Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

aidez-nous faire à décoller et promouvoir le forum en votant sur les topsites !
bienvenue sur wassup daegu, le forum a ouvert le 23/10/16 !
la partie histoire de la fiche de présentation est désormais obligatoire, mais totalement libre !
une fois que vous êtes validés, n'oubliez pas de remplir les champs de votre profil !
pensez à remplir votre fiche rps pour éviter d'être supprimés !
la version 10 a débarqué sur le forum le 20/07/17 ! ❅
bravo à seol kibum et wang hyunwoo, nos membres du mois
venez voir la maj par ici !
pour en savoir plus sur l'intrigue c'est parici !

Page 1 sur 1
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
more informations


 limitless (inho) | Dim 18 Juin - 13:28







Il a la main posée sur celle d’Inho. Ils sont seuls, loin des regards dans l’intimité que leur offre sa voiture. Alors il peut en profiter. Il ne lâche pas la main du jeune homme même quand il change de vitesse. Ils ont quitté le bal assez tardivement. Dehors, c’est déjà la nuit. Les rues un peu plus vides. Les gens sont surement dans des bars ou clubs pour profiter de la fin de semaine. Lui n’est pas friand pour ce genre d’endroits. De toute façon, il préfère ne pas finir avec des photos compromettantes de lui en ces lieux, simplement pour la future carrière de politicien (dirigeant du monde) à laquelle il se voue. Inho le compromet déjà bien assez comme ça. Quelle idée il a eu aussi. Il soupire, intérieurement. « Je vais t’emmener dans un endroit que j’aime…que…nous aimions beaucoup. » corrige-t-il, doux sourire sur les yeux. Il n’est pas certain qu’Inho y ait même déjà posé les pieds mais avant, mais tout est une bonne raison pour simuler la présence de souvenirs à deux, inexistants. « Peut-être que ça t’aidera à retrouver quelques flashs. » Il n’espère vraiment pas. Ce serait vraiment la dernière chose dont il a envie en ce moment. Inho qui retrouve la mémoire, encore plus dans une situation assez intime. Sua a du mal à empêcher une grimace de venir déformer les traits harmonieux de son visage. Ses doigts capturent ceux de son petit-ami. « Mais ne te force pas à te souvenir. J’apprécie ces nouveaux souvenirs qu’on se crée. » Voix rassurante et calme. Ils roulent une bonne demi-heure après, presque jusqu’à la sortie de la ville. Coin un peu paumé. Il y’a une enseigne devant eux et juste deux ou trois voitures. C’est un petit dinner de style américain, pas très connu mais la nourriture est bonne. Sua y allait souvent en rendez-vous avec son ancien petit-ami, c’est le genre de coin où il ne craint pas de rencontrer des gens qu’ils connaissent. Il ne se rend pas compte au final qu’il fait découvrir une réelle partie de lui à Inho. Il gare la voiture et ils se dirigent vers l’intérieur. « Leurs burgers sont super bons. » fait-il simplement remarquer, sa main posée sur le bas du dos d’Inho dans un geste presque possessif. Ils rentrent à l’intérieur. Sua fait un petit signe au cuisinier qu’on aperçoit facilement avant qu’ils n’aillent prendre place dans un coin du dinner.






p a r a d i s e  l o s t
Don’t believe in it, all other words that aren’t my voice they are lies. All set to shake you up. They’re making up a story so that they can control you and me
Revenir en haut Aller en bas
staff of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur http://w-daegu.bbfr.net/t1146-maybe-there-s-h-u-n-g-e-r-in-my-bl
avatar
more informations


 limitless (inho) | Mer 21 Juin - 14:02



Sua, il est grand, beau et fort. Il lui fait tourner la tête, lui offre des regards tendres et des mots tout doux. Insu, il craque. Chaque jour un peu plus, il s'enfonce. Il se perd dans ce mensonge, l'apprécie plus qu'il ne le devrait. Il sourit bien trop aux paroles du brun. « Ça te dit qu’on aille ailleurs ? Juste toi et moi ? » Il acquiesce, il en crève d'envie. Peut-être qu'il le suivrait au bout du monde. Il faut dire que Sua, il est tout ce dont il avait jamais rêvé. C'est quelqu'un qui l'aime et cela même sans savoir qu'il n'est qu'un imposteur. Insu, il s'en veut parfois de lui mentir mais il n'a pas d'autre choix. Se trahir, c'est courir à sa perte. Il doit se taire, continuer à jouer cette comédie. Ce rôle auquel il s'attache de plus en plus, surtout à cause de Sua. Confusion des sentiments, il se laisse aller. Ils finissent dans la voiture de Sua. Siège passager et ses yeux dérivent sur le conducteur. Toujours la même remarque qu'il se fait. Il est beau. La naïveté des apparences, Insu est en plein dedans. Sua démarre mais il ne lâche pas sa main. Ils sont comme reliés, ensemble. Est-ce que c'est ça l'amour ? Insu, ça lui semble possible. Sua, c'est le premier qui le fait se sentir comme ça. Aimé, chéri. S'il disparaissait, lui il le verrait probablement. C'est aux antipodes de sa vie d'avant. Insu, il se demande parfois si les gens pensent à lui. Est-ce que sa famille adoptive se souvient de lui ? A t-il été si invisible que ça ? Les yeux d'Insu glissent sur le paysage. Rues relativement désertes. Après tout, le bal est un grand événement. C'est ce qu'on lui a raconté. S'il se perd à nouveau dans ses pensées, la voix de Sua le rattrape. Il sourit. Insu est curieux, il a envie de tout savoir. Sua parle de flashs, ironie du sort. Insu n'aura que des mensonges à inventer. « J'ai hâte. » Toujours ce sourire naïf au coin des lèvres. « Je ne le ferais pas alors. » Insu tourne la tête pour fixer Sua. « Moi aussi j'aime bien nos nouveaux souvenirs. » Surtout parce qu'ils sont vraiment à toi, pas volés à ton jumeau. La voiture ne s'arrête pas, la route continue. La sortie de la ville est presque là, le coin est désert. Ce n'est pas forcément rassurant mais Insu sait que Sua est là. Il se sent toujours protégé en sa présence, assez pour mettre son secret en péril. Peu de voitures, diner américain. Insu n'y est bien sûr jamais allé. Voiture garée, direction l'intérieur. Inho sourit à ses mots. « Je te crois. » Confiance aveugle, Insu est bien trop naïf. Il vit dans un rêve et compte bien y rester. Il sent la main de Sua dans le bas de son dos. ça ne le gêne pas. Ils rentrent et finissent par prendre place. Inho attrape une carte et commence à la lire tout en parlant. « Tu sais ce que tu prends ? » Ses yeux suivent les lignes, des noms de burgers. C'est parfois ambigu alors il se dit que Sua peut l'aider. « Qu'est-ce que je prenais avant ? » Avant, ça n'a jamais existé. Mensonge, mais chacun perpétue le sien. Inho finit par observer le décor. « C'est vraiment bien fait, je comprends qu'on y soit allés souvent. » Lui, il aime les choses simples. Là, c'est parfait. Cliché mais il aime. Il y a quelques autres couples. Bien sûr, il n'est pas sûr que Sua et lui aient l'apparence d'un couple. Sont-ils si visibles que ça ? Ils n'ont pas le droit d'être trop démonstratifs, pas vrai ? Alors qu'il tient la carte, Insu vient attraper les doigts de Sua. Geste caché, il n'a pas envie de le mettre mal à l'aise. Il a encore du mal à savoir où il se trouve, ce qu'il a le droit de faire ou non. Il joue avec tandis que ses yeux découvrent encore la carte et ses saveurs. « Tu as choisi ? » finit-il par demander. Douces caresses sur les doigts de Sua et ses yeux viennent se planter dans les siens. La carte leur offre un peu d'intimité mais ils devront s'en séparer.


Revenir en haut Aller en bas
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
more informations


 limitless (inho) | Dim 25 Juin - 2:39






Ils ont quitté le bal, juste tous les deux. Là-bas, il y’a trop de monde, trop de regards indiscrets. Et peut-être que Sua est un peu parano. Il connait ses penchants, ses préférences, mais ce n’est pas pour autant qu’il veut que tout le monde les connaisse aussi. C’est même le contraire, moins de gens au courant et mieux il se porte. S’il a forcé son ex petit-ami à garder leur relation sécrète alors qu’il l’aimait, ce n’est pas pour s’afficher ouvertement avec Inho. Inho qu’il n’aime même pas ? Il ne sait pas. Il commence à ressentir quelque chose, parfois. Quand Inho lui, il a envie que ça dure. Quand Inho pose sa tête sur son épaule et se blottit contre lui, il a envie de le bercer et le protéger. Alors que c’est un homme qui le dégoutait, en plus de lui foutre la trouille. Mais à chaque fois qu’il pose les yeux sur lui, il ne voit plus qu’un ange. Il ne sait pas comment ça pourrait être la même personne. Cela semble impossible. Pourtant Inho est là, tendre et doux. Sa main intimement liée à la sienne tout en conduisant. Environs de la ville, petit coin paumé mais mignon. Ils sont à l’abris de tout ici. Sua ne peut réellement avouer qu’il a surtout envie de pouvoir passer plus de temps avec Inho, réellement. Il aurait pu juste le ramener chez et partir. Mais il a envie de rester avec lui encore. Peut-être qu’il baisse les armes un peu devant Inho, après tout il est en train de l’emmener à un endroit qu’il aime réellement. Pourtant c’est venu naturellement. De plus, dans un coin aussi isolé, ils peuvent plus ou moins agir comme un couple. Il y’a souvent peu de gens et personne de leur entourage. Ça ouvre des opportunités. « Ils seront plus beaux que les anciens. » murmure-t-il en parlant de souvenirs inexistants. Il ramène lentement la main d’Inho à ses lèvres et y dépose un rapide baiser avant de se reconcentrer sur la route. Il garde son sourire. Sua donne l’image d’une eau paisible, intemporel. On aura beau y jeter des pierres, la surface ne remuera jamais. Comme si rien ne pouvait le troubler. Il a appris simplement contrôler un visage qu’il sait pouvoir être tellement expressif. Ils sont finalement à l’intérieur du dinner, assis dans un coin tranquille de la salle. Sua attrape la carte mais ne la regarde pas vraiment, ses yeux sont portés sur Inho. Même sous la lumière approximative de l’endroit, il reste beau. Sua a toujours su qu’il avait un truc pour les hommes en costume. Il se pince les lèvres mais sourit rapidement. « Hm, oui, je prends souvent la même chose. » Il pointe du doigt un burger avec des tranches d’avocats. Il hésite cependant à le prendre de nouveau. Ce burger, ce n’est pas avec l’ancien Inho qu’il le prenait, mais avec son ex petit-ami. Ce n’est pas équitable. Et il se demande pourquoi il commence à faire ce genre de comparaison. Il soupire discrètement. « Tu tenais tout le temps à changer de burger à chaque fois, tu voulais tout tester. Mais tu aimais beaucoup celui au champignon. » Pure invention. Encore une fois. Sua prend l’habitude, il teste son futur métier de politicien – menteur – sur Inho et il se dit déjà que son avenir sera prometteur. « Je suis heureux que tu aimes toujours. On reviendra souvent. » Leurs doigts se frôlent, geste volontaire d’Inho mais que Sua accepte avec plaisir. Ils se regardent et Sua lui sourit. Il hoche doucement des yeux et appellent le cuisinier. Il apprécie ce côté du dinner, le cuisinier s’occupe de tout, la cuisine et le service, étant le propriétaire des lieux. Il garde la main d’Inho dans la sienne. « Ici, on peut rester ainsi. » Voix tendre avant de se tourner vers le cuisinier et passer leur commande.







p a r a d i s e  l o s t
Don’t believe in it, all other words that aren’t my voice they are lies. All set to shake you up. They’re making up a story so that they can control you and me
Revenir en haut Aller en bas
staff of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur http://w-daegu.bbfr.net/t1146-maybe-there-s-h-u-n-g-e-r-in-my-bl
avatar
more informations


 limitless (inho) | Mer 28 Juin - 22:34



C'est tendre, doux. Insu est comme un enfant qu'on gâte. On l'emmène au restaurant. Même si c'est un diner, pour lui c'est déjà beaucoup. Avant, il n'avait pas droit aux restaurants. Lui, il passait directement au dessert. Et tout ça, ça se faisait sans trop qu'il comprenne ou ne cherche à l'empêcher. Insu, il a ce désir d'être aimé. Alors il a essayé de faire en sorte que ce soit le cas. Bien sûr, ce n'était pas le meilleur moyen mais c'était le seul qu'il avait. Quelque chose d'unique mais d'inévitable à son sens. Toujours est-il qu'avec Sua c'est différent. Il y autre chose. Ce n'est pas que physique vu qu'ils ne sont qu'à une étape relativement douce. Baisers et caresses, un peu plus mais rien d'extraordinaire. Insu sait que Sua le respecte, même si ce respect il le doit à un mensonge. Enfin pour lui, ça n'a pas d'importance. Du moins, pas en ce moment. Il parle, ne s'arrête pas. Questions et réflexions, il est enjoué. Heureux d'une certaine manière. La carte est grande, Insu mentionne le passé. Un passé qu'il n'a même pas connu. Ils sont deux menteurs réunis à la même table. Pourtant, Insu n'a pas l'impression de mentir en regardant Sua. Il a les papillons dans le ventre, les étoiles dans les yeux. « Je pense prendre celui-ci alors. » Son choix est fait. Il a envie de savoir ce que prenait son frère, ce qu'il aimait. Parfois, il se trouve à jalouser sa vie. Tout lui parait plus simple depuis qu'il joue ce rôle. Inho avait l'argent, la famille ou du moins quelque chose qui y ressemble. Plus important encore, il avait ce merveilleux petit-ami. Un prince charmant, digne des plus beaux contes de fées. Et tout ça, cette réussite, cette facilité Insu n'aurait jamais pu l'espérer. Lui, il a été laissé dans ce foyer. Enfant non désiré, jeté en pâture aux loups. Adopté par une femme cupide, ignoré. Il essayait pourtant de faire les choses bien. Il lui souriait, obéissait. Il était sage mais invisible. Ses sourires ? Naïfs et détestés par celle qui l'avait choisi. Il ne comprenait pas. Il avait besoin de cet amour mais on ne le lui donnait pas. Insu est allé le chercher. Pas auprès des bonnes personnes; certes. Sauf qu'aujourd'hui, il y a quelqu'un pour le combler. Sua, juste en face de lui. Et Insu il ne peut s'empêcher de sourire, de l'observer. Sua est inespéré. Leurs doigts se touchent, caresses à cacher. Ils doivent commander. Mais Sua, il change tout. Il lui sourit, Insu fond encore. Il appelle le cuisinier, Insu s'apprête à retirer sa main. Il ne voudrait pas se retrouver embarrassé. Mais là, c'est différent. Sua la garde en otage, prisonnière qui se laisse faire. Ici, on peut rester ainsi. L'esquisse peinte sur les lèvres d'Insu s'agrandit. La commande est passée. Le cuisinier disparaît et Insu laisse ses doigts parcourir la main de Sua. Il trace des lignes invisibles. C'est un gosse qui s'emballe pour un rien. « C'est bizarre de se tenir la main à moitié en public. » Il sourit de sourire, Insu le naïf. « Est-ce que c'est aussi pour ça qu'on venait là ? » Il continue de parler; de jouer avec la main de Sua. Et puis les plats arrivent. Finalement, l'attente n'a pas été interminable. Insu découvre le burger et il reste là à le contempler, toujours ce stupide accroché aux lèvres. « ça a l'air bon. » Ses yeux alternent entre le sandwich et Sua. Il ne sait pas quoi penser, il est juste heureux d'être là. Et puis, il y a comme un réflexe. Quelque chose qui s'impose. Il remarque de la sauce au coin de la bouche de Sua. Et c'est tout naturellement qu'il prend une serviette pour venir la lui essuyer. Comme les vrais couples. « La sauce t'allait bien mais tu es encore mieux sans. » Compliment déguisé, bien sûr Insu pourrait passer la soirée à parler de la beauté de Sua. De ses yeux troublants, de son sourire charmant, de ses lèvres tentatrices. Et puis aussi de son corps, les courbes, les muscles; l'homme sculpté au visage d'ange. Il est divin, il lui paraît presque irréel. œuvre d'art qui respire, inhale et exhale. La vie est étrange, à moins que ce ne soit ce qu'il ressent. « Personne ne sait pour nous ? » Il largue la bombe, dit ce qui lui passe par la tête. « Mes parents, ils ne sont pas trop d'accord avec ça non ? » Hésitation. Peut-être qu'Insu pose trop de questions suspectes. « Est-ce que tu es venu me voir...à l'hôpital, après l'accident ? » Mauvaise pente, il devrait se taire. « J'aurais vraiment voulu te retrouver plus tôt. » Un fait, burger disparu; il continue. Il vient croiser son regard. « Désolé d'avoir mis si longtemps. » Expression embarrassée. Insu, il aurait voulu retrouver cette mémoire inexistante un peu plus tôt, décrypter le schéma avant. « J'espère que tu ne m'en veux pas. Je compte bien me rattraper. » Et il continue de lui sourire. S'il le pense allié, il ignore être face à son pire ennemi. Il paiera pour les méfaits d'Inho.



Revenir en haut Aller en bas
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
more informations


 limitless (inho) | Dim 2 Juil - 12:48





Ils s’installent à une des tables du dinner. Isolée, peu de gens autour et ambiance intimiste, Sua trouve que c’est parfait pour un couple comme le sien. Il a parfaitement les moyens d’emmener son petit-ami dans un restaurant plus luxueux ou même le plus cher de toute la ville, les connexions de son père lui permettant rapidement de se trouver une table dans l’un d’eux. Et il le fera surement dans un futur proche. Mais être ici lui semble mieux pour ce soir en particulier, ambiance américaine qui se marie bien avec un fin de bal. Et ici, ils peuvent se permettre plus de choses. Sua n’a pas réellement a contrôlé ses gestes ou se surveiller, ou moins que dans un endroit plus chic et bondé où il risquerait en plus de rencontrer une connaissance à son paternel. Il préfère éviter les doutes et les questions inutiles, les regards étranges qui pourraient se poser sur deux garçons qui dinent presque romantiquement dans un restaurant hors-de-prix. Pas de risque inutile. Encore moins pour un homme dont il n’est même pas amoureux (de qui se moque-t-il en pensant cela. Inho, il s’y attache déjà). Alors il leur permet de garder leurs mains liées à cet endroit, prononcent doucement les mots. Il apprécie que Inho, à son tour, fasse attention aux apparences. Il s’amuse de le voir incertain parfois, hésitant au degré de proximité qu’ils peuvent se permettre devant les gens, comme s’il ne voulait pas lui causer de tort. Dans ces moments, Sua ne peut que le trouver adorable. D’ailleurs, ce qualificatif revient de plus en plus souvent. Le mot démon ou monstre n’existe plus quand il pense à Inho, et mon dieu, qu’il pense souvent à lui quand ils ne sont pas ensemble. Putain. Il observe leurs mains, puis le sourire d’Inho. Il a l’air heureux. Sua se sent étrange de rendre quelqu’un heureux, généralement, il est ignoble avec les gens, passant les nerfs de ses complexes d’enfants sur eux. Avec Inho, c’est différent, il rend ses pensées plus légères. Et il s’oublie, de plus en plus. Les doigts d’Inho jouent avec sa main, c’est agréable. « Je sais et je suis désolé qu’on ne puisse pas se le permettre plus souvent. » Il se demande si Inho a parfois envie de lui prendre le bras ou l’embrasser dans la rue, pas spécialement devant les gens, mais simplement dans un lieu public. Le vieil Inho n’aurait jamais cautionné ça. « Oui, ici on pouvait agir un peu plus comme un couple. » Il lui sourit doucement et serre une dernière fois la main d’Inho avant de la lâcher, les burgers sont arrivés. « Pas plus bon que toi. » lâche-t-il dans un rire malicieux pour le taquiner. Il aime le faire rougir, il est mignon. Il prend une bouchée de son burger, ça lui avait manqué. Le doigt d’Inho qui se pose sur la commissure de ses lèvres le surprend. Au final, c’est lui qui rougit de cette attention. Il sourit doucement et baisse les yeux. C’est étrange. « Merci. » Il continue à manger, prend quelques frites et écoute les paroles de son petit-ami. « Absolument personne, notre relation a toujours été notre secret. Tu as souvent jugé que c’était mieux pour mes études et la carrière que je veux faire. » Un politicien coréen gay, il ne manquerait que ça. Il ne fallait pas qu’Inho lâche le morceau par inadvertance un jour, alors il se complait à lui faire croire que ce secret venait de lui. Sua hoche négativement de la tête. « Je n’ai jamais rencontré tes parents avant, mais ils doivent être comme les miens. » Les parents de Sua préféreraient surement un fils mort à un fils gay, alors il préfère leur éviter de faire ce genre de choix en restant silencieux. Sua baisse les yeux tristement, mensonge à l’horizon. Juste un de nouveau. « Je suis venue à plusieurs reprises mais on ne m’a jamais laissé entrer parce que je n’étais pas lié à toi…même dire que j’étais ton petit-ami n’aurait rien changé. » Il se surprend souvent de la facilité avec laquelle il joue cette comédie. Il joue distraitement avec une frite du bout de sa fourchette. « Tu ne pouvais te souvenir alors ne sois pas désolé. Je t’aime et je suis heureux avec toi, c’est tout ce dont tu dois toujours te rappeler. » Sourire de prince charmant, pourtant Sua tient plus des sorcières des contes de fées. Sua prend la main d’Inho et la porte discrètement à ses lèvres avant de la reposer et prendre une dernière bouchée de son burger.





p a r a d i s e  l o s t
Don’t believe in it, all other words that aren’t my voice they are lies. All set to shake you up. They’re making up a story so that they can control you and me
Revenir en haut Aller en bas
 
limitless (inho)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
wassup daegu. :: DAEGU 대구 :: around daegu 대구-
Sauter vers: