Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

aidez-nous faire à décoller et promouvoir le forum en votant sur les topsites !
bienvenue sur wassup daegu, le forum a ouvert le 23/10/16 !
la partie histoire de la fiche de présentation est désormais obligatoire, mais totalement libre !
une fois que vous êtes validés, n'oubliez pas de remplir les champs de votre profil !
pensez à remplir votre fiche rps pour éviter d'être supprimés !
la version 10 a débarqué sur le forum le 20/07/17 ! ❅
bravo à seol kibum et wang hyunwoo, nos membres du mois
venez voir la maj par ici !
pour en savoir plus sur l'intrigue c'est parici !

Page 1 sur 1
member of wassup daegu
Voir le profil de l'utilisateur http://w-daegu.bbfr.net/t1640-ce-soir-la-lune-reve-avec-plus-de-
avatar
more informations


 le 007, c'est pour la mort doublée de singularité (jinhyun) | Dim 16 Juil - 19:33

Se soigner n'avait pas été tâche aisée. Non, Adam avait peiné - c'était une évidence, hein, mais, entre maux successifs, incohérences, perte de mémoire juste incurable, curiosité maladive sur son passé et, impressions conséquentes de déjà-vu, Adam était, tout le temps, tous les jours, à toutes les heures, fatigué. C'est-à-dire que l'asiatique se trouvait dans une position si compliquée que, le moindre regard sur une personne le plongeait dans une réflexion si intense que, l'en sortir était juste impensable - impossible. Adam était perdu, perdu en lui, perdu sur lui ; il ne se connaissait plus lui-même, et plus qu'une perte de mémoire, il le vivait comme une perte d'identité. Si les premiers jours, il n'était pas énormément paniqué à l'idée que quelques souvenirs lui manquent, maintenant, il commençait à sérieusement s'inquiéter. Et si, je dis bien, et si une part plus qu'importante de sa vie lui manquait ? Il n'oubliait ni la possibilité qu'il ait rencontré le grand amour -et encore moins celle qu'il ait vécu des aventures extraordinaires. Le pire ? A chaque question qu'il posait, sur ce qu'il faisait, pendant ces quatre ans, su ce qu'il s'était passé, sa mère se contentait d'hausser les épaules, et son père, lui, fronçait ses lèvres. Seul, abandonné, dans l'inconnu le plus total, Adam n'était pas le plus joyeux des hommes.

Il avait été contraint, aussi, de rejoindre l'université. Il n'avait pas du tout envie, non, parce qu'il ne se souvenait de rien - ni de ce qu'il avait appris, ni de ce qu'il devait faire, comment la faculté s'organisait, quels embranchements l'intéressaient, ce qu'il le passionnait - Adam ne se souvenait de rien et bordel, c'était effrayant. Il n'avait pas rencontré grand monde non plus - seul le Jinhyun lui était resté en tête et encore, quelques jours à peine. Le garçon l'avait intrigué, oui, indéniablement ; mais il s'était fait à l'idée qu'il ne le reverrait pas, puisque, justement - il ne l'avait pas revu. Il n'était peut-être qu'un ami - qui sait ? Pas sa mère, en tout cas. Comme une conséquence stupide, Adam s'était souvent réfugié à la bibliothèque. Il avait remarqué un truc, con, stupide, débile, mais néanmoins capital ; personne ne lui rappelait quoique ce soit, là dedans. Personne, non, rien. Dans l'établissement en lui-même, en réalité ; il ne se rappelait de rien. Vide, vide total comme s'il lui manquait l'élément structurel pour comprendre - comme si ses fondations lui manquaient. Alors il était en quête de ces dernières ; des fois, il fixait des jolies femmes, tentaient de se sentir amoureux - mais rien n'y faisait. Alors, il s'intéressait aux hommes - sensation familière, mais rien. Puis, il se souvenait, aussi, qu'il avait cru voir Jinhyun - le garçon de l'hôpital, au bras d'un autre homme. Il n'avait, donc, pas évacué la possibilité qu'eux deux soient.. proches ? Mais c'était impossible. Adam s'en souviendrait. Il en était convaincu ; comment pourrait-il oublier une relation ? Bon - la preuve était faite, s'il était sorti avec quelqu'un, même pendant un mois, il ne s'en souvenait pas. Et, ouais, ce mot était répété en boucle, souvenir. C'était horrible. Horrible d'avoir la tête si pleine de néant - horrible de ne pas pouvoir s'arrêter de penser.

Et comme un coup fatal du destin, comme une fatalité ultime, l'ascenseur, dans lequel il s'était engouffré, s'arrête, laisse une silhouette, masculine, entrer. Jinhyun. Il le regarde, abasourdi, comme ailleurs, comme frappé, comme tué, tiré, oublié. La machine repart, monte, grimpe, s'envole vers la bibliothèque - ou il ne sait plus quelle salle, avant de s'arrêter. D'un coup. Soudain. Poignard. Il regarde autour d'eux - sait-on jamais, qu'une autre personne se soit glissé par il ne sait quel tour de magie. Mais non. Seuls. Ils sont seuls. Alors il le regarde, il le regarde, et il ouvre ses lèvres, peureux. « Je crois.. je crois qu'on est bloqués. » Bloqués, oui, c'est le mot.


Revenir en haut Aller en bas
 
le 007, c'est pour la mort doublée de singularité (jinhyun)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» [Aide]Cherche script pour les lien
» code pour inséré les anime (Fond transparent)
» Plugins Firefox pour sécuriser votre navigateur.
» Pb pour le choix de la voie
» hébergeur gratuit pour un site rein quand flash(RESOLUT)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
wassup daegu. :: beojnamu university :: le campus :: bibliothèque-
Sauter vers: