pas le bon endroit pour une scène de ménage, c'est pas le bon endroit pour pleurer, gueuler, pour lui coller un pain bien mérité. il l'emmène à l'arrière, passe dans un couloir, ouvre une porte. ça se termine dans la rue, dans un coin un peu fermé du monde, y'a un autre mur juste en face. huis-clos de fortune. il la laisse bien ouverte, s'adosse au mur kibum - l'est fatigué.
épuisé.
pas capable de se battre.
- besoin ou pas besoin d'toi, y'a pas vraiment de seuil sur l'échelle de gravité. il peut même pas se contenter de s'en marrer. c'est pas le moment, pas l'instant. c'est pas le deuil qui laisse passer des gloussements gênants. c'est juste.
silence.
ça vaut mieux.
- donc on fait pouce et paf on arrête ? on est où là ? il veut le serrer dans ses bras, il veut lui dire t'inquiètes ça ira, il veut lui promettre le nirvana. il peut pas faire tout ça. c'est même pas le cancer qui se la joue à faire la salsa, c'est la rage qui veut la faire marie couche-toi là. rien. PUTAIN HYUNWOO. RIEN. R. I. E. N. QUE DALLE. pis ça dégage ses bronches d'un coup, ça se lance comme des flammes sur un château de contes de fées. ça ravage. ça laisse des larmes au passage. il serre les poings, tape nerveusement du pied.
- comme si j'existais pas, comme si j'étais pas là. alors j'sais qu'on est tous des foutues ombres dans la vie de chacun, tous hein, y'a pas d'exceptions, on serait quoi sinon ? un temps. c'était.. pas juste woo. ça l'est toujours pas. baisse d'un ton, redescend, son regard se perd ailleurs, sur un point invisible au sol, une vieille flaque de flotte - ou de pisse, ou de bière renversée. il canalise, il cadenasse.
- arrivé c'qui est arrivé. basta. j'te dois rien, tu m'dois rien.
ça vaut mieux comme ça.





SUICIDE SOCIAL ✧ fini d'être une photocopie, finies la monotonie, la lobotomie. aujourd'hui je mettrai ni ma chemise ni ma cravate, je donnerai pas la patte.
Revenir en haut Aller en bas
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur http://w-daegu.bbfr.net/t1555-l-absinthe-coulant-dans-tes-veines
avatar
♢ Messages : 223 ♢ Arrivée : 10/06/2017 ♢ Pseudo : sial ♢ Wons : 740 ♢ Avatar : jeon wonwoo { seventeen ♢ Crédits : sial { signa – skate vibe chaton { avatar

♢ Occupation : étudiant en économie modèle du genre premier de la classe – héritier d'une grande entreprise
♢ Age : 22 y.o
♢ Situation : fiancé (mais il n'aime pas la malheureuse élue)

 poussières ¬ (( seol kibum )) | Jeu 20 Juil - 22:30



727 words
#ca8f8f

kibum & hyunwoo






— hyunwoo il a des cailloux dans les chaussures
qui lui coupent la plante des pieds
qui l’entaillent un peu plus à chaque foulée
hyunwoo il a le coeur plein de coutures
des points de sutures arrachés
hyunwoo il a pas d’excuses
et tellement de regrets

kibum
t’es ce genre de
d o m m a g e   c o l l a t é r a l
d’après papa
ce genre de gars sur lequel
il n’a pas le droit de se retourner
(et encore de moins de se lier)
hyunwoo il a une putain de fermeture
qui lui entrave la bouche
qu’il a réussi à ôter
à coups de clopes et de vodka
(merci nam d’avoir été là)

maintenant il ne peut qu’observer les dégâts
qu’observer ton corps usé troué percé par la maladie
les traitements
et les larmes sûrement
il observe tes deux orbes vides
(ou peut être légèrement réanimées ?)
en tout cas ce n’est (plus)
grâce à hyunwoo
(amitié supprimée)
par la distance par l’ignorance
par les lettres oubliées
par les mots non dits pas mêmes murmurés
par les notes de musique suspendues
et maintenant bien trop éloignée pour retentir encore dans l’antre de tes oreilles saignées
par les chiffres par les termes un peu compliqués
même pour un gars de vingt-deux années
(ça parle d’argent de marchés de compétition de taux et de totaux et de tous ces trucs si codifiés)

alors
il te regarde
t’évertuer
crier
animer ton coeur d’une haine bien méritée
il te regarde vider ses poumons l’abattre le cribler de
b a l l e s
(hyunwoo il a déjà le corps troué)
hyunwoo
il a envie de tout recommencer
hyunwoo il voudrait que tu lui dises que ça va aller
hyunwoo il a besoin d’un peu de facilité de quelqu’un qui lui demande pas de comptes (il est déjà tellement endettés) huynwoo il sait qu’il doit récolter ce qu’il a semé mais pourtant il voudrait juste que tu lui dises
« c’est ok »

tu ne le fais pas
tu ne le veux pas
tu te refuses à tout ça
et tes mots
devenues lames
pourfendent son être
sans état d’âme
(après tout tu penses que hyunwoo aussi il en avait pas lorsqu’il est parti)
lorsqu’il a fait une croix
et lorsqu’il a ôté cette dernière
avec cette aura guerrière
(contre son père)
qu’il n’a jamais eu auparavant

dans ce monde rien n’est juste kibum.


il est dur
il est plus
solide qu’une roche
il est prêt à te
b l e s s e r
pour venir
p a n s e r
chacune de tes plaies

le rang l’argent la maladie et tout ce qui nous tombe sur le coin de la gueule… rien n’est juste. et c’est pas nouveau.


il déglutit
il
souffre lui aussi

j’suis parti mais ce qui compte c’est que je sois revenu non ? ça sert à rien de m’expliquer, de me justifier parce qu’au fond rien de ce que je pourrais dire pourra changer la donne mais…


la voix qui se baisse
les pensées qui se perdent
les doigts qui retiennent le collier
pour se défaire de la laisse
qui l’enserre qui le retient
p r i s o n n i e r

laisse moi être égoïste. laisse moi être un connard. laisse moi être un profiteur. laisse moi revenir.


soupir
main qui passe sur ses yeux
(dans ses cheveux)
derniers
a v e u x

crois le ou non t’étais important. tu l’es toujours. à ce moment là j’étais encore paumé et… j’sais pas il y a un mec sorti de nulle part qui vient juste de me réveiller.


tu sais ce que ça fait
d’être pris au piège
dans un cauchemar
boucle éternelle
sans aucun phare
(pas de repères)
boussole complètement folle
et toi t’es dans la misère
(tu le sais, kibum)

alors je vais faire en sorte que tu me doives quelque chose, ou que je te dois quelque chose, parce que je déteste les dettes et je peux pas accepter que nous deux c’est du passé.


il plante son regard dans le tien
hyunwoo
complètement timbré
perdu
pour le meilleur et pour le pire
pour lui ça a toujours été
du pareil au même
(un montre maquillé)

j’en ai rien à foutre de ce que tu pourras dire ça me fera pas changer d’avis.


(il est maudit)



cette envie d'effacer toute cette ((poussière))

BY MITZI








외로움

Revenir en haut Aller en bas
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur http://w-daegu.bbfr.net/t1375-adrenaline-in-my-veins-kibum
avatar
♢ Messages : 341 ♢ Arrivée : 12/05/2017 ♢ Pseudo : - ♢ Wons : 1057 ♢ Avatar : hoseok. ♢ Crédits : karma. ♡

♢ Occupation : disquaire dans une boutique vintage.
♢ Age : 24 ans, fleur de l'âge et tout le tralala.
♢ Situation : coeur de muse dévoré par l'artiste insatiable.
♢ Yours :


you're a 'rolling-stone' boy. 'never-sleep-alone' boy. 'got-a-million-numbers-and-they're-filling-up-your-phone' boy. i'm off the deep end, sleep in all night through the weekend. saying that i love him, but i know i'm gonna leave him.

(go namjoon, jacobs seulki)


 poussières ¬ (( seol kibum )) | Mer 23 Aoû - 23:31

poussières
hyunwoo & kibum (icons by solsken)


pas pris au sérieux. kibum comme un éclat de rire trop vieux, tellement ancien qu'il vaut pas plus que le corps rongé par les vers d'un chien. kibum qui ose, kibum qui gueule, kibum qui dégueule et qui fait presque un signe de la croix face au démon revenu de l'au-delà. puis le silence, l'envie de se tirer, non pas recommencer, juste filer à la volette sans avoir à gaspiller son énergie pour des clopinettes. kibum qui se tait, qui fait face, qui reste droit sans courber l'échine pour une fois - qui le refuse, qui veut l'honneur qui lui a été volée, celle piquée autour d'un silence sans adieux définitifs, d'un silence aux tentatives dépitées de (re)souder. tentative échouée. mission loupée. déception intense qui l'attaque en plein estomac, qui tord tout ça et en fait qu'un gros tas. kibum qui inspire profondément et qui se referme aussi subitement, un animal qu'on aurait giflé trop souvent - assez pour que maintenant il sorte les dents. puis hyunwoo qui se met à déballer sa science, ses généralités qui tellement immenses qu'elles pourraient combler l'univers entier. hyunwoo qui déblaie l'optimiste d'une main sans honte, sans gênes et sans bavures. hyunwoo qui s'en carre de ce qui a pu se faire, puisqu'il le dit si bien, être égoïste ça a fait partie de son chemin. pincement de lèvre inférieure qui se dévore, se dévore tellement qu'il en arrache la peau morte et se met à saigner, tellement qu'il en passe le dos de quelques doigts pour tout effacer - le seul qui aura eu raison de faire pisser un peu de rouge. mots qui viennent, mots qui partent, une ritournelle qui fait plus sens dans sa tête, qui y'a quelques mois encore hantait ses pensées, une mélodie agréable sur laquelle il voulait bien danser - kibum l'infecte artiste qui sait tout juste aligner deux pas, même simplifiés.
soupir, kibum l'éternel fatigué.
- putain mais c'est quoi ton problème. rage qu'il se donne plus la peine d'étouffer, qui retombe sur la seule victime qu'il a pu trouver - un petit malheur de circonstances, là le mauvais jour, à la mauvaise heure, au mauvais endroit, la mauvaise année, jusqu'à la seconde où tout aurait pu être évité. bombe nucléaire lâchée, prête à ravager tout un village et y laisser des ravages - déformations en veux-tu en voilà, son freakshow signé seol. rien n'est juste, sans déconner ? arrête tes phrases génériques, on s'croirait dans un vieux feuilleton à la con à la morale encore plus conne que l'histoire. la vulgarité plus criante cette fois, qui s'incrustait parfois sans pour autant surprendre. cette fois-ci, elle témoigne de ce qui va pas, de ce coeur qui menace de le lâcher, juste là. mais l'geste est louable, même si tu fais qu'prêcher un converti. éclat de rire sec qui vient raviver la petite plaie sur laquelle il passe le bout de sa langue, oeillade vers le ciel qui peut pas lui tomber dessus - ou lui envoyer un signe. ses mains qui bougent, qui tombent dans les poches de son pantalon, pas loin de demander une pause dans cette guerre frauduleuse - éreintante, pas assez cependant, à pas comprendre ce qui l'empêche de lui coller ses phalanges en pleine figure.
- m'prends pas pour un con. tu peux m'prendre pour c'que tu veux, j'm'en cogne. mais juste pas pour un con. kibum qui se sent comme une femme au foyer délaissée par l'indigne mari parti fricoter ailleurs, dans des plus jeunes jupes, dans des gloussements plus agréables - des simples d'esprits. kibum qui voudrait exploser de rire sous les propos, qui voudrait juste revenir à l'arrière de la boutique avec lui, jouer quelques accords, s'enfiler quelques verres. des explications, c'est tout c'que j'veux. pourquoi. un pourquoi qui vient du fond des entrailles, un pourquoi qui voudrait se taxer pour tous, un pourquoi cette vie, cette chienne qui le tire par le collier, qui l'attrape pour l'étrangler - qu'elle tire encore, elle va finir par y arriver. tu prends, tu laisses, ça t'concerne. un instant. répétition sur une autre intonation. laisse moi être un connard. à armes égales.





SUICIDE SOCIAL ✧ fini d'être une photocopie, finies la monotonie, la lobotomie. aujourd'hui je mettrai ni ma chemise ni ma cravate, je donnerai pas la patte.
Revenir en haut Aller en bas
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur http://w-daegu.bbfr.net/t1555-l-absinthe-coulant-dans-tes-veines
avatar
♢ Messages : 223 ♢ Arrivée : 10/06/2017 ♢ Pseudo : sial ♢ Wons : 740 ♢ Avatar : jeon wonwoo { seventeen ♢ Crédits : sial { signa – skate vibe chaton { avatar

♢ Occupation : étudiant en économie modèle du genre premier de la classe – héritier d'une grande entreprise
♢ Age : 22 y.o
♢ Situation : fiancé (mais il n'aime pas la malheureuse élue)

 poussières ¬ (( seol kibum )) | Lun 18 Sep - 14:27



727 words
#ca8f8f

kibum & hyunwoo






— faudrait s’excuser ;
c’est ça, faudrait s’excuser
faudrait demander pardon
faudrait prier pour sa rédemption
faudrait que hyunwoo il se foute à genoux
mais fatigué d’être dans le poussière
il a décidé de rentrer en guerre
et ça kibum
tu le sais pas
tu l’ignores
tout cette pression qui jusqu’à aujourd’hui l’a laissé comme mort
pauvre esclave
pris dans des entraves ;
revenir vers toi
c’était faire le choix
de se prendre le revers de la médaille
qu’il est censé porter autour de son cou
déjà lourd de trophées.

hyunwoo devenu animal de parade
hyunwoo à la conscience bien crade
hyunwoo qui devrait être plus doux
contraste entre vos existences ; lui qui n’a eu que peu de remous
mais il se répète
sans cesse
que tout le monde a ses démons ;

pardon
pardon
pardon
je ne m’excuserai pas

de la rage de la colère
un éclat de haine
il s’en fout il prend tout
faut’ se nourrir à coups d’émotions
pour être sûr de pas en mourir
— alors vas-y, matraque le, kibum.
matraque le de tes mots ;
qui ne peuvent pas être plus lourds que le fardeau
qu’il porte déjà

—— faut pas faut pas ————
s’arrête de respirer

t’as les paroles qui cognent ; t’as les sons qui font que ça cartonne
à l’intérieur
tête à queue dérapage
(putain de carnage)
les pneus qui crissent le palpitant qui manque un arrêt
faut que ça bouge faut que ça tourne
amertume jamais camouflée qui s’écoule sur sa peau de damnée
kibum
t’es capable
de comprendre
n’est-ce pas

et tu réclames des explications ;
comme beaucoup avant toi
t’es pas l’premier, tu seras pas le dernier
à vouloir le tenir par le col
à vouloir que son coeur se décolle
qu’il finisse sur le sol comme le tien
que tu puisses le piétiner pour te faire du bien
(il sait ce que ça fait hyunwoo)
se venger.
hurler.
crier qu’t’es pas le seul à être blessé.
(et ça lui va, à hyunwoo)
fais donc.
révolte toi.
ne le laisse juste
pas.

j’en ai rien à foutre que tu sois un connard.

t’es quelque chose
toi
au moins
tu sais c’que ça fait d’être vide et pas serein ?
tu sais c’que ça fait d’être qu’un putain de pantin ?

[color=#ca8f8f]c’est mieux que rien ; j’ai pas remporté la partie mais au moins j’peux continuer de jouer.

tu l’as pas rembarré
tu l’as pas contre-carré
tu l’as pas envoyé valser
comme un vieux paquet de cartes usé
tout corné
dont on ne veut plus ; qu’est bon qu’à jeter.

[center][b]tu veux que je t’explique quoi kibum ? pourquoi j’me suis cassé ? pourquoi du jour au lendemain j’ai claqué la porte, que j’me suis plus pointé ?

ouvre
les
yeux
k i b u m
OUVRE TES PUTAINS D’YEUX

réfléchis deux secondes ; ça saute pas aux yeux ?

la chemise
blanche
(faux immaculé)
la rolex
le pantalon trop bien repassé
les cheveux encore en bataille parce qu’il est pas encore
officiellement condamné

alors laisse moi t’éclairer.

laisse le
te dire
ce que ça fait
que de pas pouvoir exister

un gosse de riche qui traîne avec le disquaire du coin, dans les quartiers populaires, c’est pas dingue comme image.

éclat de rire
(horreur)

trouves moi débile, j’m’en fous. n’empêche que le père derrière, il est loin d’être con.

(resserrer les chaînes)
jusqu’à ce que ça lui cisaille les poignets

alors kibum ? tu t’attendais à celle là ? l’histoire du mouton qui suit le troupeau ? du clébard qui courbe l’échine et qui s’assoit aux pieds de son maître ?

il voudrait
en
mourir

sourire.
nouveau tour de manège
(des conneries des conneries)

j’vais te dire ; suffirait de me siffler pour que je rapplique.

s’endormir
pour ne pas voir
ce qu’on déteste.

elle est belle la vérité, hein ? mais tu le feras pas.

le doigt pointé contre ton torse
ça accuse et ça désamorce
la bombe secrète
qui menace d’imploser
à l’intérieur de vos corps amochés

t’es pas comme ça, kibum. tu me siffleras pas. pas ton genre.

il rigole
hyunwoo
dans sa propre hystérie

tu peux me dire que je débloque ; mais peu importe. lorsque le chien en a ras le bol de se faire battre, il finit par mordre.

murmure
à soi
même
pour
le
père

je vais le bouffer.




cette envie d'effacer toute cette ((poussière))

BY MITZI








외로움

Revenir en haut Aller en bas
 
poussières ¬ (( seol kibum ))
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
wassup daegu. :: DAEGU 대구 :: DONGSEONG-RO 동성로 :: Dongseong-ro-
Sauter vers: