Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

aidez-nous faire à décoller et promouvoir le forum en votant sur les topsites !
bienvenue sur wassup daegu, le forum a ouvert le 23/10/16 !
la partie histoire de la fiche de présentation est désormais obligatoire, mais totalement libre !
une fois que vous êtes validés, n'oubliez pas de remplir les champs de votre profil !
pensez à remplir votre fiche rps pour éviter d'être supprimés !
la version 11 a débarqué sur le forum le 7/09/17 ! ❅
bravo à yun karma et shim bae, nos membres du mois
venez voir la maj par ici !
pour en savoir plus sur l'intrigue c'est parici !

Page 1 sur 1
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur http://w-daegu.bbfr.net/t1519-let-the-music-write-my-story-rhee-
avatar
♢ Messages : 179 ♢ Arrivée : 02/06/2017 ♢ Pseudo : Leïla ♢ Wons : 474 ♢ Avatar : Lee Jihoon ♢ Crédits : Tumblr


Don't play around, I know you are there.
I feel like you'll appear, so I wait aimlessly...

♢ Occupation : Etudiant - compositeur
♢ Age : 21
♢ Situation : Crazy in love... Of music
♢ Yours :

Une autre mélodie résonne dans mon esprit, d'autres notes décrivant l'histoire d'une jeune fille s'écrivent dans mon esprit... Vous pouvez écouter cette chanson dans l'histoire de Ji-Ha

 Quitter l'enfer pour trouver un coin de paradis [Pv Wang Hyunwoo] | Jeu 6 Juil - 14:17



♫Quitter l'enfer pour chercher un coin de paradis♫
Est-ce réellement étonnant si je dis que je m’ennuie à mourir ? Au fond de cette salle de réception trop grande et trop pleine, je me demande pour la centième fois pourquoi je suis encore là… Je cherche des têtes connues du regard mais ne m’étonne même pas de ne reconnaître personne. Au final, je ne me suis jamais mêlé à ces personnes et n’en vois toujours pas l’intérêt. Ma musique toujours ancrée dans mes oreilles, je préfère m’enfermer dans mon monde et dans mes mélodies plutôt que de tenter de prendre connaissance de ce qui m’entoure. Je suis au fond de la salle et personne ne me remarque, personne ne tourne parfois le regard pour vérifier que je suis toujours assis sur ma petite chaise, mal à l’aise dans ce costard qui ne me va toujours pas. Je me lève alors après de longues heures, décidé à ne plus rester dans cet endroit plus longtemps. Repérant mon père en quelques secondes, je pince les lèvres et me demande si lui me surveille. Je me mets vite à l’évidence qu’il n’en a cure de moi, comme d’habitude, et que ma présence n’est que purement professionnelle. Je me fais comme commentaires que je ne ferais rien de professionnel dans le milieu où mon paternel travaille donc je n’ai rien à faire ici. Bon raisonnement Won, ça te donne une excuse pour t’éclipser ni vu ni connu d’ici. Je sors du bâtiment s’apparentant plus à un château qu’autre chose et me sens d’un coup plus libre alors que je me glisse entre les barreaux de la grille qui délimite la propriété privée où se déroule la soirée. J’ai à peine fait un pas dehors que je passe une main dans mes cheveux pour les décoiffer, ouvre ma veste de costard et desserre l’inutile cravate qui m’étrangle depuis trop longtemps déjà. Je sais déjà où aller bien que ce ne soit pas la porte à côté, j’ai tout mon temps et même si je m’y rends à pieds et que ça rendra le chemin plus long, l’important est que j’arrive à mon but… Tant que la musique m’accompagne, je sais que je pourrais aller n’importe où, même au bout du monde.

Mes pas me guident jusqu’au quartier où j’habite, lieu beaucoup moins riche comparé à celui que j’ai quitté il y a déjà un certain temps. Je ne recherche pas la richesse de toute façon, au contraire, je préfère passer pour quelqu’un à revenus moyens plutôt qu’à un bourge… Je traverse les rues plus sombres puisque moins éclairées par les lampadaires rares. Je marche au rythme de ma musique, sachant ou en tout cas pensant que je suis tout seul dans ce lieu que je connais maintenant par cœur. J’arrive finalement dans la ruelle étroite dans lequel toute ma vie est inscrite même si c’est dans une ambiance sombre qui en effraierait plus d’un. Je rentre dans un bâtiment au fond de la rue, un peu en ruine, exactement comme je le voulais. Qui pourrait imaginer que dans ce genre d’endroits glauques et laids se cachent mon El Dorado ? Je monte les marches en bois qui grincent sous mon poids pourtant de plus en plus léger et ce n’est que lorsque j’arrive au dernier étage que je m’arrête pour sortir ma clé et ouvrir la porte au fond du couloir décoré de tapis dont une odeur de moisi se dégage. Je pénètre alors dans un lieu complètement différent et allume la lumière pour illuminer ces pièces qui me tiennent tant à cœur. Je m’installe sur mon siège, ne prenant même pas la peine de fermer la porte, et mets en route mon matériel informatique pour déjà commencer à composer mes précieuses musiques…

Codage par Libella sur Graphiorum





Can you feel my breath that longs for you now?
Revenir en haut Aller en bas
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur http://w-daegu.bbfr.net/t1555-l-absinthe-coulant-dans-tes-veines
avatar
♢ Messages : 220 ♢ Arrivée : 10/06/2017 ♢ Pseudo : sial ♢ Wons : 723 ♢ Avatar : jeon wonwoo { seventeen ♢ Crédits : sial { signa – skate vibe chaton { avatar

♢ Occupation : étudiant en économie modèle du genre premier de la classe – héritier d'une grande entreprise
♢ Age : 22 y.o
♢ Situation : fiancé (mais il n'aime pas la malheureuse élue)

 Quitter l'enfer pour trouver un coin de paradis [Pv Wang Hyunwoo] | Mer 26 Juil - 23:08

la musique ancrée dans la caboche à coup de noires de blanches et de croches


— laideur devenue trop habituelle
laideur qui s’ancre en lui laideur qui se traine qui semble imprégner sa peau son odeur et ses os
laideur d’un monde sans couleur qui s’écoule avec force sur lui
comme une cascade une douche froide
le supplice la torture qui force d’ordinaire à cracher les vérités
mais qui ici ne créé que des mensonges et un tas d’immondices infondés
des mensonges à la pelle jusqu’à ne plus pouvoir en bouffer
hyunwoo
on l’a éduqué dans un monde aussi pourri et infesté
– il ne peut plus y échapper
(prisonnier)

il a résisté pourtant
il a levé la voix
il a fait retentir ses cordes vocales il a crié jusqu’à ce que ça fasse mal
mais faut croire que ça pas été suffisant
direction le japon
premières affaires premières réunions
fallait qu’en plus il soit doué dans le métier
comme si c’était sa destinée
(il veut juste voir le sourire de père disparaitre)
celui qui dit qu’il est fier d’un fils si similaire
(hyunwoo il veut tout sauf lui ressembler)

alors il s’éclipse
alors
il s’en va il s’éloigne il fait en sorte qu’on l’oublie
il en a assez d’être présenté à droite à gauche comme le dernier trophée
de la chasse de père
chassé comme une bête sauvage
à coup de contrats et d’argent qui se plantent comme des balles dans ses viscères

é c h a p p a t o i r e
qui s’ouvre à lui
il le reconnait
touffe blonde mise à l’écart des écouteurs dans les oreilles parti dans un monde unique
le tien ton univers celui que personne peut braver
empli de mystères
pas encore pollué
(hyunwoo il t’envie tu sais)
il envie cette façon que t’as de te poser dans un coin de la pièce
à faire abstraction du monde qui t’entoure
il t’envie parce que toi t’as ce que lui il aura pas
pas le même chemin toi tu parles à papa lui il se contente de parler à un
p è r e
plutôt patron que dans ce rôle qui l’indiffère
hyunwoo c’est juste le fils à pognon
pas le fils qui fait rire qu’on traite de con
qu’on prend à la rigolade à qui on vient faire une accolade
juste
une poule aux oeufs d’or
dressée comme un chien
pour ramener le gibier
(rapace boursier)

il t’a déjà parlé
il t’a déjà arraché quelques mots
il t’a déjà forcé à partager certains de tes morceaux
mais c’était jamais plus
des inconnus rencontrés à ces réceptions de gens immoraux

hyunwoo il met pas longtemps à se décider de quitter la scène
pour aller en coulisse
il sait pas trop où il va juste
il suit chacun de tes pas
t’as l’air sûr de toi tu connais ta voie
(là encore il te jalouserait presque)
te voit grimper dans un immeuble qu’il darde un instant
qu’il fixe sans trop savoir vraiment
dans quoi il s’embarque

une baraque un peu glauque qui le fait doucement sourire
parce qu’il y a comme un semblant de vie à l’intérieur
(croirait-il aux esprits ?)
ou juste à ces gens capables d’animer un lieu rien avec leur passion leur talent et leur envie
(c’est pas comme ces immeubles d’architecte d’un blanc et d’un noir qui le débectent tous semblables si vide et qui lui cassent la tête)
escaliers sinueux
murs graphés murs gravés
à la pointe d’un clou ou d’un cutter
murs tagués d’insultes de blagues de fautes d’orthographe et de coeur
de mots anglais que les auteurs ne comprennent sans doute pas vraiment
odeur légèrement humide vieille mais qui le font un peu vibrer
sa curiosité ne fait qu’enfler

et enfin tu ouvres ton paradis
et enfin tu entres dans cet appartement dans lequel il se glisse
sur le cul
la bouche grande ouverte observant les murs insonorisés
tout le matos disposé
et il se dit qu’il vient de tomber sur un putain de diamant brut aux reflets dorés
il s’assoit dans le fond hyunwoo
il regarde
il dit rien
il sait que tu l’as pas remarqué
et puis il se relève
il regarde les posters il regarde la multitude de disquettes
fouille dans les vinyles
(souvenir de kibum qui le frappe un peu qui lui rappelle qu’il aurait pu faire mieux)
et puis
une jolie guitare
qui finit entre ses doigts
qu’il gratte pensivement
un air qui lui trotte dans la tête depuis longtemps
(il se révèle à toi)
alors qu’il a jamais vraiment voulu se cacher
il lève les yeux
te sourit légèrement
et doucement

désolé, j’ai pas pu m’en empêcher.







외로움

Revenir en haut Aller en bas
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur http://w-daegu.bbfr.net/t1519-let-the-music-write-my-story-rhee-
avatar
♢ Messages : 179 ♢ Arrivée : 02/06/2017 ♢ Pseudo : Leïla ♢ Wons : 474 ♢ Avatar : Lee Jihoon ♢ Crédits : Tumblr


Don't play around, I know you are there.
I feel like you'll appear, so I wait aimlessly...

♢ Occupation : Etudiant - compositeur
♢ Age : 21
♢ Situation : Crazy in love... Of music
♢ Yours :

Une autre mélodie résonne dans mon esprit, d'autres notes décrivant l'histoire d'une jeune fille s'écrivent dans mon esprit... Vous pouvez écouter cette chanson dans l'histoire de Ji-Ha

 Quitter l'enfer pour trouver un coin de paradis [Pv Wang Hyunwoo] | Lun 31 Juil - 18:09



♫Quitter l'enfer pour chercher un coin de paradis♫
Je m’avance dans mon paradis, cette petite pièce qui est comme un trésor à mes yeux, l’endroit où je pourrais rester enfermer toute une vie sans m’en lasser. Je m’installe sur le siège confortable, me glissant sur le cuir sans bruit pour me concentrer sur le matériel s’allumant devant moi. Mes doigts se posent sur le piano électrique de la meilleure des qualités et je joue quelques notes le temps que tout soit prêt, que les musiques puissent naître au bout de mes doigts que mes écrans puissent créer les mélodies qui reflètent qui je suis, celle à travers lesquelles j’arrive à vivre. Je ne peux pas m’arrêter maintenant que je suis ici, je me suis échappé, je me suis libéré de cette cage dorée dans laquelle mon père essaye de m’emprisonner en vain. J’arrête mes doigts jouant une musique aléatoirement sur le clavier et j’attrape mon casque pour le déposer sur mes cheveux blonds et recouvrir l’une de mes oreilles de l’un des mousses qui me permet de me plonger dans ce monde que j’apprécie tellement. Ce n’est que dans les mines de charbon les plus repoussantes que l’on peut trouver les plus belles pépites et c’est dans ce bâtiment que j’extrais mon or d’un matériel dégageant la mauvaise odeur de la richesse. Mes doigts s’apprêtent à nouveau à se déposer dans une caresse sur les notes blanches et noires de l’instrument que je préfère quand un son différent attire mon attention. Un air qui m’est inconnu, un début de mélodie qui ne vient pas de moi. Je me tourne, me sachant en présence d’une personne que je veux révéler à mes yeux. Des traits que je connais déjà, une silhouette portant un costard semblable au mien puisque le jeune homme vient du même lieu maudit que moi. Je me lève en le reconnaissant, nous n’avons jamais échangé plus de quelques mots, je n’ai jamais partagé avec lui que quelques musiques, quelques sons sortis d’une oreillette tendue parce qu’il s’ennuyait comme moi. Il m’a suivi, il est le premier à entrer dans mon repère secret, le premier –autre que moi- à glisser ses doigts sur cette guitare. Je me lève de mon siège, laissant le cuir faire disparaître la forme de mon corps posé dessus dans un léger bruit, et je fais face au garçon qui s’excuse. Il ne pouvait pas s’en empêcher, qui pourrait s’en empêcher, qui pourrait résister à l’envie de prendre un des nombreux instruments présents ici et y jouer quelques notes ? C’est mon paradis, mon El Dorado, l’endroit rêvé pour un musicien puisque tout y est possible. Lui sourit et d’un air maladroit, je tente de relever les coins de mes lèvres en un sourire inhabituel. Il devait être à la soirée, il doit m’avoir vu partir, il a dû me suivre. Suis-je effrayé ? Je ne sais pas vraiment, je n’ai pas pour habitude de me retrouver devant d’autres personnes que moi et je ne sais pas vraiment comment réagir. Il n’a pas l’air méchant, il semble détester ces réceptions pompeuses autant que moi alors quel est mon droit de lui refuser une échappatoire ?

-Ce n’est pas grave. Tu peux continuer à jouer si tu veux…

Un murmure, quelques mots soufflés d’une voix un peu rauque ponctuée d’un accent particulier, je suppose qu’il m’a tout de même entendu dans le silence tranquille de la pièce. Je passe une main dans mes cheveux presque platine pour les décoiffer davantage, faire disparaître la couche de gel que les coiffeuses appelées par mon père ont mise. Je tourne mes yeux vers la pièce peu éclairée et montre le matériel très professionnel et varié qui est installé dans le large studio.

-Fais comme chez toi si d’autres instruments t’intéressent…

Codage par Libella sur Graphiorum





Can you feel my breath that longs for you now?
Revenir en haut Aller en bas
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur http://w-daegu.bbfr.net/t1555-l-absinthe-coulant-dans-tes-veines
avatar
♢ Messages : 220 ♢ Arrivée : 10/06/2017 ♢ Pseudo : sial ♢ Wons : 723 ♢ Avatar : jeon wonwoo { seventeen ♢ Crédits : sial { signa – skate vibe chaton { avatar

♢ Occupation : étudiant en économie modèle du genre premier de la classe – héritier d'une grande entreprise
♢ Age : 22 y.o
♢ Situation : fiancé (mais il n'aime pas la malheureuse élue)

 Quitter l'enfer pour trouver un coin de paradis [Pv Wang Hyunwoo] | Mar 12 Sep - 14:00

la musique ancrée dans la caboche à coup de noires de blanches et de croches


— hyunwoo il a délaissé
ce qui lui permettait de respirer
hyunwoo il a oublié
ce que ça faisait de se relâcher
de ne pas retenir son souffle de ne pas se consumer de l’intérieur
de ne pas avoir peur de faire d’erreur
— lui c’était le volley —
les gymnases les parquets cirés
la main qui frappe qui cogne qui percute le ballon
(une fraction de seconde)
s’envoler
observer la rotation lente de l’objet
le regarder toucher le sol – hurler
hurler de bonheur hurler jusqu’à ce que ça fasse mal au coeur

– ce n’est
q u ‘ u n
point –

les yeux se ferment, ses doigts s’arrêtent
les cordes ne vibrent plus et hyunwoo il lève les yeux vers toi il sourit
(parce qu’il sourit souvent hyunwoo)
ébauche semblable sur ton visage ; légère maladresse qui transpire cependant la tendresse
hyunwoo qui se redresse, repose la guitare, se lève pour se mettre face à toi

il t’observe.
il te scrute.
tes cheveux décolorés ton visage de bébé.
ce costard avec la cravate mal nouée la chemise un peu chiffée
et il se voit
il y a quelques années
(quand on l’initiait encore au monde des créatures nuptiales)
des monstres dont on est terrifié, gosse ;
et que le seul moyen d’y échapper c’est de rouler sa bosse
et tenter de s’habituer au plus détestable.

ses yeux se perdent vaguement dans le studio.
paradis caché, paradis coincé entre deux appartements bas-marché.
multitude d’instruments dont il n’est même pas toujours sûr de connaître le nom
gigantesque table de son ;
cordes et percussions assemblées dans une incroyable harmonie
arrachant à hyunwoo quelques étincelles d’admiration.
(et l’odeur)
encore indescriptible
fragrances particulières qui embaument la pièce et l’esprit
effluves réconfortantes
qui réchauffent comme celle de la bombe de froid
les jours de tournois.

(hyunwoo certes musicien mais rêveur aussi)
celui qui rêvait avoir avec des ailes pour voir de l’autre côté du mur
de l’autre côté du filet
pourtant
la musique semble bien différente du volley.

et plus petit on lui répétait combien le piano était un instrument parfait
combien le violon et le violoncelle tendrement violents dans son oreille
étaient synonyme de prestige ;
(musique bafouée)
et le gamin un peu farouche a jeté son dévolu sur le moins noble
sur le moins tâché
par les pensées d’un monde trop frivole.

bah, c’est pas la peine, je sais jouer que de ça.

mains dans les poches il te dépasse continue d’observer la pièce
hyunwoo imperturbable.

alors, c’est là que tu viens te fourrer ? quand tu disparais me laissant seul au milieu de l’assemblée ?

sourire amusé.
c’est pas un reproche juste un constat
hyunwoo qui envie peut-être un peu sa liberté
p r i s o n n i e r
enfermé derrière des barreaux dorés
pour la simple raison qu’il soit
h é r i t i e r
(son prédécesseur ayant rendu le tablier)
le même qui l’avait initié à ce sport qui l’a longtemps comblé.

nostalgie.

ben dis donc, ça en fait du matos.

les doigts qui courent un instant sur la surface douce du cuir du fauteuil
qui voyagent sur la surface métallique d’une cymbale avant de caresser les portées gravées sur quelques feuilles
délaissées ça et là dans la pièce peu éclairée.

woa, j’suis soufflé. en deux secondes t’as capté plus mon attention que l’autre conférencier avant la cérémonie pendant deux heures.

certains que t’es capable de comprendre
que vous êtes des erreurs
dans ce monde qui ne cherche qu’à vendre
des démons de couleur.







외로움

Revenir en haut Aller en bas
 
Quitter l'enfer pour trouver un coin de paradis [Pv Wang Hyunwoo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» Problème pour trouver les balises meta
» comment faire pour trouver un point d'arriver sur autoroute (nuivi2340lmt)
» Ne sais pas comment faire pour trouver son forum sur internet
» adresse flux rss pour un forum?
» Insertion d'un code Jquery pour traquer les liens sortants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
wassup daegu. :: DAEGU 대구 :: around daegu 대구-
Sauter vers: