Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

aidez-nous faire à décoller et promouvoir le forum en votant sur les topsites !
bienvenue sur wassup daegu, le forum a ouvert le 23/10/16 !
la partie histoire de la fiche de présentation est désormais obligatoire, mais totalement libre !
une fois que vous êtes validés, n'oubliez pas de remplir les champs de votre profil !
pensez à remplir votre fiche rps pour éviter d'être supprimés !
la version 10 a débarqué sur le forum le 20/07/17 ! ❅
bravo à seol kibum et wang hyunwoo, nos membres du mois
venez voir la maj par ici !
pour en savoir plus sur l'intrigue c'est parici !

Page 1 sur 1
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur http://w-daegu.bbfr.net/t1516-keep-me-up-all-night En ligne
avatar
more informations


 falling down (go namjoon) | Dim 2 Juil - 17:28

il fut un temps, les cours étaient synonymes d’inspiration, de perception, et de motivation. à présent, tout n’est qu’ennui et incommodité. il ne se complait plus à être ce parfait petit étudiant. même les grands auteurs contemporains n’eurent pas raison de lui.  jinhyun, il préfère se morfondre dans ses idées nébuleuses, isolé, avec pour seul ami son esprit tourmenté. alors il se perd, vagabonde, le cœur perdu, l’âme désemparée, l’air grave, dans ce lieu inconfortable inondé par l’obscurité. petite station-service, éloignée de daegu. lieu exilé, loin de la ville, loin des regards, loin du trouble, loin de la honte. endroit égaré que jinhyun a pour habitude de côtoyer. il continue sa route, déambule dans ce canal sans fin. âme perdue, sans guide, sans perspective, sans destinée, sans autre possibilité, contraint d’emprunter en permanence ce même chemin, répéter éternellement cette même tragédie. il tape du pied. il cogne les murs. il presse le poing. poing contre sa tête. tête lourde. esprit fatigué qui évite les sons cacophoniques, les cries euphoriques, touchant de ses doigts fins ce rempart de béton froid, comme s’il s’agissait de l’unique contact qui lui était permis d’aborder. il se sent coupable, meurtri par la culpabilité, à chaque fois qu’il en effleure un autre, à chaque fois qu’il l’oubli pour un autre. il se sent vide, terriblement seul. tout est triste, noir, et sombre au fond de lui. ça le ronge. le bousille. le tue. pourtant, il fut un temps l’esprit était pur, affectif, délicat. mais tout cela, c’est du passé. oublié. effacé. oui, il n’y plus rien. à présent, jinhyun n’est plus qu’une âme fanée. il se contente de vivre. survivre.
quelle différence après tout ?

mais il n'a pas le temps d'y songer. il doit avancer. et il se cogne, se heurte à ce vide immense. puis percute cet homme au sourire incongru, au souffle haletant, au regard malsain, et jinhyun trésaille. c’est la première fois qu’il le croise. nouveau client ? l’étrange inconnu ne se retourne pas, l’esprit sans doute préoccupé par sa tenue négligée. le slip dépasse, et le jeans est  à peine remonté. débraillé. il est défroqué, la démarche mal assurée, vacillant de gauche à droite, gaspillant son énergie à ajuster sa braguette. jinhyun, il sourit. la scène ne lui déplait pas. c’est comique, surtout dans un lieu comme celui-ci, mais il n’y prête pas plus attention. il s’enfonce encore et encore dans ce sombre couloir avant de pénétrer cette pièce communément appelée toilette. mais il sait très bien qu’ici, il n’y a rien de comparable. berceau de la débauche, de la malice et de la disgrâce où gravite la déraison des plus raisonnables. c’est ici, et seulement ici qu’il a pour habitude d’acheter son opium. emplacement tranquille, à l’abri des regards indiscrets, des murmures trop curieux. il peut faire son commerce comme il l’entend. mais aujourd’hui tout semble différent. il n’y a personne, mis à part un corps, une silhouette, coincé contre un mur. ses yeux clignotent comme un néon fatigué. il croit reconnaitre ces traits usagés, cette bouche déformée, cette peau échinée. ses mains en tremblent. peut-être de rage. peut-être de peur. il s’avance, doucement, les lèvres crispées. et dans un élan de fureur, il s’engage. « putain, fox c’est bien toi ? »


Revenir en haut Aller en bas
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
more informations


 falling down (go namjoon) | Dim 2 Juil - 19:35

falling down
jinhyun & namjoon (icons kawaiinekoj)


c'est crade.
il pourrait se faire un listing des lieux les plus dégueulasses de tout daegu. d'ici quelques années, il aura même un dictionnaire qui portera son nom, sera lu et relu par des étudiants qui se feront pour mission de les trouver - une chasse au trésor sans véritables pièces en fin de course. il pousse un soupir, inspire profondément les produits qui lui arrachent le pif autant que les artères. ah ça brûle. froncement de sourcils, il dévisage ceux qui déboulent pour foutre en l'air son nettoyage si bien réalisé - à en rendre jalouse une femme au foyer. y'a des couleurs qui se rejoignent, toujours fadasse, toujours brun, vert, parfois blanc et visqueux - même si ça, c'est pas dans l'arc-en-ciel. il remonte les manches de son sweat, les gants en plastiques qui ornent avec fierté ses paluches.
c'est rose.
tellement rose que ça lui filerait une overdose immédiate visuelle. il secoue sa tignasse, monte ses cheveux en une petite queue-de-cheval pour pas se les dégueulasser. il commence par les lavabos. pis il s'arrête, il écoute un peu les bruits à l'extérieur - les bagnoles qui tournent, un carrousel des temps modernes, ça sent l'essence et les sandwichs périmés. il sourit vaguement. s'arrête. reprend. puis tout net.
fox.
d'où ça sort ça ? il papillonne des cils, se retourne sur lui-même le namjoon et se raidit en voyant la face qui a prononcé ce surnom - c'était son vrai prénom à une époque. il sait pas trop s'il doit rire ou pleurer, et en vrai il a envie de faire les deux, histoire de bien dédramatiser la situation et peut-être rendre le tout plus rocambolesque.
- saluuuuut. qu'il chantonne. jinhyun. jinhyun il a les cheveux un peu plus longs, et l'air plus grave aussi. jinhyun il l'avait aidé. et jinhyun il lui vendait des trucs aussi, c'était plutôt chouette parce que lui, il était pas chiant, il était pas méchant. il était pas encore rongé par les débâcles de ce monde sous-terrain. de cette petite planète à part qui gravite autour de sa caboche entremêlée en pelote. inspiration profonde.
- si tu veux m'coller une châtaigne, fais-le vite. il en vient à se gratter l'arrière de la tête. mater ailleurs. parce qu'il se remémore le nombre de messages qu'il a pu lui laisser : vingt au total. il y avait pas répondu namjoon, il était pas dans le bon mood, dans le spleen, il était coincé entre quatre murs. il était prêt à refaire ça bien. il était sevré. il devait se couper de tout, même de lui. il l'a foutu dans la merde, c'est tout ce qu'il sait. et maintenant, maintenant, il a pas la fois de se demander pourquoi. l'eau a coulé sous les ponts - la bonne blague. et j'te dis ça en toute cordialité, parce que j't'aime bien.
assez pour l'avoir poussé dans le ravin,
super le grand copain.





24-25 ✧ i know my ABCs, yet you keep teaching me, i say, fuck your degree, alphabet boy.
Revenir en haut Aller en bas
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur http://w-daegu.bbfr.net/t1516-keep-me-up-all-night En ligne
avatar
more informations


 falling down (go namjoon) | Mar 18 Juil - 21:19

les poings serrés, le visage fermé, jinhyun est prêt. il est prêt à l’affronter, à se ruer sur lui tel un sauvage crevant de rage. il aurait très bien pu le cogner, le torturer, cabosser aimablement sa carcasse, rien que pour son plaisir personnel, pour respirer un peu, pour amoindrir ses peines. sans doute aurait-on entendu dans son violent engagement les sombres vibrations d’une colère certaine, d’une haine flamboyante et d’une tristesse insupportable. tant d’émotions vives gardées secrètes jusqu’à présent. un tourbillon de sentiments brûlants qui pourrait faire tressaillir même le plus serein des hommes. car secrètement, jinhyun rêve, pire il désire. il désire lui arracher le cœur, lui crever l’âme, l’ébranler, l’accabler de toute sa peine, l’assassiner de chagrin et de détresse, qu’il se sente coupable, qu’il se sente minable comme l’a été jinhyun. mais il ne fit rien. la mort dans l’âme, il ne bronche pas. à l’évidence, l’idée terrible de frapper l’écorce de son corps, de violenter son épiderme, de faire rougir sa peau si laiteuse, le terrorisait. en effet, jinhyun n’est pas ce type de personne malveillante, c’est juste un voyou, comme on dit tout simplement. et puis, même si la haine le possédait, il ne réussissait pas à lui en vouloir, et rien que pour cela, il se détestait. il se détestait d’être trop faible, de ne pas pouvoir lui tenir tête, de ne pas avoir le courage nécessaire pour exploser, pour le bombarder de ses mille mots foudroyants, de ne lui extorquer essentiellement qu’une fugace réponse parmi toutes ses multitudes de questions qui ont rongés son esprit. que s’était-il passé ? pourquoi avait-il soudainement disparu ? pourquoi n’avait-il pas donné de nouvelles ?  pendant un temps, il se penchait aveuglément sur ce petit écran lumineux où ses doigts pianotaient désespérément, dans l’attente confuse d’un message, ou bien d’un signe, mais rien. le néant. il aurait aimé savoir. comprendre la raison de son départ. car oui, même s’il n’aime pas l’admettre, namjoon avait compté pour lui. après tout, ils avaient été amis, même mieux, complices, comme cul et chemise. namjoon fut son repère, un pilier, un frère. des mots outrageusement élogieux pour une si pitoyable personne à présent. pourtant, jinhyun, ça lui grippe le cœur quand il voit ainsi ; frêle, sale, aux allures de pisseux. malheureusement, la colère qui l’anime fut bien plus forte que l’empathie qu’il éprouve à son égard. alors, sa voix pourtant si calme et amicale tonna dans la petite pièce aux  couleurs poisseuses. « tu te fous de ma gueule, c’est tout ce que tu trouves à me dire après tout ce temps ». jinhyun fonce, ses mots sont tranchants, durs, mais sincères. il crache sa colère, sa haine et son effroi. il avait attendu longuement ces retrouvailles. pour lui c’était impensable, voir inimaginable, de le rencontrer ici. et pourtant le voilà face à lui. néanmoins, il n’y  a pas d’excuse, pas d'explication, que des sons creux et stupides qui l’irritent effroyablement.


Revenir en haut Aller en bas
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
more informations


 falling down (go namjoon) | Ven 21 Juil - 21:35

falling down
jinhyun & namjoon (icons kawaiinekoj)


namjoon il vit sur une autre planète, dans une galaxie que personne a pu découvrir encore. parce qu'il est même pas en accord avec lui-même, il pense qu'une pauvre vanne pourrait tout arranger, qu'en un rien de temps ça pourrait le faire. mine de rien, à l'époque, c'était ça la bon technique, parfois ça se terminait en baston, souvent en rigolades sur le canapé à se défoncer à tout ce qui passait - sniffant la table jusqu'à la faire disparaître. mais là, là namjoon il appréhende une réalité qu'il a jamais pu percevoir outre qu'à travers des dessins, des livres ou des mythes. c'était ce qu'on lui racontait, ce qu'on lui disait, une bouche qui le murmurait à une oreille et ça continuait jusqu'à arriver à la sienne. alors il angoisse, il baisse subitement les yeux, fixe le sol en se demandant comment réagir, comment faire pour pas. pour pas. parce qu'il se fout de sa gueule, parce qu'il l'attend ce pruneau qui va le mettre à terre et pourquoi pas l'envoyer dans le coma - meilleure décision que pourrait prendre son corps. il relâche son matos, dégage ses gants qu'il pose sur le rebord du lavabo.
- nan, bah nan. ou si, justement que si. mais namjoon, il s'est trouvé plus ou moins doué pour sauver les apparences, pour faire comme s'il savait alors qu'il gère que les noms des fleurs, des plantes et toute l'écosystème dont on se fiche pas mal - pollution oblige. il pousse un soupir, se gratte l'arrière de la nuque. je m'doute que j'ai genre, pas géré mon coup tu vois ? mais j'étais... plus là. même moi j'savais pas que j'étais plus là en fait.
spasmes,
veines qui gonflent,
qui attendent la piqûre réparatrice, la petite goutte de sang perlant. il se sent pas bien namjoon, comme une envie de gerber mêlée à celle de chialer - mais il y arrive pas, c'est juste des coups fantômes qui ramènent son esprit à peu près debout.
- c'est pour ça que j'te propose de m'frapper. parce que j'me doute que si j'm'excuse, tu vas p'tête carrément pas m'pardonner. et j'ai pas envie de - haussement d'épaules. il déploie un vague sourire semblable à une grimace. jinhyun il est devant la porte, il maintient la garde, un véritable chien d'attaque qui pourrait lui arracher une jambe sans crier gare - le temps d'un aboiement pour qu'il capte. j'savais pas comment - genre - 'fin tu vois ? décousu. défait.
les fils se mettent à péter dans ses coutures.
- rah putain. il ose toujours pas le dévisager, ni le fixer. il est sûr qu'il se prendrait un coup de foudre de quoi lui griller le reste. j'suis vraiment, vraiment. vraaaaiment... désolé. murmure qu'il essaie de balancer assez fort. enfant à qui on mettrait une claque pour pas avoir écouté les plus grands. il papillonne des paupières, redresse vaguement la tête.
- j'voulais pas, j'l'ai quand même fait. et - et - et voilà. il s'emmêle, comble les crevasses avec du coton - inutile, ça fuit quand même. c'est quand même... cool de t'revoir.
pour cette nouvelle, chienne de foutue, saloperie, de vie.





24-25 ✧ i know my ABCs, yet you keep teaching me, i say, fuck your degree, alphabet boy.
Revenir en haut Aller en bas
 
falling down (go namjoon)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» [Emy] falling into darkness
» [Android/iPhone/iPad] Falling Four
» Falling Skies - Forum
» FALLING ANGELS • Tom Ellis (humain), Ian Bohen (Sorcier), Chris Pratt (nephelim)...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
wassup daegu. :: DAEGU 대구 :: around daegu 대구-
Sauter vers: